Accueil > Economie >

Autoroute Est-Ouest, tronçon de Sétif : Le wali insiste sur le respect des délais

mercredi 13 juin 2007, écrit par : Faouzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Lors d’une réunion tenue, au siège de la wilaya de Sétif, le chef de l’exécutif n’a pas été tendre avec le premier responsable de l’entreprise japonaise Cojool, chargée de la réalisation d’un tronçon de 75 km sur le territoire de la wilaya de Sétif. Lors de son réquisitoire, le wali a laissé entendre que “les autorités locales ne badinent pas, lorsqu’il s’agit du respect des délais de réalisation”. “Je suis plus japonais que vous”, a-t-il déclaré, devant le n°1 du consortium japonais. Même si les travaux ont enregistré un taux d’avancement appréciable au début de l’année, il semblerait que le chef de l’exécutif est loin d’être satisfait. Aussi, il a clairement laissé entendre que des sanctions pourraient tomber, en cas de retard.

Rappelons que le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, lors d’une visite de travail et d’inspection effectuée, le 17 février dernier, s’est dit satisfait du travail des responsables locaux qui ont levé toutes les contraintes administratives et techniques, afin que l’entreprise Coojal puisse entamer la réalisation du tronçon de l’autoroute Est-Ouest qui débute des limites de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj jusqu’à la wilaya de Mila. À cet effet, il a été procédé à la finalisation de 319 opérations d’expropriation, ainsi qu’à l’indemnisation de leurs propriétaires. Par ailleurs, l’étude a établi que le tronçon qui longe la wilaya de Sétif comportera deux viaducs, trois aires de repos et six échangeurs.
Actuellement, la société japonaise est arrivée à achever les travaux de terrassement sur une longueur de 12 km et l’ouverture d’un couloir. Rappelons aussi, que le consortium japonais, vu l’importance de la wilaya de Sétif considérée comme centre névralgique, a installé son quartier général, au lieudit El Hachichia à une vingtaine de km au sud de la ville de Sétif, où toutes les commodités sont réunies. Pour installer leur deuxième base de vie, les Nippons ont choisi le village de Arair à quelques encablures de la ville d’el-Eulma.

Faouzi Senoussaoui, Liberté


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
Moumen :
trop de bla bla bla c’est ca nous on parlent beaucoup . on dorment trop mais on travail serieusement le moin souvent donc avant de parler du chinoix essaye juste d’etre froid et bosseur comme lui mais pas le genre bavardeur dans un cafe ... , et toi l’algerien en japon avant de crytiker un groupe ki travail dans ton pays essaye juste de remercier le pays la ou tu pretend tu vie le japon . moi je vie en chine alors je vous dis tt ki n’aime pas l’evolution de notre bled i love u algeria Respect for china

Réponse de Un Algerien au japon :

Pour ta gouverne cher compatriote,la COJAAL ne represente pas le japon, c’est un amas de grandes compagnies prives met ensemble sous le nom de COJAAL.Leurs prime interet est de faire de l’argent point c’est tout est Dont la plupart est sous controle judicier pour evasion fiscale.Quelques grands responsables de ses compagnies sont deja en prison depuis six mois.Faut-il te dire que ta COJAAL nous en renvoyes moi et un autre Algerien au japon parceque ils ont vu qu’on savez lire parfaitement le japonais alors qu’eux, ils avez des choses a cacher.

Réponse de ryad :

je ne pense pas en toute honnéteté et terre à terre qu’ils ne représentent pas le japon. fort de leur conviction et leur amour du travail, ils termineront avec honneur leur projets et dans les délais fixés par les autorités Algeriennes. mon pays sait choisir ses partenaires et ce n’est pas à toi ni à quiconque qui dira le contraire. laissons le temps au temps, il temps est révélateur. nos entreprises hélas sont dépassés par ce genre de travaux. je les blame. le trançon ain smara ain bey. c’est dans la wilaya de constantine. ils ont mis une étérnité pour l’achever. alors de grace monsieur on est poas tombé de la derniere pluie. sans rancune.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus