Accueil > Economie >

Les opportunités de formation pour l’acquisition d’un métier

vendredi 14 septembre 2012, écrit par : Rachid Sebbah, mis en ligne par : Boutebna N.

Comme chaque année, c’est après la rentrée scolaire que les parents commencent à s’inquiéter du devenir de leurs enfants qui ont échoué aux examens du BAC et du BEM. Il est vrai qu’un grand nombre d’entre eux retournera aux lycées et aux collèges d’enseignement moyen ; mais pour les autres quelles sont les opportunités de formation offertes par les instituts, les centres et les écoles agréées de formation professionnelle ?

En effet, les élèves non admis au BAC et au BEM peuvent aisément apprendre un métier de leur choix pour préparer leur avenir. Les instituts et les centres de formation professionnelle offrent de nombreuses formations diplômantes et qualifiantes. Le présent document retrace brièvement :

- les moyens matériels et humains mis en œuvre par le secteur pour assurer des formations dans de bonnes conditions,
- les modes et types de formation utilisés,
- comment obtenir toute l’information sur les offres de formation,
- comment s’inscrire et s’orienter vers le métier de son choix.

Les moyens matériels et humains mis en place pour assurer une bonne formation Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels a construit et équipé :

- des instituts nationaux spécialisés de formation professionnelle,
- des centres de formation professionnelle et de l’apprentissage,
- des annexes d’instituts et de centres de formation professionnelle,
- un centre national d’enseignement professionnel à distance et ses annexes.

A ces structures viennent s’ajouter les différentes écoles privées agréées de formation professionnelle. Tous ces établissements sont répartis à travers le territoire national de sorte à rapprocher la formation des candidats. Ils sont très bien équipés en matériel technicopédagogique, en internat et restauration. Ils disposent aussi d’un encadrement qualifié pour la conduite des cours théoriques et pratiques.

Les modes de formation Les établissements de formation professionnelle mettent à la disposition des candidats plusieurs modes ou types de formation afin de s’accommoder avec les besoins de chacun de ces derniers.

La formation peut se faire :

- en mode Résidentiel ou présentiel (les cours théoriques et pratiques se déroulent dans les classes et ateliers à l’intérieur des instituts et centres de formation),
- en mode Apprentissage (la formation se déroule en alternance : la théorie à l’intérieur de l’établissement de formation et la pratique en entreprise),
- en mode à Distance (les cours par correspondance ou virtuels, par internet),

Les types de formation Les candidats à un stage peuvent choisir le type de formation qui leur convient le mieux, compte tenu de l’âge et du niveau scolaire :

- formation initiale (premier stage),
- formation continue (élévation de niveau de qualification ou élargissement de connaissances dans le même métier ou famille de métiers),
- formation diplômante,
- formation qualifiante,
- formation en cours du soir,
- formation pour femmes au foyer,
- formation gratuite (instituts et CFPA) ou payante (CNEPD et écoles agréées),

Comment obtenir toute l’information sur les offres de formation

Toutes les informations sur la formation professionnelle et l’apprentissage sont disponibles auprès des :
- directions de wilaya chargées de la formation professionnelle,
- instituts nationaux spécialisés de formation professionnelle,
- centres de formation professionnelle et de l’apprentissage,
- annexes d’instituts et de centres de formation professionnelle ;
- centre national d’enseignement professionnel à distance (CNEPD) et ses annexes.

Les informations sur les offres de formation sont aussi diffusées à travers :
- les maisons de jeunes,
- les centres culturels,
- les mairies,
- l’affichage,
- la radio locale (émissions sur la formation professionnelle),
- les lycées et CEM. 

Vous pouvez également les retrouver sur internet en consultant le site web du ministère de la formation et de l’enseignement professionnels www.mfep.gov.dz .

Comment s’inscrire et s’orienter vers le métier de son choix

Après avoir pris connaissance de toute l’information sur les stages, il suffit de constituer un dossier administratif et s’adresser à l’institut ou centre où vous avez choisi de faire votre formation. Le dossier administratif diffère selon le mode de formation choisi. Au niveau de l’établissement de formation, les candidats sont pris en charge par les cadres du bureau d’information, d’accueil et d’orientation. C’est là où vous pourrez obtenir plus de renseignements, vous faire aidez à choisir le métier qui vous convienne, à vous orienter correctement et à vous inscrire pour subir les épreuves de sélection ; le stage commencera immédiatement après l’admission.

Pour la session d’octobre 2012, les inscriptions sont en cours, les épreuves de sélection auront lieu les 7, 8 et 9 octobre et la rentrée des candidats admis se fera le 14 octobre 2012.

Enfin, les portes des établissements de formation professionnelle sont ouvertes aux candidats et à leurs parents durant toute l’année. Les informations données ci-dessus ne sont pas exhaustives ; pour en savoir plus, il est utile de prendre contact avec l’institut ou le centre de formation professionnelle le plus proche. Plus vous êtes informé, plus vous êtes à même de vous décider et à effectuer le meilleur choix de métier. Il y va de votre avenir, ne perdez pas de temps et ne ratez pas les chances qui vous sont offertes.


Partager cet article :
10 commentaire(s) publié(s)
salim :
Quelle formation et pour quel métier, il ne faut pas se moquer des gens innocents c’est la débandade dans les centres et les instituts de formation.
alkwafy :
c’est ici l’avenir de la jeunesse et non pas a landeriouli.
Chajara Tayiba :
Une formation qui ne sert qu’à refouler le problème pendant une ou deux années. Horizon bloqué et aucune perspective ni travail à long terme. En attendant Chachi Kapor et consorts sont bien là pour effectuer la sale besogne.
Commentaire n°152157 :
Formés vos enfants, au lieu de les laisser dans la rue, arrêtez cette économie de bazar, des marchés paralléles, ou les jeunes sont exploités, avec l’accord des parents, pour quelques roupies.
Commentaire n°152164 :
Après instruire maintenant former pour mettre à la rue.....
kamy :
Vous vous rappelez de l’ANSEJ ????? il parait qu’ils ont tous dépensé dans les GOLF et IBIZA.??? suis-je en erreur ? c’est ce que j’ai entendu. y’a meme ceux qui ont parti à l’étranger
hanoucha :
salam,personelement j’ai fait un stage a mon fils apres l’échec scolaire et maintenant il travail a son compte sans piston ni rien mais il faut surtout les aider ; les assister les encourager.dans la vie il faut etre positif et tu vivra bien inchallah .
lyes :
@ salim t’as un bon et bref résumé !! Le présent, l’avenir, le gagne pain, les métiers, les emplois...la joie de la jeunesse algérienne sont accaparés par les sociétés import/import !! .................. Ils importent tous, absolument tous...n’est ce pas une politique antinationaliste ??? contre-productive ??? antiprotectionnistes ??? que faire lorsque le pétrole ne nous suffira plus ??? vendre les terres algériennes, les plages et le Sahara ?? s’endetter ??ou carrément vendre l’Algérie ?? tous cela sous l’œil protecteur de tab djnanou !! Dans tous les cas, Fakhamatou et consort ont bien vécu et profité de leur temps, bien garnie leur compte bancaire en pétrodollars...l’Algérie, son peuple, sa jeunesse ne sont pas de leurs soucis !!!!!!! leurs soucis, c’est de bien dompter et mater les algériens par la force policière algérienne, supervisé par le DRS, encore algériens (...)
EL.HEDI :
APPRENDRE UN METIER RIEN DE PLUS BEAU...POUR REUSSIR SA VIE ...ET CONSTRUIRE SONT AVENIR...ALLER LES JEUNES L’AVENIR VOUS APPARTIENT ...COURAGE LE CHEMIN EST LONG MAIS AU BOUT LE SOLEIL...?
alkwafy :
vous parlez de perspectives de travail .arretez de reclamer le travail a l’etat, sachez que tout les formations sont destinées a l’emploi chez les societés priver ou mieux aux professions liberales. allez voir du cote de l’ANEM 50% des demandeurs d’emploi sont pour agent de securité parceque ne reclamant aucune formation,mais tu ne trouvra que quelques electriciens batiment ,mec auto,plombiers, peintres......... . si vous voulez critiquer la formation professionel il faut etre plus objectif et plus precis ca sera au moin une critique constructive , sinon cessez de decourager les gens SVP.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus