Accueil > Economie >

Mise en circulation d’une nouvelle pièce de 200 DA.

mardi 3 juillet 2012, écrit par : A. Nedjar, Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

La Banque d’Algérie a mis en circulation une nouvelle pièce de 200 DA à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie. Certains seraient tentés de dire : de la dépendance de l’Algérie car nous dépendons pour 80 % de nos besoins de l’étranger.

En fait, pourquoi cette nouvelle pièce de 200 DA puisque que les jeunes de la nouvelle génération de citoyens n’a pas la chance de connaitre ces pièces constituant la division du Dinar en petites pièces de 1 ,2,5 10,20, 50 ou 1/2 DA ,et même les pièces de 1 DA et 2 DA qui ont totalement disparus de la vue et de la circulation dans les circuits du commerce avec la bénédiction même de cette vénérable institution de souveraineté Nationale qu’est la Banque d’Algérie qui ne les produit plus et qui n’encourage pas leur usage pour paiement.

En dehors de leurs valeurs commerçantes et numismatiques ,ces pièces constituaient de véritables livres d’histoire puisque pour la plus part ,elles étaient estampillées aux effigies et aux valeurs des éléments de notre histoires depuis l’existence des mammouths et d’autres animaux disparus qui peuplaient nos espaces jusqu’au triptyque de la révolutions dans les années 70 et bien après avec des diffusions très intéressantes faisant la fierté et l’intérêt des grands collectionneurs.

Vous voulez voir ces pièces ? Allez sur le site de la banque d’Algérie mais attention des pièces numismatiques qu’elles étaient, vous ne verrez que celles qui sont aujourd’hui numérisées.

http://www.bank-of-algeria.dz/piece7.htm

http://philateliedz.forumactif.com/t270-les-pieces-de-monnaie-de-l-algerie-independante

Entre le virtuel est le réel, il y a ce dysfonctionnement qui reste comme une tache dans nos échanges commerciaux et économiques internes qui la vénérable Institution National ne veut ou ne peut corriger.


Partager cet article :
21 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°145722 :
en Euros,je voudrais savoir la valeur exacte de cette jolie piéce, en valeur réelle, dollar, ou en Euros, soyez sympah, éclairez moi, j’ai l’intention de faire un séjour en Algérie, comprenez, mes interrogations,
Commentaire n°145724 :
C’est un peu moins de deux euros au taux de change officiel . Sur le marché parallèle , il équivaut à 1euro 40 environs . Bonnes vacances !!!
Commentaire n°145727 :
On va regretter nos bon vieux billets mrecherchin de 200 DA et la fameuse règle de détection des faux x +3=y
chendar :
salam 200 da il equivaut en marcher parllele 1 euros 33 cents salam bonne vacance en algerie
Beaumarchais :
manquait que le compas d’avant, symbole d’anarchie. je vois la partie pile, la ou 200, ya motif de tresse, moi je vois c niche de microbe, y aura saleté qui s’inscruste la, prqoi la complique ? fallait pensé a faire simple pile un chiffre et face juste efigie simple, et prqoi la forme hexagonale ? c sur le poinçon a couté plus cher que la machine a estamper, rire mabrouk alina puisque n’a aucune valeur par rapport a la valeur du materiau, faut rennaitre billet moi je sais que le soudeur va augmenter les prix, car un algérien si la piece se casse, il est capable de la souder a 300 dz rire salam et mabrouk alina et tahya al jazair
Commentaire n°145739 :
En mathématique on nous a inculqué la méthode de la démonstration par récurrence,... parlez plutôt du Buz que fakamatouhou et ses imminentes grisailles ont provoqué au Monde ? Et combien de ces nouvelles pièces ça a coûté ? Il n’est pas lâche de ce vendre, d’après le new management, mais faut savoir se vendre......!
Commentaire n°145743 :
Le Dinar Algérien va devenit comme le Yen japosnais pas de subdivision
ben ali :
la banque d’algerie prepare le terrain a l’inflation tout simplement - quand un billet devient une piece de monnaie ici les 200 dinars et quand on crée de plus gros billet de banque comme le 2000 dinars - ça veut tout simplement dire qu’on cherche a dissimuler l’inflation par des moyens techniques visuels- la brouette donne l’impression d’etre moins remplie de billet mais la valeur est la meme....le commerçant a tendance a arrondir ses prix pour eviter la monnaie -donc attendez vous a ce que les produits qui valaient 180 dinars passent directement a 200 dinars -d’ailleurs ils vont rendre quel monnaie puisque les petites pieces n’existent pratiquement plus....un pays va mieux quand on fait l’inverse de ce que fait la banque d’algerie !-la seule chose positive c’est de voir a terme disparaitre les billets de 200 qui sont veritablement une honte en 2012- surtout quand vous donnez ça a un etranger...j’espere qu’on va aussi reduire en quantité cette piece de 200 par rapport aux billets car autrement (...)
Gomez :
C’est beaucoup plus une pièce commémorative qu’un outil de transaction. En revanche la Banque d’Algérie n’a pas été particulièrement créative et innovante vis-à-vis des symboles, gravures et inscriptions qui devaient figurer sur cette pièce de 200DA, pour commémorer le cinquantenaire de notre indépendance. Le résultat a été médiocre. On voit sur la face recto de la pièce Maqam Achahid, qui n’est même pas une réalisation entièrement Algérienne. En dessous à droite, on voit la tour de l’Université de Constantine je crois, elle-même conçue par l’architecte Brésilien Oscar Niemeyer, et l’autoroute Est-Ouest tout en contrebas de la pièce. Corrigez-moi si je me trompe ! Les thèmes évoqués sur ce monnaie constituent un recul et certainement pas, une avancée. Et cela sur tous les plans Éducation, Sante, Pouvoir D’achat du citoyen, Infrastructures, Droits de l’homme. Je ne peux certainement pas affirmer que le bilan de ce cinquantenaire est négatif dans sa totalité. Il ya certainement des choses positives qui se (...)
Gomez :
Suite.... Nous avons toujours une économie de rente basée essentiellement sur les richesses de notre sous-sol et nous n’avons pas su profiter de ce don du Ciel pour passer à une économie de production basée sur l’innovation et la création. Après tout, c’est juste une pièce de plus pour trouver vos poches de pantalon ou gonfler votre porte-monnaie déjà alourdi d’autres pièces qu’on ne pense jamais à dépenser. En revanche, cette pièce de monnaie peut s’avérer utile si on fait comme le font les milliers de touristes à la fontaine de Trevi. En tournant le dos à la fontaine, la coutume est de jeter la monnaie avant de quitter Rome dans l’espoir d’y revenir un jour. La monnaie de cette fontaine est collectée par les autorités et envoyée a des œuvres de charité. Faisons donc la même chose avec cette pièce. Jetons la tous a la fontaine Ain Fouara et réclamons le retour aux principes qui ont guidé nos Chouhadas afin de retrouver l’esprit qui a animé les leaders de notre révolution (...)
L’astuce de Boutef :
Pour s’exprimer dans Le Monde sans avoir à affronter les questions gênantes sur son bilan et la situation de la démocratie en Algérie, le pouvoir a trouvé une astuce. Faire réaliser par une agence de communication un supplément publicitaire de seize pages entièrement dédié à l’Algérie et le faire commercialiser avec l’édition du quotidien Le Monde. Cet article illustre d’abord l’amateurisme de ceux qui dirigent l’Algérie, incapables de mener concrètement une opération de communication, confondant un grand journal indépendant avec un magazine panafricain. http://www.rue89.com/2012/07/04/les-journalistes-du-monde-protestent-contre-la-pub-bouteflika-233582
PETIT CITOYEN :
et la face de la face c ’est qui ????? EN PROFIL
hafid :
annoncer dans les quotidiens ce matin ;impossible de la trouver au niveau des banques ?!!!de sétif.(600logts).alors pourquoi tout ce bruit.
Commentaire n°145768 :
ALERTE ALERTE L’APRES PETROLE ARRIVE
kloklo :
Emission du billet vert de 2000 DA (2x1000DA) ,émission de la pièce de 200 DA (2x100DA) ;ça suppose une inflation de 100% un x en vaut 2 .Chez nous on voit tout en grand et les moyens d’austérité sont insidieux......
Commentaire n°145782 :
Comme par enchantement les deux profiles ont retrouvé leurs yeux sur les pièces de monnaie... encoreun lapsus plus révélateur que l’affiche qui circule.
MUSTAPHA :
la loi de finance ,et la loi de finance ,et le petrol ??????????????????????????à 50$ RABI AJIB EL KHAYR A MON PAYS
Alph Nadher :
Alph Nadher de Sétif Bonjour l’inflation. Ah !Le bon vieux temps, ou sont passés nos petites pièces. Maintenant c’est tout le monde qui va encore arrondir le chiffre du p’tit épicier du coin au pharmacien etc... ailleurs on fait construire des écoles, des hopiaux,des hospices et tant d’autres structures avec ces petites pièces (appelée opération pièces jaunes). Par la meme occasion une ptite question au gouverneur de la banque national M. Leksaci : Pourquoi on parle pas d’une réevaluation de notre DINAR surtout avec un matelat de devise qui dépasse les 200 milliard de $ sans parler du fond de régulation des recettes qui atteint les 50 milliards$,et permettre aux gents de respirer un peu.
ben ali :
a alph nader ! si on réevlue le dinars ,on provoque automatiquement une hausse des importations -c’est simple si avec 10 millions de dinars on peut avoir 1000 euros pour importer -si on reevalue le dinars par exemple de 100% avec 10 millions de dinars on pourrait disposer de 2000 euros - comme y a beaucoup de dinars en circulation , vous imaginez la hausse des importations ! -voila pourquoi ils ne veulent pas reevaluer le dinars - il y a une solution pourtant la regulation des importations : on importe mais pas n’importe quoi et on fixe des quotas de façon a maitriser les flux ...l’autre soucis ,c’est l’investissement etranger -comme on sait rien faire chez nous a part consommer -si on donne plus de valeur au dinar ,on interesse moins les etrangers qui au lieu de mettre 1000 euros en algerie serait obligés d’en investir 2000 car reevaluer le dinars ne fait pas baisser les salaires.Le probleme est insoluble tant que nous mettrons pas les hommes qu’il faut a la place qu’il faut (...)
Alph Nadher :
Alph Nadher de Sétif a ben ali Je ne parle pas d’une réévaluation de 100 % mais une petite réévaluation de 2O à 25 %, la dernière dévaluation à dégringoler encore le pouvoir d’achat des Algériens ( dévaluation faite en catimini par la banque d’Algérie). Notre dinar a été sévérement dévalué il y a un peu plus d’une décennie sur de pressantes recommandations du FMI , au moment où l’Algérie était pratiquement en cessation de payement.(Le dinar a été dévalué de 1800% entre 1987 et 1993 !!!, puis de 40 % en Avril 1994).La couche moyenne a été laminée et la paupérisation a alors touché de larges couches de la population.Aujourd’hui tout a changé.L’Algérie dispose d’une réserve de change impressionnante, d’un stock en or appréciable.Ne faudrait-il pas aligner la parité du dinar sur au moins celle des autres pays maghrébins (...)
ben ali :
alph nader vous dites :Aujourd’hui tout a changé.L’Algérie dispose d’une réserve de change impressionnante, d’un stock en or appréciable.Ne faudrait-il pas aligner la parité du dinar sur au moins celle des autres pays maghrébins ?- il se dit en effet que les reserves de change sont au dessus des 200 milliards de dollars mais savez vous si cet argent est mobilisable a tout moment , ils ont placé cet argent dans des obligations americaines et europeennes peut etre meme dans des pays severement touchés par la crise comme l’espagne , la grece ou l’italie - pensez vous vraiment que cet argent existe encore -on en sait rien !....ensuite ces 200 milliards represente 4/5 années de facturation de nos importations (environ 50 milliards annuel) - que se passe t il si le petrole chute lourdement comme 1988 avec la hausse des salaires dans l’administration et les depenses d’infrastructures -nous serions vite plongé dans le chaos !- les marocains et les tunisiens font rentrer des devises par le tourisme (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus