Accueil > Economie >

La cimenterie d’Aïn El-Kebira va lancer une deuxième unité de production

mercredi 11 juin 2008, écrit par : Salima Bendaho, Le Maghreb, mis en ligne par : Nabil Foudi

a cimenterie d’Ain El-Kebira poursuit ses efforts pour sa modernisation. En effet l’usine va lancer une deuxième unité de production. La cimenterie de Aïn El-Kebira se trouve à 20 km du chef-lieu de la wilaya de Sétif. Elle fait partie de la première génération des cimenteries installées en Algérie. Elle est entrée en production en novembre 1978. Le processus de production utilisé est une technologie par voie sèche, d’où un dégagement important de poussières dans l’atmosphère. 90 t/an de poussières et de dioxyde de carbone étaient générées par cette cimenterie.

L’entreprise a réalisé une production record durant l’exercice 2007 y compris avec les 1 107 656 tonnes de ciment produites par l’unité d’Aïn El-Kebira à Sétif, soit 111% des prévisions estimées à 1 million de tonnes ; ce seuil n’a jamais été atteint par la SCAEK, qui compte 383 travailleurs, depuis sa création en 1982. En effet, comparativement à 2006, la société d’Aïn El-Kebira a enregistré un accroissement de son volume d’activité de 13%. Ces résultats, estimés satisfaisants par le patron de l’ERCE d’Aïn El-Kebira, dont la production de ciment représente 24% de la capacité totale des 5 cimenteries du groupe réunies, s’inscrivent dans la stratégie de la maison mère et de ses filiales qui comptent améliorer leurs performances d’ici quelques années. La première étape consiste à optimiser la production.-Avec 1,1 million de tonnes réalisées cette année, le défi a commencé et l’usine compte réaliser 1,5 million avec de moindres investissements durant les prochaines années afin d’arriver à dépasser le seuil psychologique des 2 millions de tonnes par an." Le numéro un du groupe n’a pas caché que le projet qui consiste à installer une deuxième ligne de production est en voie de maturation, la phase d’élaboration de l’étude de faisabilité est prête. La valeur ajoutée dégagée cette année est la plus forte par rapport aux quatre derniers exercices. Elle représente 65% de la production vendue. Le rendement par travailleur a, quant à lui, connu une hausse. Pas moins de 241 tonnes par mois et par employé, soit un accroissement de 18% par rapport à 2006. La valeur ajoutée dégagée par travailleur est passée de 427 000 DA par mois en 2006 à 583 000 DA en 2007, soit une augmentation de 36,6%. La cimenterie d’Aïn El-Kebira, compte investir plus de 1 milliard de DA dans l’installation de filtres à air au niveau des autres cimenteries de l’est, à savoir Hamma Bouziane, Hdjar El-Soud, Aïn Touta et Tébessa pour qu’en 2009 on n’entendra plus parler de pollution. Une façon de respecter les engagements vis-à-vis du respect de l’environnement.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
kamel de marseille :
bonne initiative pour le filtre car avec les risques que cela engendre polution de notre nature et les cancers sur la population messieurs les responsables dépécher vous.
KHELIFA :
Salam, Enfin une bonne nouvelle ! Bravo aux employés et bonne continuation. Bonjour à Ali Driou..... Khélifa
Rabah :
bravo à Farid DOUIDA et toute son équipe pour ce résultat. les autres ERCE devraient en suivre l’exemple.
azizou :
avec la 2ème unité, espérons que le ciment soit plus disponible et à des prix accessibles pas comme c’est le cas maintenant avec la pénurie, la spéculation et le favoritisme de l’ERCE pour certains clients. Aussi et compte tenu de la forte pollution engendrée par la cimenterie, des investissements réels soient conscrés aux filtres et autres technologies anti pollution mais pas à l’achat renouvelé de nouvelles voitures qu’exhibe le PDG de l’ERCE ou de ses déplacements de complaisance avec l’ESS et le sponsoring sur le dos de la société.

Réponse de echel de val :

Reponse à Azizou. d’aprés vous un P-DG n’a pas le droit de circuler dans une voiture recente, je pense que ce raisonnement est celui d’un ex socialiste qui met tout le monde sur le meme pied d’egalité ( intellectuel, P-DG, professeur de medecine egaux aux autres citoyens alors, ou est la valeur d’echelle. si on part de ce principe, fermer les universités, les lycées etc. soyons logique Monsieur, En europe des P-DG possedent des aviosn pour leurs deplacements quant à leurs salaires et les moyens mis à leurs dispositions sont devenus banal parceque ce que rapporte un P-DG à la société est X fois superieur à ce qu’il gagne. salutations

Réponse de ESS :

en voilà un renegat aux habits chinois de MAO vous êtes en retard de 50ans par rapport à vos concitoyens et plus de 100ans par rapport à un civilisé faites votre compte et mettez votre horloge à l’heure bon réveil
Dev :
l’installation de cette 2eme ligne va certainement developper la region sur le plan economique et social. bon courage aux responsables et tarvailleurs de cette cimenterie qui ont prouvé à maintes fois de leur compétence et de leur savoir. bon courage.
kheiro le sétifien :
Répondre à Azizou : bonjour tout le monde, le Monsieur vient de confirmer la règle. nous algéreins sommes devenus allergique à toute réussite. L’article présenté fait ressortir beaucoup de choses positives : 1/ + de production veut plus d’offre sur le marché qui équivaut à satisfaction de la demande et donc prix stabliser ou déflation d’une part et d’autre part donc moins de dépendance de l’etranger. 2/ce qui implique aussi une société algérienne qui sort du lot et donc de la pérrinité dans le boulot ; 3/bonne assise financière implique possibilité de respecter l’environnement et donc un plus pour la population d’Ain el kébira et plus de rentrées d’argents avec possibilité de recrutement donc - de chomage. Quand aux bagnols des DG, je ne crois pas qu’un DG doive prendre le bus alors qu’il est, avec son staff et son équipe, l’initiateur de la richesse, bénéfices aux multiples inductions positives. au moins il a le mérite d’avoir fait des graduation ou post graduation universitaires. Le couronnement de plus de (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus