Accueil > Economie >

25 000 hectares d’oliviers plantés

samedi 30 juin 2007, écrit par : R. L. / APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Classée en quatrième position en matière de production oléicole, cette wilaya encourage davantage ses oléiculteurs.

Les responsables des services agricoles de la wilaya de Sétif relèvent que l’avenir de l’activité oléicole s’annonce « prometteur » dans cette région « eu égard aux différents programmes de soutien à l’agriculture mis en place ».
Les mêmes services ont indiqué, dans ce contexte, que l’opération de plantation d’oliviers se poursuit actuellement, sur 34 hectares au niveau de la zone nord de la wilaya « où 29 ha avaient déjà été plantés en 2006 ». Cette opération de plantation d’oliviers à grande échelle a nécessité une enveloppe de 69 millions de dinars.
La surface oléicole dans la wilaya de Sétif est passée, grâce à l’effort consenti en la matière, de 17 000 ha en 1999 à quelque 25 000 hectares en 2006, notamment « après la réhabilitation de plus de 300 hectares d’oliviers et l’impact positif du soutien agricole qui s’est traduit par des investissements importants ».
es derniers ont concerné, note-t-on, la réalisation de quatre huileries modernes permettant le traitement de 64 quintaux par heure. Ces investissements ont consisté également à réaliser une unité de dénoyautage d’olives d’une capacité de traitement de 40 kg par heure, ce qui a encouragé les oléiculteurs à s’engager davantage dans cette filière, notamment ceux de la région nord-ouest de la wilaya réputée pour sa production oléicole qui la place « en 4e position à l’échelle nationale ».
A rappeler toutefois que l’année dernière a été marquée par une « nette régression » de la production oléicole estimée par les responsables locaux du secteur à 30%. Cette faiblesse de rendement est due essentiellement à l’âge « très avancé » des oliviers. C’est pourquoi, tout en poursuivant les opérations de plantation et de renouvellement, les autorités locales s’attachent à apporter « tout le soutien nécessaire » aux oléiculteurs et aux agriculteurs de la wilaya d’une façon générale. 313 d’entre eux avaient ainsi bénéficié, l’année dernière, de différentes formes de soutien grâce aux dispositifs mis en place par l’Etat pour « accroître la production, moderniser les exploitations agricoles et sauvegarder les ressources naturelles ».
Ces investissements, qui suscitent un intérêt particulier de la part des agriculteurs, avaient nécessité 480 millions de dinars, indique un document des services agricoles de la wilaya.

R. L. / APS


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
staifi du nord :
il me semblai que la region du nord de setif etait delessez par les pouvoir publics et par mr le president de la republique

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus