Accueil > Economie >

Rachat des actions d’Eriad Sétif

L’histoire d’un fiasco
samedi 19 août 2006, écrit par : Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Les pouvoirs publics sont en train de racheter les actions d’Eriad Sétif en vue de la privatisation totale de ce groupe.

Ce dernier a été privatisé partiellement à travers la Bourse. L’opération avait été présentée comme une réussite. Aujourd’hui, la valeur de l’action d’Eriad Sétif est inférieure à celle fixée lors du lancement de cette ouverture du capital. Les souscripteurs ont donc perdu de l’argent. Au départ, le business plan avait prévu l’essor de cette entreprise et donc permis l’octroi du feu vert à cette opération. Il n’avait pas vu la montée du secteur privé. Cette erreur lui a valu la perte du marché et a donc entraîné une baisse de la valeur de l’action. La privatisation totale d’Eriad Sétif s’avère aujourd’hui la bouée de sauvetage de cette entreprise qui est en train de péricliter.La Bourse d’Alger qui a perdu de sa crédibilité est en train de rebondir avec la cotation des emprunts obligataires.
Mais le niveau des transactions et le nombre d’entreprises cotées y sont à tel point que cette Bourse est considérée comme une micro-Bourse qui hiberne encore, faute d’une vision claire du rôle de la Bourse chez les décideurs. La peur de la transparence explique-t-elle, du reste, l’absence d’un véritable marché boursier en Algérie ?

N. R, Liberté


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
thika :
si vous n etes pas des mauvais gestionnaires vous etes des bons voleurs point barre

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus