Accueil > Economie >

Le président de la République remet à Sétif des actes de concession à cinq investisseurs

mardi 26 juin 2007, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a achevé la première journée de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sétif en remettant, en marge du-forum sur l’investissement" qu’il a officiellement ouvert, les actes de concession de terrain à cinq investisseurs. Organisé par la wilaya de Sétif, en collaboration avec la Chambre régionale de commerce et d’industrie-Soummam", au niveau du hall d’exposition de la cité Maâbouda, à l’ouest de la ville, ce forum a regroupé une cinquantaine d’investisseurs locaux spécialisés dans divers créneaux industriels.
Les cinq investisseurs qui ont reçu leurs actes de concession des mains du chef de l’Etat, parmi lesquels une femme qui a investi dans le créneau des arômes alimentaires, opèrent dans les secteurs des jus de fruits et boissons gazeuses, de l’huilerie, du préfabriqué, des emballages plastiques et des produits rouges pour la construction.

Auparavant, aussitôt après l’ouverture du forum par le président de la République,-un représentant de 226 investisseurs de la wilaya de Sétif ayant bénéficié des mesures d’encouragement et d’incitation à l’investissement", est intervenu pour rendre hommage à l’action du chef de l’Etat et à-l’ambitieux programme qu’il a initié et qui ne peut, comme le démontrent les opérations d’extension des zones industrielles, que favoriser l’investissement productif".

Les 226 investisseurs de la wilaya de Sétif, qui ont bénéficié des mesures d’encouragement de l’Etat, ont contribué à la création de quelque 12.000 postes d’emploi, a-t-on souligné à cette occasion.

Le président Bouteflika, qui a reçu des explications détaillées quant aux investissements dans la wilaya de Sétif, ainsi que sur le projet d’extension de la zone industrielle, a ensuite visité les différents stands de l’exposition mise sur pied à l’occasion de ce forum, conversant à bâtons rompus avec les exposants qui ont mis en valeur des produits se rapportant à une gamme variée d’activités industrielles.

Inauguration de nouvelles réalisations au second pôle universitaire d’El Bez

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a poursuivi lundi sa visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Sétif par l’inauguration de plusieurs nouvelles réalisations universitaires et la pose de la première pierre pour la construction d’autres infrastructures au niveau du second pôle d’El Bez, où il a été chaleureusement accueilli par la communauté estudiantine et le corps enseignant. Le chef de l’Etat a ainsi inauguré, en premier lieu, un auditorium de 600 places baptisé du nom de Mouloud Kacem Naït Belkacem.

D’un coût de 225 millions de DA, cet auditorium doté de toutes les commodités nécessaires, acoustiques et autres, a été réalisé dans un délai qui n’a pas dépassé 10 mois.

Le président Bouteflika a ensuite dévoilé la plaque inaugurale du rectorat du 2ème pôle universitaire. Cette infrastructure, qui met les fonctionnaires de l’université dans des-conditions optimales de travail" et participe à-une excellente qualité de prise en charge des étudiants", a été financée à hauteur de 95 millions de DA et réalisée en 8 mois.

Au niveau du même pôle, le président de la République a également inauguré la nouvelle faculté des sciences et la nouvelle faculté des lettres et des sciences sociales, dotées chacune de 4.000 places pédagogiques. Un financement de l’ordre de 1,4 milliard de DA a été nécessaire pour la réalisation de ces deux infrastructures, par 8 entreprises, dans des délais variant entre 12 et 14 mois.

Des chorales constituées de jeunes écoliers du cycle primaire ont interprété, à cette occasion, des chansons de bienvenue à l’adresse du chef de l’Etat qui les a longuement applaudis.

Une cité universitaire de 2.500 lits avec restaurant de 500 places, baptisée au nom du Moudjahid Ahmed-Rouabeh, a été également inaugurée par le président Bouteflika. Cette importante infrastructure, à l’architecture-hardie et agréable", se fondant avec harmonie au reste des réalisations du second pôle d’El Bez, a mobilisé un ensemble de 16 entreprises qui sont parvenues à relever le défi de respecter un délai de 12 mois. 675 millions de DA ont été consentis pour la réalisation de cette cité.

Trois autres projets totalisant 12.000 places pédagogiques ont par ailleurs été lancés par le chef de l’Etat, sur le même site d’El Bez. 4000 places pédagogiques pour la faculté de médecine, 4.000 pour la faculté des sciences biologiques (dont 1.000 pour l’institut d’éducation physique et sportive), et 4.000 autres pour la faculté des sciences de la terre (dont 1.000 pour le nouvel institut d’hydraulique) seront ainsi réalisées pour une enveloppe conséquente, évaluée à 2,4 milliards de DA dans un délai n’excédant pas 14 mois.

Pose de la première pierre du pôle sportif

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a posé lundi en fin d’après-midi à Sétif, non loin de la grande université d’El Bez, la première pierre du pôle sportif de Sétif. Unique en Algérie, cette immense infrastructure qui nécessitera, dans une première phase, une enveloppe financière de 885 millions de DA, sera notamment constituée d’une piscine olympique couverte et chauffée, d’un centre régional de formation de jeunes talents en football, doté de plusieurs terrains gazonnés de football, d’un centre de loisirs scientifiques et d’une auberge de jeunes de 50 lits.

Ce pôle devrait également comprendre, dans une prochaine étape, selon les services de la direction de wilaya de la jeunesse et des sports, un lycée combinant études et pratique sportive.

La région de Sétif ayant de tous temps constitué un creuset de jeunes talents dans diverses disciplines sportives, verra ce pôle, qui s’étend sur une superficie de plus de 14 hectares,-contribuer, à terme, à l’émergence d’une élite compétitive, souligne-t-on, et mettra des centaines de jeunes gens dans des conditions idéales d’épanouissement". 800 postes d’emploi seront générés par cette réalisation qui devrait être livrée au bout de 36 mois.

Lancement des chantiers du centre anti-cancer et de l’hôpital gériatrique

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé, lundi en fin de journée à l’ouest de la ville de Sétif, à proximité immédiate du 2e pôle universitaire d’El Bez, à la pose de la 1re pierre de deux nouvelles infrastructures de santé. La première réalisation lancée par le chef de l’Etat, est un centre spécialisé dans le traitement des cancers, qui s’étendra sur une superficie de 8 hectares et offrira une capacité de 120 lits.

D’un coût de 1,2 milliard de DA, le futur centre anti-cancer disposera de tous les services répartis en 10 blocs (médecine nucléaire, unités de curiethérapie, de radio analyses, radiothérapie, laboratoires, imagerie médicale, pharmacies, blocs opératoires), et sera doté de 8 logements pour le personnel médical, ainsi que de toutes les structures d’accueil, d’accompagnement et d’hospitalisation. L’infrastructure sera réalisée dans un délai de 15 mois par une entreprise chinoise.

A souligner que la wilaya de Sétif enregistre, selon une étude réalisée par le professeur Hamdi Chérif, du CHU, 1 200 nouveaux cas de cancer chaque année, soit une incidence annuelle de 88 nouveaux cas pour 100.000 habitants

La seconde infrastructure dont le président de République a posé la première pierre, implantée non loin de la première, sera spécialisée dans la gériatrie (branche de la gérontologie qui étudie et soigne les maladies propres à la vieillesse). Cet hôpital de 100 lits est destiné à prendre en charge les pathologies aiguës survenant chez les sujets âgés.

Répondant à un besoin spécifique et nécessitant un plateau technique adéquat, cette structure disposera également de toutes les commodités. Son coût s’élève à 1 milliard de DA et c’est une entreprise publique à rayonnement national qui se chargera de sa construction.

A noter que le site d’El Bez où seront implantés ces deux projets d’envergure, abrite un important pôle universitaire, une nouvelle faculté de médecine et un vaste espace sport-études.

[Aps 26/6/07]

Documents joints
(FLV - 1 octets)

Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
babour :
je suis un emmigre et je meur d envie de rentrer chez moi a setif mais comme jai une entreprise je voudrais savoir qu elles sont les condition de transfere de ma societe (E.G.A.)et ou doi-je- madresser merci pour me joindre 0240733270 ou 0630165140 ou tchika@neuf.fr merci

Réponse :

Salut.....je vous conseille de ramener un sac plein d’euros avec vous. Tu dois commencer à distibuer les billets de 500 euros de l’aeroport........jusqu’à ce que tu vas te taper une depression.
salim :
frenchement les gas il ya des changements positive dans notre payé si mieux quavant mai il reste des choese affaire mais ils faut du temps je nai jamais eté fiére de mon payé que aujaurdhui vive mon cher payé lalgerie et vive notre bague doré setif al ali
Commentaire n°3979 :
Merci beaucoup pour la vidéo ,on a vu la wilaya de Sétif ,les notres ,notre peuple ,nos patelins,notre président qui représente notre Algérie et on a pleuré,vous nous manquez terriblement,ce merveilleux climat ,on ne l’a jamais vu ailleurs.milles merci Etudiante en France
Commentaire n°3982 :
SI C’EST LE CAS D’UNE CONCESSION , ALORS POURQUOI DEMANDER L’IMPOSSIBLE AUX INVESTISSEURS VOLONTAIRES . ON NE PAYE PAS CASH SON TERRAIN , MAIS SUR VINGT ANS . CELA VEUT DIRE ET INDIRECTEMENT , ON NE PRETERA QU’AUX RICHES .
hidhab :
oui, bien sur, l’investissement crée la richesse, c’est connu MAIS CHEZ NOUS IL ENRICHIT DAVANTAGE LES RICHES. Sinon, comment expliquer qu’avec la remise des titres de concessions aux 5 nouveaux investisseurs, ce sont toujours les mêmes noms et visages qui reviennent et chacun des 5 présentés au président pèse des milliards (vérifiez leur nom, ils sont trop connus sur la place). cette cérémonie devait concerner les nouveaux et jeunes investisseurs mais hélas les quelques lots disponibles en zone industrielle ont été distribué à ceux qui ont déjà amassé des milliards et bénéficié des largesses de l’administration et des décideurs qui sont souvent leurs amis. Même au niveau de l’ANSEJ, le favoritisme est de mise puisque la dame qui fait les arômes et qui faisait partie des 5 choisis pour le président ne devrait pas bénéficier du dispositif emploi jeunes car elle est loin de répondre aux critères théoriques arrêtés pour cette catégorie compte tenu de sa condition sociale aisée mais en pratique, elle a (...)
nbil3 :
Vraiment ca donne de l’espoir , et je profite de l’occasion pour dire aux bras cassés qui n’arettent pas de critiquer à tort et à travers notre pays sans pour autant donner des solutions sinon aumoins des encouragements, je dis à ceux la qu’ils se reveillent car le moment ou le pays qui a besoin d’eux mais pas l’inverse, et si on donne rien on aura rien. Je tiens aussi à remercier Notre President Mr Bouteflika pour ses efforts ainssi que tous les responssables de ces projets.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus