Accueil > Reportages >

Djemila, après le festival

mercredi 3 août 2011, écrit par : A. Nedjar, Setif Info, mis en ligne par : A. Nedjar

Djemila ponce ses blessures, Djemila se réveille après le passage de l’ouragan appelé outrageusement « Festival de la Musique » ! Oui, après ce passage, les organisateurs du festival, cédant à l’inconscience et de l’irrespect des lieux, ont abandonné sur les lieux de tonnes d’ordures sans compter les détériorations multiples causées au site par ces milliers de festivaliers incontrôlables, 10 jours durant.

Pour ces milliers de visiteurs en furie, nous avons noté qu’il n’existait aucune structure sanitaire ou cabinets de toilettes si bien que les magnifiques mosaïques des termes ont atrocement souffert de leurs transformations en latrines et WC.

Un conservateur rencontré sur les lieux pour l’établissement du bilan des dégâts occasionnés pendant cette réunion nous disait, les larmes aux yeux « c’est un crime de permettre la tenue de ce festival sur ce site historique, transformé pour l’occasion en pissotières » .

N’allons pas épiloguer longuement la dessus. La vidéo et les photos qui suivent parleront d’eux même du désastre pour interpeler ceux qui ont la responsabilité de la gestion du secteur et du patrimoine dévalorisé et en déperdition, soumis aux aléas multiples dont la première cause serait cette persistance à vouloir absolument tenir le festival au cœur fragile du site archéologique,classé" patrimoine mondial" par l’Unesco.

Un ami que j’accompagnais, spécialement venu de l’étranger pour la visite de Djemila-la belle", n’avait plus de voix. Sa déception et la mienne étaient immenses à coté de nos chagrins pour un avenir incertain de ces-pierres" soumises à toutes sortes d’agressions.

Nous ne saisissons pas pourquoi les autorités locales et surtout celles en hauts lieux, n’aient pas encore décidées d’interdire la tenue du festival dans l’enceinte du site afin d’éviter ces catastrophes répétitives.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus