Accueil > Economie >

Plusieurs cadres d’Eriad Sétif sous mandat de dépôt

lundi 6 novembre 2006, écrit par : Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Nabil Foudi

Après plusieurs mois d’investigation, l’affaire dite d’Eriad Sétif est désormais entre les mains de la justice. Dilapidation, détournements de deniers publics, leur utilisation à des fins personnelles et passation de marchés douteux, tels sont les griefs retenus à l’encontre de dix-sept personnes impliquées dans ce scandale.
L’enquête a permis de démontrer que des sommes colossales, estimées à plus de 70 milliards de centimes, ont pu être détournées par des cadres dirigeants de la SPA Eriad Sétif avec la complicité de plusieurs commerçants. Des investigations ont ainsi démontré que les détournements ont touché trois filiales du groupe Eriad Sétif, dont le siège social se trouve à Sétif, à savoir les moulins des Bibans (BBA) avec 15 milliards de centimes détournés, les transports El Fouara (Sétif) 5 milliards et enfin les moulins des Zibans (Biskra) avec 50 milliards de centimes détournés. Présentés au parquet de Sétif, samedi, cinq dirigeants d’Eriad Sétif, à savoir l’ex-Pdg du groupe, le directeur général des Moulins des Bibans, le DG des Moulins des Zibans et le directeur général adjoint du groupe et le DG adjoint des Moulins des Bibans, ainsi que quatre commerçants, ont été placés sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur, en attendant leur comparution devant le tribunal pour y répondre de leurs actes. Aussi le juge d’instruction a placé sous contrôle judiciaire trois autres cadres dont le chef de service commercial des Moulins des Bibans, le DG des transports El Fouara et le DG de Biskra, tandis que le commissaire priseur cité dans cette affaire a bénéficié de la liberté provisoire. Tandis qu’un commerçant demeure toujours en fuite et qu’un mandat d’amener a été délivré à son encontre par le magistrat instructeur.

Imed Sellami.
Le Soir d’Algérie


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
antar :
ca c est l arbre qui cache la foret,tout le setif savait depuis longtemps que des detournements d argent se font au vu et au su de tout le monde,une seule question pourquoi ca a pris tout ce temps,maintenant reste le travail de la justice ,et ésperons que les inculpes soit punis,par ailleurs s il sont relaxés ce seras pas une surprise ;car ils doivent etres bien protégés ces gens

Réponse de khelifa :

ils ont bien raison, puisque c’est l’inpunité pour les voleurs et les dilapideurs du pays de 1.5 million de martyrs !!! mais demain, ils paieront le prix fort auprés du créateur !!! quelle honte !!! je suis dégouté de lire de tels articles concernant mon pays !!! vive l’ALGERIE, libéré de ces parasites puants !!!

Réponse de khelifa :

ils ont raison puisqu’ils jouissent d’une impunité totale ! pauvre ALGERIE !!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus