Accueil > Economie >

Le vice-président du groupe Samsung construction & trading business, en visite à Sétif

jeudi 14 mai 2009, écrit par : Khalil Hedna, mis en ligne par : Boutebna N.

En vue d’étendre la coopération Algéro-sud-coréenne, Sétif a reçu la visite d’une délégation d’hommes d’affaires du géant mondial Samsung E&C, firme de construction, dans le cadre d’études d’investissements dans cette wilaya qui jouisse d’une dynamique industrielle et économique importante. Chapeauté par M. Kim Gye Ho, vice-président du groupe Samsung construction & trading business, les membres de la délégation sud-coréenne et les autorités locales de la wilaya ont discuté les possibilités de développer un partenariat stratégique notamment dans le domaine du bâtiment.

C’est dans cette stratégie qu’il a été examiné la réalisation de plusieurs projets que Sétif aspire à mettre en oeuvre avec un savoir faire international. On citera entres autres, le grand stade de Sétif, la nouvelle ville « la colombe » avec des logements grand standing et autres infrastructures d’accueil et d’affaire. De sa part, le vice-président du géant économique du pays du « Matin Calme » a émit le souhait d’implanter à Sétif un bureau de développement durable. Un choix minutieusement étudié par les spécialistes de ce groupe, vu l’importance de cette wilaya sur tous les plans pour développer un partenariat stratégique diversifié. Si cela se concrétise, Sétif s’ajoutera aux 64 autres Bureaux affiliés au groupe Samsung et implantés dans les grandes villes à travers le monde. L’expérience de la firme sud-coréenne dans le secteur de la construction sera sans doute d’un apport positif, pour avoir déjà construit de grands ouvrages un peu partout dans le monde. Les derniers en date sont la tour « El-Burj » à Dubai, qui reste la plus haute au monde avec ses 512m et les fameuses tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur en Malaisie, récemment construites. Pour rappel, la firme sud-coréenne Samsung est déjà installé à Sétif en collaboration avec le groupe privé algérien Cevital, avec la construction d’une usine de production de produits électronique, d’une capacité de 1,5 million d’articles par an avec un investissement qui se monte à 100 millions de dollars, ce qui permettra la création de quelque 1.700 postes d’emplois une fois opérationnelle.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
mme anissa :
bonne initiative cela prouve quue sétif n’est pas une ville sous-developpée et que il y en a de tout : industrie, culture, et pas uniquement le foot-ball
Commentaire n°31106 :
BON COURAGE DE LA PART D UNE ASSOCIATION D EMMIGRES
elmattag :
Enfin une bouffée d’oxigène pour les jeunes du bled et Grand merçi aux sociétés multinationales qui embauchent et qui paient à l’instar des sociétésarabes qui renient leur droits et qui font de leurs usines des galères ou trames les malheureux mais bientot le ciel s’éclairciera ou ma ybgua filoued ghir hdjarou !Merçi SAMSOUG et LE RESTE !
Commentaire n°31118 :
J`espere que le tout soit realise en tenant compte des parametres ecologiques specifiques a la region et la protection de la la faune et de la flore.A mon avis il faut aussi eviter la concentration des unites industrielles au milieu du tissu urbain deja sature et que les etudes portent sur l`implantation diversifiees des sites.
Commentaire n°31124 :
C’est une véritable aubaine pour la willaya et pour le pays, de travailler avec ce pays dans tout les domaines et d’avoir un géant comme Samsung comme partenaire économique. Il faut que l’exécutif facilite l’installation de cette firme, car les coréens sont travailleurs et aiment beaucoup les échanges. Ils sont très ouverts et reconnaissants et pas du tout prétentieux et protectionnistes. Il est capital de savoir tirer profit de ce partenariat.

Réponse :

Soyons audacieux, et photographions le photographe ou en d’autres termes -copions les copieurs- les asiatiques sont réputés pour avoir tout pris aux occidentaux en jouant aux touristes plus que intéressés dans les pays européens. Une ministre française, socialiste les a même -traité- de fourmis sans dire la couleur de celles-ci...
Commentaire n°31125 :
Que pensez vous d’un centre culturel sud coréen à Sétif ?

Réponse de Esprit et génie algérien :

Une très bonne idée, nous avons beaucoup à apprendre sur les coréens et les asiatiques en général. Dans les livres d’économie des années 70, on reprochait aux asiatiques d’être un peuple fainéant (suivez mon regard vers les dires un certain président ), indolent, aimant les jeux, copieurs (c’est comme ça qu’ils ont appris auprès des occidentaux), brefs ayant tous les maux du monde. Décrochons l’Algérie du train arabo-islamiste qui ne nous apporté depuis toujours que la mort et ses malheurs. Rappelz vous pendant la décennie noire, tous ces pays dits frères qui n’attendaient que notre fin. Aucun mufti ou oulema pour décréter une fetwa pour arreter la boucherie. Le problème de l’Algérie est avant tout un problème d’éthique algérienne qu’il faut réhabiliter en réhabilitant l’homo algérianicus, être algérien d’Algérie ; et d’esprit, j’entends par là esprit de résistance, esprit d’entreprise, esprit capitaliste qui est présent en chacun de (...)
didine :
Bonne chose pou la Wilaya et surtout pour Sétif-Ville que de nouveautés !!! la Nouvelle Cité, le Stade...mais quand ??? De toutes les façons c’est une très bonne nouvelle cette arrivée des Coréens (Sud),ils sont bien appréciés que les Chinois !!! c’est du solide n’est ce pas ? ces Coréens et Japonais..Sétif espère plus d’investissements afin que le chomage soit absorbé à jamais.
merzouk :
enfin un véritable indistruel un géant avec un nombre de postes d’emploi qui va surement éponger un peu le déficit du chomage aux responsables de la wilaya un bravo a vous pour faciliter les procédures Sétif deviendra avec ce partenaire une grande ville

Réponse de chitta :

merci mon DIEU de nous avoir donné Rabrab & Didine. Un grand industriel et un grand journaliste.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus