Accueil > Economie >

La panique s’installe chez les éleveurs de Sétif

Une maladie mystérieuse emporte 30 bêtes
mardi 5 septembre 2006, écrit par : Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Les services agricoles de la wilaya de Sétif ont recensé depuis la fin du mois dernier, une trentaine de décès de vaches laitières dans les communes de Aïn Roua, Aïn Arnat et Beni Fodda. Ces décès sont survenus après que les animaux eurent été atteints d’une maladie toujours mystérieuse, se reflétant par des pathologies inconnues jusque-là, telles que le larmoiement intense des yeux et leur rougeur, plus des lésions dans les narines, la bouche et entre les pattes. Des prises de sang ont été prélevées sur les bêtes décédées pour effectuer des analyses au laboratoire d’El Khroub à Constantine et les résultats sont toujours attendus avec impatience.

Cela a créé un climat de psychose chez les éleveurs, car la consommation de viande bovine est en nette baisse et l’on imagine les retombées économiques, surtout à l’orée du mois de ramadan. Pour les services vétérinaires : “Il n’y a pas lieu de s’alarmer, malgré les pertes avérées. Nos équipes constituées en brigades mobiles sont sur les lieux des foyers recensés. Les bêtes suspectes sont confinées. Nous procédons à la désinfection des lieux pour éviter la propagation de la maladie.” Les mêmes services préviennent que “ce n’est ni la fièvre aphteuse ni la blue tongue, encore moins la peste bovine même si on est en présence de cas de similitude”. En attendant les résultats des analyses, les vétérinaires publics et privés exhortent les éleveurs à déclarer les bêtes malades. Pour un responsable de l’APC de Aïn Roua, il y a des cas où des éleveurs déclarent avoir perdu des bêtes suite à cette énigmatique maladie, uniquement pour être indemnisés. Les éleveurs sont appelés à respecter les règles d’hygiène les plus rigoureuses, éviter le mouvement des cheptels vers les foyers déclarés, les eaux stagnantes et les moustiques, vecteurs de propagation.

Farid Benabid


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus