Accueil > Economie >

L’Algérie affiche une croissance économique

lundi 30 mai 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Selon le dernier rapport de la Banque mondiale, l’Algérie affiche une croissance économique estimée à 4.1% en 2011. Une nette amélioration de ses principaux indicateurs macro-économiques pour 2011, soutenue par une aisance financière de 157 milliards de dollars de réserves de change, qui s’est traduite par une intensification de ses investissements publics, estiment des experts.

Confirmant les perspectives de croissance du gouvernement, la Banque mondiale indique dans sa dernière publication-Perspectives économiques mondiales 2011", que la croissance d l’Algérie augmentera au rythme de 4,1 % en 2011 et en 2012 contre 2,4 % en 2010. La BM souligne que l’Algérie est l’un des-très rares" pays dans la région du Moyen-orient et Afrique du nord, à maintenir un ratio positif de sa balance des comptes courants par rapport au PIB qui restera positive à 6,2 pc du PIB en 2011 et à 3,4 % en 2012 contre 4,6 % en 2010.
Selon les mêmes experts, l’’Algérie continue d’enregistrer de bons résultats économiques malgré un contexte international incertain, et tablent sur une croissance positive de 4% pour l’année prochaine, soit le même chiffre avancé par le gouvernement.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
nigrobabay :
une croissance qui se repercute sur les deputes et les hauts cadre de l etat.les modestes attendent toujours.
Commentaire n°101137 :
et le peuple de plus en plus pauvre j usqu a son expatriation total a force d exportation
sunset :
dans les pays développés, l’indicateur de développement s’appelle IDH indice de dévloppement humain et non le taux de croissance car , et c’est le cas de l’algérie, la croissance est soutenue par les revenus de l’exportation des hydrocarbures et non par l’activité (commerciale-industrielle). Ainsi on trouve l’Algérie à la 10eme position des pays en matières de réserves (157 M USD) mais à la 116eme place en matière de développement Humain (sur 160 pays) loin derriere le LOSOTO et les pays subsahariens d’Afrique.L’IDH inclue plusieurs parametres de développement ( conditions de vie-santé-education, loisirs, ....)
dachdach :
Gaz, pétrole, minerais, Croissance, Bas de laine... et de vis u 95°/° le peuple pète la dalle. Rien pour les vieux immigrés, vivant en France, et que le FLN à racketter tous les mois pour l(impôt révolutionnaire) Ils sont obliger de continuer à vivre en France, dans le plus grand dénouement. C’est honteux ! les équipes du 19/Mars /1962, ont tous les droits. ils ont choisi le bon camp, celui de la traîtrise, les résistants rescapés et leurs enfants , crèvent la dalle, Tous SETIF les connais, Vivement la révolution.
sabi 19000 :
Croissance de poche pour les dirigents de ce bled et pauvreté pour les autres.Bled mickey.Le riche plus riche et le pauvre plus pauvre.
Commentaire n°101174 :
Algérie : une dizaine d’importateurs se partagent un marché de 7 milliards de dollars au détriment de la production nationale ! Selon le directeur général de l’agence nationale de développement de l’investissement (ANDI), Abdelkrim Mansouri, une dizaine d’importateurs contrôlent le marché de la quincaillerie et de la câblerie, dont le chiffre d’affaires est estimé à 7 milliards de dollars ! Selon le responsable de l’ANDI, il n’y a aucun l’intérêt à continuer à importer en devises fortes ces produits qui sont en mesure d’être fabriqués localement. Mais, visiblement, ces importateurs ont le bras long et contrôlent parfaitement le marché afin d’empêcher toute production nationale d’émerger.
MR BE COOL :
MA CHEFNA WALOU SI ON AVAIS PAS TOUTES C RICHESSES KIFEH SRALNA RABI YEHDI MESSEOULINA WE YOULTEF BINA
Changla :
A lire sur les differents quotidiens nationaux il apparait que le rapport indique une croissance de 3,7...Le dernier rapport de la Banque mondiale (BM) sur « la région MENA, face aux défis et aux opportunités », rendu public hier à Washington, refroidit quelque peu les ardeurs du gouvernement en matière de croissance et d’équilibres budgétaires. Ainsi, la BM prévoit pour l’Algérie, à la fin de l’année 2011, un taux de croissance de seulement 3,7%. Contrairement aux prévisions de la loi de finances qui tablait sur une croissance de 4%...
dz libero :
DU BLABLA, TOUJOURS DU BLABLA, rien que du BLABLA DEPUIS 1962 . LA MANNE ECONOMICO PETROLIERE EST UN CADEAU D’ALLAH CONFISQUE PAR UNE OLIGARCHIE BEDONNANTE QUI N’A RIEN A FAIRE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE TANT QUE L’OR NOIR (entendez le sang des vrais chouhadas) CONTINUE DE COULER A FLOTS ET A PASSER SOUS LE NEZ DES HONNETES ALGERIENS QUI CROIENT ETRE RICHES EN LISANT LES LIVRES DE GEOGRAPHIE, MAIS QUI EN FAIT SONT DES PAUVRES DE CHEZ LES PAUVRES . CELA EST IL ACCEPTABLE ? voila une question à laquelle chaque algérien devra méditer s’il a une dignité . Les tous premiers gouvernements, en choisissant un modèle soviéto-bolchévique, qui n’a rien a voir avec l’Islam ni avec notre culture, ont a fait de nous des bras cassés au point où les chinois (des équivalents bolchéviques par ironie du sort) travaillent à notre place (...)
Interloqué :
La croissance économique désigne essentiellement pour ne pas dire uniquement le PIB. Or ce dernier est à 98% issu de la vente des hydrocarbures et sa croissance due à la montée du cours du brut sur les places mondiales. En quoi cet indicateur est-il révélateur d’une économie en bonne santé ou alors d’un pays en bonne voie ? C’est tout le contraire, il est révélateur de notre dépendance alimentaire, industrielle et technologique. Il eut mieux valu présenter les indicateurs clé tels que l’augmentation de la facture alimentaire, l’augmentation des importations de biens et services, la baisse du niveau d’alphabétisation etc. L’argent est un bon serviteur mais un mauvais maître.
inconnu :
ca augure d’injustices à la hauteur du pouvoir par la puissance de l’argent et le monopole de la répression, mais le peuple a dans son ventre la rage de la faim contenue jusque là mais jusqu’à quand ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus