Accueil > Economie >

La foire commerciale et économique de l’été de Sétif

Participation de l’agroalimentaire, du prêt-à-porter mais aussi du cosmétique local
samedi 14 juillet 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

La foire exposition-vente de Sétif, ouverte au grand public le 12 juillet dernier et qui se poursuivra jusqu’au 23 du même mois, a le mérite de participer de prime abord aux activités culturelles estivales offertes au public, composé essentiellement de visiteurs en vacances dans la ville. Outre cela, les organisateurs de la Safex n’ont pas manqué de donner à la manifestation économique et commerciale annuelle un cachet de détente et de loisirs familial en mettant en place, en marge des stands d’exposition, des terrasses de consommation.

En plus de la présence des exposants traditionnels de la région, notamment les labels de l’électronique les plus connus et ceux de l’agroalimentaire, la foire de Sétif enregistre une première participation de représentants de la haute couture féminine algéroise ainsi que du textile d’Akbou, fort remarquée d’ailleurs. En outre, certains producteurs de miel d’abeille de la région du nord de la wilaya saisissent l’occasion de la production « abondante » de l’année pour mettre en valeur leurs produits à la foire de Sétif. Cependant, le stand qui mérite une attention particulière demeure celui du fabricant de parfums. Il s’agit d’un investisseur à ses débuts, installé à la sortie de la ville de Sétif, en partenariat avec un laboratoire asiatique d’autocontrôle intégré, qui assure le suivi au niveau du processus de fabrication.

Selon M. Semchedine, le mini-projet mis en place est une expérience unique à Sétif dans le domaine des produits cosmétiques mais semble réussir, puisque l’opérateur économique a soumis un dossier d’investissement au niveau du CALPI en vue d’élargir ses potentialités économiques. Selon lui, la stratégie du marketing adoptée jusque-là par le biais d’encarts publicitaires et d’affichage a atteint ses objectifs, mais les foires demeurent le moyen privilégié de proximité pour la promotion du produit nouveau-né. Car le consommateur, exclusivement pour le cas des parfums, est plus près du produit.

Enfin, dans le cadre de la stratégie dictée par le long terme, qui permet d’« anticiper sur l’évolution du marché et les exigences de la clientèle », l’entreprise de production de parfums et de produits cosmétiques compte mettre en place un laboratoire de recherche et de développement orienté vers le renouvellement de la gamme. Car, en fait, les perspectives tracées pour l’année 2008, tout en prenant en compte les contraintes liées sur sa part du marché national, reposent désormais sur un vaste programme d’exportation, croit-on savoir des responsables présents à la foire commerciale de Sétif qui viennent d’engager une procédure de certification ISO, dont la finalité demeure la projection du label algérien sur « une vision futuriste » de compétitivité grâce à sa conformité aux normes internationales.

Abdelhalim Benyelles, La Tribune


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°4428 :
LE GOUVERNEMENT ET LA SAFEX DOIVENT PENSER A INSTALLER LA FOIRE INTERNATIONALE A SETIF .
Commentaire n°4433 :
SI C’EST UNE FROIRE MADE IN CHINA , ALORS C’EST LA CATHA . OU SONT LES PRODUITS NATIONAL . MERCI
hidhab :
l’article est excessivement exagéré avec cette histoire d’investisseur dans les cosmétiques. c’est toujours de l’import des produits Taiwan contrefaits et notamment les cosmétqiues et parfums. Alors quand mr Benyelles et Semchedine parlent de laboratoire de recherche....moi j’ai envie de rire. On a souvent entendu des commerçants, se prenant pour des investisseurs parler ainsi mais franchement eux-mêmes ne croient pas à ce qu’ils disent. Quant à la foire que j’ai visité hier, sincèrement c’est la braderie avec plein d’articles chinois contrefaits comme on en trouve au souk abacha de sétif. Sétif a besoin de salons spécialisés et de professionnels par branches d’activité à longueur d’année pour découvrir les nouveautés et les nouvelles techniques de production pas de ce genre de braderie qui existe quotidiennement au souk et qui encourage la contrefaçon et les importations sauvages et incontrolées qui peuvent s’avérer dangereuses pour la santé du consommateur...notamment les cosmétiques. Quant à Mr Benyelles, (...)

Réponse de M. Semcheddine :

Monsieur je ne vous connais pas ; par contre moi, je suis ingenieur d’état chimiste diplomé de l’Institut Algérien du Pétrole (IAP Boumerdès) promotion Juin 1986, he oui ça fait déja 21 ans. Et les produits qui sont presentés à la foire de Sétif ont été développés par moi meme et le défunt professeur Docteur Merouane (docteur d’état par deux fois 1973). Tout les visiteurs de la foire de Sétif ont appréciés nos produits et c’est ce qui nous carburera pour l’avenir. Quand a vous monsieur essayez SVP de construire au lieu de démolir. Le pays en a deja assez souffert comme ça. Merci. M. Semcheddine. Fondateur et Gérant de la Sarl Azhamonada Parfums & cosmétiques. La marque Azhamo Merchema est enregistrée a l’INAPI.

Réponse de tafet19 :

Monsieur M. Semcheddine,par honnété d’ésprit,vous devriez refuser d’exposer dans ce souk Abacha 2 si vous pretendez offrir une originalité .Quand à la denomination de votre marque,elle me rappelle étrangement le non moins celebre nom d’une grande marque internationale qui pourrait vous valoir des pousuites pour appropriation approchante d’une marque deposée. Même si vos formulations sont dignes d’interet(je n’ai pas eu à les apprecier)je vous engage à changer de strategie de marketing sinon vous serez assimilé à ces opportunistes dont les seuls objectifs sont ceux d’assouvir leur avidité et leur cupidité. Vous êtes chercheur et industriel,c’est des criteres suffisants pour ne pas versez dans des-chinoiserie-c’est la aussi votre challenge. Bon courage Halime

Réponse de hidhab :

Mr.Semchedine, j’ai juste envie de vous conseiller de lire, relire et méditer l’opinion de tafet19 que je partage entièrement et que je félicite pour l’avoir si bien exprimée. Un industriel ou un investisseur qui se respecte n’aurait jamais agi comme vous l’avez fait. Alors de grâce, pas de démagogie et plus de professionnalisme. un professionnel n’a pas besoin d’être bardé de diplômes, n’usurpe pas des marques et labels connus et ne se frotte pas aux trabendistes et contrefacteurs des braderies comme c’est le cas de l’actuel souk abacha bis de maabouda. Sans rancune, ni esprit destructif ; juste une modeste opinion
Commentaire n°4462 :
ET OUI C’EST VERIDIQUE , LE PRODUIT TAIWAN ET CHINOIS , NOUS FONT RECULES DES ANNEES EN ARRIERE , CAR ON NOUS CASSE NOS BRAS ET FAVORISE LE TRABENDO . LA CREATIVITE EST L’ESPRIT DU PLUS FORT ET PLUS PRESENT . ET OUI C’EST VERIDIQUE
TAHAR DE MAOKLANE :
tout a fait d’accord avec hidhab , ce reportage est nul et le journaliste devrait cesser d’utiliser des termes ronflants et surfaits qui ne veulent rien dire. le seul investissment de ces commerçant a été de louer un emplacement a cette foire comme on loue une place au marché !!! TAHAR DE MAOKLANE
Commentaire n°4496 :
Monsieur M. Semcheddine Je te connais , TU ES TOUJOURS VOLONTAIRE DE FAIRE ET BIEN FAIRE . JE T’ENCOURAGE ENCORE PLUS , CAR L’ALGERIE A BESOIN D’HOMME JALOUX POUR LE PAYS . ET SI TOUS LES PATRONS A SETIF ONT UN DIPLOME l’ALGERIE DEVIENDRA LA CHINE ....

Réponse de M. Semcheddine :

Merci monsieur pour votre temoignage. Lors de precedente rencontre a la wilaya de Setif avec monsieur le ministre de la PME et le staff de la wilaya, je leur ai dit, qu’en Algerie, il est plus facile d’importer que de produire. Comment inverser cette equation ? Vous ne pouvez imaginer les tracasseries bureaucratiques, qu’il faut surmonter pour monter une unite de production. Il faut vraiment le vivre pour le sentir. On dirait que le systeme est vraiment concu pour que nous restions d’eternels marches pour les produits d’ailleurs et un reservoir de matieres premieres pour leurs industries. Il n’y a que la mobilisation de toute l’elite Algerienne pour sortir le pays de cette impasse. Car la solution ne peut etre qu’algerienne.
celle que tu a laisse :
cher halim mon prof je suis une eleve quand tu a ete frof a l’universite sa ma fait un enorme plaisir de vous revoir vous m’avez vue helas vous ne vous rappelez pas de moi dommage .bravo pour le projet . tu me connai devine repond ici a bientot et laisse moi un repere de contact svp

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus