Accueil > Economie >

L’olivier fructueux

lundi 20 décembre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Une récolte de près de 132 000 quintaux d’olives est attendue à l’issue de la campagne oléicole dans la wilaya, connue pour sa variété très prisée notamment celle de la région de Beni Ourtilane, selon les prévisions de la direction des services agricoles (DSA).

Entamée à la mi-octobre dernier à travers les régions oléicoles de la wilaya pour être clôturée au mois de janvier prochain, la campagne a ciblé à ce jour 20 000 hectares avec une production moyenne oscillant entre 16 et 18 quintaux à l’hectare. La wilaya de Sétif dispose d’une superficie oléicole estimée à 25 000 hectares dont 20 000 hectares productifs.
Les services agricoles, s’attendent, cette année, à une augmentation de la production après les pluies et neige, enregistrées au cours des dernières semaines et qui ont eu un impact positif sur les oliveraies. A noter que pour cette année, on a enregistré l’ouverture de quatre nouvelles huileries modernes ayant une capacité de dénoyauter 14 kg d’olives par heure.


Partager cet article :
6 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°84769 :
Monsieur Hedna,soyez un peu logique !les dernières neiges et pluies n’ont aucune incidence sur l’augmentation de la production de cette année qui a déjà été cueillie.
secateur :
Je ne peux m’empecher d’admirer ces oliviers majestueux qui portent de belles grappes de nos magnifiques olives. Les feuilles ont de belles couleurs argentées. L’endroit parfait pour l’evasion de nos villes qui sont devenues trop bruyantes a mon avis, et venir faire un pique-nique au pied de ces beaux oliviers et de retrouver le calme et la serenite de nos campagnes. Je joins ce joli poeme sur l’olivier : L’olivier Bel olivier, cher compagnon de mon enfance ! Par tous les temps, tu m’as toujours offert défense Dans le chagrin, contre l’ennui et les offenses. Je venais m’abriter dans les creux de ta hanche. Tu balayais ma peine d’un revers de ta branche. Sur ton tronc magnifique, tes souples branches dansent Et leur mêlée me cache, en battant la cadence, Roi de l’aride steppe, tu en fais champs fertile. Comment peux-tu etre si beau lorsque ciel et terre te sont hostiles ? Et tes feuilles d’argent sur tes rameaux posées recueillent du matin les gouttes de rosée Tu éclairas le monde, (...)
samir-milan\latvia :
VIVE LES OLIVES DANS TOUS LE TERITOIRE,VIVE LE SAGE CHIKH FOUDIL EL WARTILANI,VIVE EL KAHLA WA BAIDA,VIVE LALGERIE MON AMOUR,POUR DEBON ET POUR TOUS JOUR
zinou :
Bien dit sécateur. Tout ce qui se foule au pied est bon et de meilleur qualité :les olives écrasées donnent la bonne huile et les dattes écrasées le bon « Ghares »
espoir :
A secateur : très joli poème. Merci
Secateur :
C’est moi qui vous remercie Zinou et Espoir. Je voulais rendre hommage a ce produit de notre terroir. Depuis queques annees j’ai developpe un engouement pour nos produits agricoles d’ autrefois qui nous rappellent notre passé et qui fait non seulement référence à la terre et aux caractéristiques géographiques (nature du sol, climat, relief, etc.) mais aussi aux femmes et aux hommes qui la cultivent (savoir-faire, recette, tradition…). Ce savoir faire millenaire et la recette propre à son élaboration fait partie de notre patrimoine agricole et culinaire et a permis de conferer un ensemble de traits distinctifs, de savoirs, et de pratiques et revele une originalité et une typicité permettant de distinguer nos produits et de les elever par rapport a ce qui se trouve sur le marche. (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus