Accueil > Economie >

Le Centre Algéro-Britannique d’investissement accuse la CNEP de bloquer des investissements

samedi 11 août 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Selon El Khabar, le Centre Algéro-Britannique d’Investissement (ABBC) a adressé une correspondance au chef de gouvernement Mr Abdelaziz Belkhadem, dans laquelle il lui demande d’intervenir afin de pousser la Caisse Nationale d’Epargne et de Prévoyance (CNEP) à faciliter la tâche aux investisseurs Britanniques, pour prendre part au projet de la Tour El Ali de Sétif.

Dans cette correspondance (Dont Setif.Info dispose une copie originale), ABBC a demandé des explications et une intervention urgente suite à la demande du chef de gouvernement. Il a indiqué qu’un nombre de compagnies Britanniques et Irlandaises se sont présentées par l’intermédiaire de l’ABBC pour la finalisation du projet de la tour El-Ali de Sétif, en arrêt depuis 2003.

D’autres parts, et selon ce même document, les cinq offres qui ont été présentées à la direction générale de la CNEP ont été rejetées. Cette institution (ABBC) a également contacté ces 3 compagnies Britanniques et Irlandaises pour prendre part à la finalisation de ce projet. Par ailleurs, les cahiers des charges, ainsi que les fiches techniques demandées par le propriétaire de cette institution Mr Zahir Serrai ne lui sont pas jamais parvenus, malgré le temps et multiples correspondances adressées à la direction générale de la CNEP.

Il a demandé au chef du gouvernement, M. Abdelaziz Belkhadem, d’intervenir dans les plus brefs délais afin de résoudre ce problème et aider cette institution à accomplir son travail, qui est d’attirer le plus grand nombre possible d’investisseurs britaniques et irlandais en Algérie.

D’après Algerian British Business Connect Ltd
www.algerianbritishbusinessconnect.com


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°4943 :
ne seront acceptées que les offres des compagnies (francaises) qui alimentent les comptes bancaires (en France)du décideur.
Commentaire n°4950 :
PAS DE RACHOI DONC CA PASSERA PAS IL FAUT BIEN ARROSER MESSIERS LES BRITANIQUES .
merdedouche :
c est tout a fait normal. Le decideur au niveau de la cnep voit que c est un heritage que son pere lui a laisse , et lui c est le seul algerien qui peut defendre ce projet, c est le heros du film. A RADJOUL AL MOUNASSIB FI MAKANI EL MAKASSIB FI EL WAKTI EL MOUNASSIB .Cette structure de beton se manifeste comme une des plaies qui massacrent le tissu architectural de setif. Elle presente une agression visuelle comme telle. Un manque a gagner pour plusieurs familles setifiennes massacrees par le chomage feroce qui tue plus que le sida. Un peu de civisme, de responsabilite, de gout, de souplesse, monsieur le responsable de la cnep.On est appele a mourir par obligation et non par choix et presenter un compte-rendu tres exhaustif (saghira wa kabira) a dieu. LAKI ALLAH YA DJAZAIR EL HABIBA. J espere que les ciseaux ne touchent pas a mon commentaire (...)
tafet19 :
Et si c’est un coups de pub gratuit à cet organisme ? En regle,le retrait de documents relatifs aux soummissions est payant.Est ce que les droits ont -ils été vérsés ? Pour le reste,vous connaissez mon avis sur El Ali.Pas de soummissions avant expertise et l’état des lieux en conformité avec les nouvelles regles parasysmiques et le reexamen de l’impacte socio-économique du projet après avoir adapté le lieu par rapport à son environnement. Restructuration oui mais pas touche de l’interieur de l’enceinte du parc et le tout sous la forme d’une concession du terrain. Avant la reprise du projet,nous avons besoin de l’avis des architectes ,des urbanistes,des paysagistes(s’il y en a !)et des experts du CTC pour le volet beton. Nous volons que ce projet reste un projet publique et non une affaire de gros sous où les couteaux se sont egisés depuit longtemps déja. Si l’affaire des britaniques est interressante,qu’on mette le projet en line pour que nous puissons en prendre connaissnce, d’en appecier ce nouveau (...)
BACHIR :
ceux qui decide ont l habitude de gerer tous les projets DE PETIT A LONG THERME donc le mieux offrons sur leurs compte en europe n on pas encore arriver et ils sont en negociation et un jour ils vont les ramener MON PAUVRE.... SETIFIEN
tafet19 :
attention ,les loup-garou de Londres arrivent.Les Britanniques ont la reputation d’être de fins limiers,s’ils avaient senti la bonne affaire,leur ambassade à Alger aurait agit et reagit depuis longtemps.N’est ce pas la une bonne occasion pour quelques opportunistes de mettre le pied à l’étrier ?

Réponse :

Laissez les Britaniques arrivent au moins on se debarassent des Francais !n’oubliez pas la bombe nucleaire ! les anglais sont au moins sinceres dans leus relations lawrence von Arabien ! faut pas avoir peur encouragez cete initiative La CNEP doit ceder les tours a la wilaya de setif.c’est le droit des setifiens et leurs biens qui est en jeux.empoloi image de vie etc... une oranaise.
Commentaire n°4968 :
AUSSI LA CAP ( CONFEDARATION ALGERIENNE DU PATRONAT ) A UNE GRANDE RESPONSABILITE DANS LA CONSTRUCTION DE CETTE EDIFICE . POUSSER PAR CES MEMBRES ( RAIS SEMCH ET RACHID KHENFRI ) CE CHANTIER A ETE CREER VOLONTAIREMENT AFIN DE PRENDRE PART DU MARCHE DE SA CONSTRUCTION .. .................... LA CAP DOIT ETRE IMPREGNER DANS CETTE AFFAIRE D’ABUS DE BIEN PUBLIC . LA CAP EST UNE ASSOCIATION DE PATRONAT . ELLE N’A PAS LE DROIT DE CONSTRUIRE .. CES LEITMOTIV SONT CONNUS ET ONT DEJA PRIS LE MARCHE DE LA VIABILISATION DE L’EXTENSION DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE SETIF .. ON NE PRETE QU’AUX RICHES DANS LA PAUVRE ALGERIE .
ZAHIR SERRAI www. algerianbritishbusinessconnect.com :
BONJOUR A TOUS, BONNE NOUVELLE !!!!!! LA CNEP DECIDE ENFIN DE FINALISER LES TRAVEAUX DES TOURS EL-ALI.
Commentaire n°5699 :
Comme vous avez publié cet article d’El Khabar et la lettre de ce Serrai, il aurait été plus juste de publier le second article d’El Khabar sur la question. Mourad

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus