Accueil > Economie >

La première voiture algérienne « SNVI » avant 2014

samedi 4 juin 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

C’est ce qu’a déclaré M. Mokhtar Chahboub, P-DG de l’Entreprise nationale de véhicules industriels (SNVI).

La concrétisation d’un tel objectif, qui la fabrication de la première voiture touristique en Algérie verra le jour à l’horizon 2014, ou un peu avant", a indiqué le patron de la SNVI.

Selon lui, et pour arriver à matérialiser ce projet qui a trop traîner, il s’agit d’impliquer les PME et les PMI, qui doivent constituer le tissu d’entreprises spécialisées dans le processus de production de véhicules afin de leur permettre d’apporter leur contribution puisque il est prévu un taux d’intégration national de 50% dans ce processus.


Partager cet article :
25 commentaire(s) publié(s)
Ghani :
Si Si....La premiere voiture algerienne, c’est ca oui...Vous voulez savoir si ce projet marchera ou pas ????...Eh bien allez chercher qui sont, ou serront les managers de ce projets, qui sont-ils ? leur historique professionel ?, tendences politiques, et culturelles ?, le degret de leur nationalisme, et devouement au pays, sont-ils des khoubsistes ou de gens integres, devoue uniquement et seulement a linteret de leur pays...Voyez vous ? loin des slogants politises, et politisateurs, geroe:PREMIERE VOITURE EN ALGERIE !!!!...Je me pose une simple question : Ce projet, vise-il a implanter la noyau de lindustrie automobile en algerie, ou simplement monter des voitures et sarreter a ce stade ???....Conquerir la technologie, ou simplement consommer les idees des qutres et attendre quils vous produisent dautres idees ? Voila la question et le defit...Cest pour cela que j’ai souligne la question des cadres responsables de ce projet ( responsable au plus haut niveau biensur (...)
Commentaire n°101780 :
On a tellement donné de délais depuis 1980 !Alors .....
hmida :
comme MINA 4 des années 60 ?
Rayan :
On ne peut pas parler de voiture algérienne, puisque c’est Renault le concepteur. Nos conciyoyens ne maîtrise pas encore la technologie !!!!!!
J’en ai marre :
des voitures algériennes à l’instar des bus et des camions algériens qu’on connait ,à savoir aspect laid dépourvu de tout esthétisme, critères techniques loin des normes internationales et par conséquent des catastrophes de circulation inévitables et irréversibles sachant qu’on souffre déjà du terrorisme des routes qui va battre son plein avec la sortie des dites pseudo-voitures. Chers lecteurs méfiez-vous de faire l’erreur d’opter pour une voiture algérienne car en le faisant vous signez votre arrêté de mort !!!
SUNSET :
un message aux responsables de ce dossier vous n’avez pas le droit de faire avorter ce projet comme par le passe avec les sud coreens, les japonais, les allemands.ca suffit la magouille et les affaires personnels et les commissions. l’algerie est un marché porteur mais seulement dans le cas ou l’on construit des vehicules modenes mais pas des R4 et autres
Abdel Marseille :
Pourquoi pas, à défaut de réussite on aura un peu rêver.Un espoir c’est bon à prendre, car à lors actuel on racle le fond.
Commentaire n°101850 :
C’est comme la moto de GUELMA marmora, l’usine a demarré avec un prototype, et aprés tant d’années de production elle a fermé avec le meme prototype Vraiment c’est du n’importe qoui, mais ils sont fous ces decideurs
khali :
la premi_re voiture algérienne est sortie en 1970, elle n’a jamais été mise en circulation. pourquoi ? parcquelle était une métis de parents française je ne comprends pas l’entetement es responsables algériens de vouloir traiter avec les français qui nous boutent l’histoire ancienne et récente nous monte que le chemin le plus indiqué pour relaner ntre économie c’est avec les asiatiques (autoroute) mettons un trait pour ne pas dire une croix sur la france nous navons pas besoin d’elmle, c’est elle qui a besoin de nous il faut que facteur soit mise en évience ans tous les rapports avec ce pays qui ne nous respecte pas : visa, couloir spéciale algériens au niveau des aéroports, vote de lois sur le role positif de la colonisatio, estruction e nos valeurs , spoliation de nos richesses naturelles, il y complicité , et pots de (...)
MR BE COOL :
C COMME LE PROJET DE FATIA DES ANNÉES 80
hadj ahmed :
In chaAllah l’Algérie produira autre chose que les hydrocarbures pour assurer son avenir économique . En ce qui concerne la production automobile, je crois savoir que pour être rentable la production automobile devra avoir un marché de 200 millions d’habitants . Cela veut dire que nous avons un marché potentiel africain (1 milliard en 2009) et comme le revenu par habitant est le + faible du monde, nous devons tabler sur un marché corrigé de 100 millions . Les 100 millions manquants devraient se trouver sur l’Europe et l’Asie essentiellement . Sachant que le protectionnisme européen constitue une barrière de taille . D’où le nécessité d’une coopération sud-sud sans faille, et ça c’est une autre histoire ....
flek :
Qu’on on aura fabriqué une aiguille 100 % algérienne , à ce moment là - quoiqu’il est très loin- on pensera à fabriquer une voiture algérienne ........
benali :
Une économie forte en dehors des hydrocarbures. !!!!!! Pour Renault, 50 % de 1 milliard d’Euro d’investissement = 150 000 vehicules / an. Soit 1 000 Euro/vehicule sur 5 ans. C’est juste les coûts de main d’œuvre par « Tomobil ». Le calcul de Renault est très simple : 500 000 000 EUR, vont rapporter le suivant : Livraison de 99,99999 % des composants. Les PME/PMI des équipementiers habituels en France/ Europe / Asie. tourneront à pleins régimes Le modèle à produire ayant plusieurs années d’âge, les moyens de production des équipementiers dèjà amortis, le referont encore plusieurs fois. Le montage = postes de travail sûrs et permanents aux superviseurs menacés de chomage. La totalité de la production (150 000 unités) est vendue d’avance. Les banques de Fafa dèjà sur place veilleront au grain, AXA assurera le tout et tiendra par les c….. la principale caisse du pays (BEA) en cas où ??? Pour huiler et faire passer la pillule, 50 % de taux d’intégration c’est OK. Des roues de charettes en bois (...)
riboun :
mena ni zid ounsemioueh bouzid .la première mine a été la MINA 4 ensuite c’est la fameuse FATIA de FIAT , de grâce épargnez nous ce rêve qui a la longue est devenu un cauchemar . l’investisseur qui prendra ce projet doit au préalable se vacciner contre la grina . maladie de chez nous made in algeria . le virus a été élaboré pour décourager tout investisseur potentiel .on lui demandera certainement la carte de membre JFLN et l’extrait de naissance de son aïeul contemporain de pepin le bref .
Once upon a time :
C’est un bon projet a veniiiiir Rendez-vous 2024
anis :
quel nom portera cette fameuse voiture algérienne de l’an 2014 ? après Mina 4 et Fatia,peut être elle s’appellera Bouftica !
kamel :
la fatia ? hahahahahahaha nos chers ministres sont fantastiques !
karim :
Bonjour la marque de la voiture locoste algero française c’est la DACIA
Commentaire n°101995 :
dans les années 60 et début des années 70 l’algérie produisait (montage) des RENAULT, R4 ou 4L et R16 (montage), tout comme l’espagne qui faisait des montages de la FIAT sous la marque SEAT. que sont devenues les productions respectives des 2 pays ? SEAT fait du haut de gamme véhicule et l’algérie ?
bichou :
décidément l’Algérie sert toujours de cobaye pour les Harki et les saboteurs. A quand l’éveil de l’intelligentsia. Y en a marre de voir notre cher pays sujet à des vautours venus de partout pour extorquer ses richesses au mépris de ses enfants. TOMOBILE on peut l’importer de son pays d’origine et à un prix abordable , dotée de toute la technologie moderne. La racaille doit rester au pays de Fafa, puisque cette même Fafa a dénommé ses citoyens de confession autre que chrétienne lors des manifestations de 2009 qui ont débordé un peu pour cause de ségrégation de RACAILLE. Eh ben Fafa ,la racaille faut la traiter avant de la livrer ! boycottant ce projet, c’est tout !
BEN TOUMERT :
nous importons des allumaettes,des cure-dents,des oranges,de la mayonnaise bientot nous imprterons du sable apres celà nous importerons de l’air alors nous parler de voiture algérienne...........
louari 2 :
le ridcule ne tue pas...on n’est mème pas capable de fabriquer un bouton de chemise que ce pdg de la snvi nous parle de voitures ce monsieur dont son entreprise est destructureé et sous perfusion et qui assemblent des camions dont 98.’/.des pieces sont importes et dont la serie est des annees 1970 doit avoir honte
bichou :
@ Louari 2 mon frère ! L’algérien est de nature vantard et ne fait sortir que du vent , faut pas prendre ce PDG au sérieux c’est tout. Il se leurre lui même, le monde n’est pas dupe alors laisse béton frère et occupons nous d’autre chose. Salam
inconnu :
je me souviens de la première voiture Algérienne qui devait sortir des usines et s’appeler la hoggar dans les années90 . Elle n’a jamais vu le jour, et elle ne le verra plus comme celle qui est annocée en 2014. on s’est tellement habitué à ces rumeurs et pendant ce temps là , l’argent disparait par milliards dans les banques suisses..
inconnu :
on aurait pu voir au moins un avant projet, une ébauche, des photos de la dite voiture mais en fait il s’agit d’un coup de bluff , stratégie de camouflage et d’extorsion de la devise vers l’étranger... en 2014 ,nous y verrons que de la fumée

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus