Accueil > Economie >

Affaire Renault:Derniers developpements positifs pour son implantation en Algerie.

jeudi 27 septembre 2012, écrit par : A Nedjar.Setif info, mis en ligne par : A. Nedjar

En ayant certainement tiré son dernier coup de baroud d’honneur en obtenant de larges concessions ,dont son implantation à Oran-Oud Tlelat ,pas loin du grand site de Tanger au Maroc pour s’assurer un meilleur approvisionnement en pièces à monter à un coup réduit, Renault ,dans ses dernières tentatives demandant une exclusivité de cinq ans ,a échoué .Cette dernière tentative a même failli saborder le projet par suite de la signification de la fin de non recevoir du gouvernement algérien .
La ministre du commerce Française était certainement à Alger à la rescousse pour débloquer la situation afin de ne pas pénaliser la suite des négociations des projets de partenariats et de la coopération envisagés avec une France et une grande partie de l’Europe en crise.

« Nous négocions et j’espère que bientôt nous allons pouvoir finalement concrétiser. Nous communiquons sur décision. Pour l’instant, on n’en n’est pas là, mais ça progresse bien”.

S’exprimant en marge du lancement d’une nouvelle gamme de voitures Renault à la veille de l’ouverture du Salon de l’automobile à Paris, le PDG du groupe automobile français Renault, Carlos Ghosn, a indiqué ce jeudi à Paris assurant de l’ouverture “prochaine” d’une usine de la marque au losange en Algérie. Il a même annoncé, à ce propos, une visite en Algérie pour “pouvoir concrétiser lui-même” ce projet.

Il a affirmé : “J’espère que bientôt, nous pourrons aboutir et que j’aurais la charge moi-même de visiter l’Algérie pour pouvoir concrétiser ce projet”.

Pour rappel, un accord-cadre pour la réalisation d’une usine Renault en Algérie a été signé le 25 mai dernier après 15 mois de négociations continues et une joint-venture entre le constructeur français et le partenaire algérien devait être mise sur pied, septembre courant.
Le démarrage effectif de la fabrication des véhicules de la marque Renault devrait intervenir dans les 14 mois, qui suivent la création de la joint-venture et non pas dans les 18 mois suivants comme initialement prévu. L’accord table sur la production de 75.000 voitures par an, avant d’atteindre progressivement 150.000 unités, dont une partie sera destinée à l’exportation.
L’usine produira des véhicules avec un taux d’intégration de la production nationale de 20% à 25% dans une première étape et qui pourrait passer à 60% avec l’intégration des segments pneumatique et vitrage. L’usine Renault devrait être installée à Oran, alors que le premier site proposé par l’Algérie était celui de Bellara, dans la wilaya de Jijel.

Plus de 400.000 véhicules de différentes marques sont importés annuellement en Algérie pour un montant de 4 milliards de dollars/an.


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
ben ali :
ils auront surement besoin d’agents de securité pour les algeriens : mr carlos ghosn va peter un plomb avec le personnel algerien - je ne sais pas si on va trouver du personnel en algerie capable de resister aux cadences de l’entreprise... monter des voitures a la chaine en etant minuté pour chaque geste et meme pour aller aux wc , je pense que ca va faire drole a beaucoup de nos jeunes ; a moins qu’il importe aussi des travailleurs marocains puisque la frontiere n’est pas loin .C’est pire que les chantiers chinois la on peut pas arreter les robots de la chaine pour fumer un garot ou chiquer ! -allez c’etait pour plaisanter mais c’est vraiment le prochain defit de renault car eux en france ils travaillent comme des malades ( d’ailleurs chez eux ils fument pas a l’usine , c’est interdit on gagne du temps lol ) - on verra bien ca fera pas mal d’emplois pour la zone ouest du pays -a la rigueur on pourra toujours ouvrir des restos a coté pour nourrir ce monde la parce que j’imagine mal a (...)
Madher :
Il vaut mieux voir avec les constructeurs chinois et coréens. Ce sera mieux pour nous !
Commentaire n°153641 :
ils auront surement besoin d’agents de securité pour les algeriens : mr carlos ghosn va peter un plomb avec le personnel algerien - je ne sais pas si on va trouver du personnel en algerie capable de resister aux cadences de l’entreprise... monter des voitures a la chaine en etant minuté pour chaque geste et meme pour aller aux wc , je pense que ca va faire drole a beaucoup de nos jeunes ; a moins qu’il importe aussi des travailleurs marocains puisque la frontiere n’est pas loin .C’est pire que les chantiers chinois la on peut pas arreter les robots de la chaine pour fumer un garot ou chiquer ! -allez c’etait pour plaisanter mais c’est vraiment le prochain defit de renault car eux en france ils travaillent comme des malades ( d’ailleurs chez eux ils fument pas a l’usine , c’est interdit on gagne du temps lol ) - on verra bien ca fera pas mal d’emplois pour la zone ouest du pays -a la rigueur on pourra toujours ouvrir des restos a coté pour nourrir ce monde la parce que j’imagine mal a 45 degré (...)
Antibenali :
il est vraiment bouché le Benali, cois tu que les marocains sont mieux que les Algeriens ??? lorsque tu prends ton boulot et que l’on te dicte la marche et la cadence que tu dois suivre tu n’as pas le choix et quique tu sois Algerien, marocain ou zimbabweyen tu le feras si tu veux garder ton boulot , Alors pas la peine de dénigrer la jeunesse algerienne , j’en suis certain qu’elle nous fera honneur , au lieu de critiquer tu ferais mieux d’encourager , nullard de benali ...
Commentaire n°153673 :
Plus de 400.000 véhicules de différentes marques sont importés annuellement en Algérie pour un montant de 4 milliards de dollars/an. Incroyable !!! Vous comprenez pourquoi les IMPORTATEURS feront des mains et des pieds, pour que cette situation perdurera, éternellement !!! Wella rani ghalet ?
Commentaire n°153675 :
VOUS LUI FAITES DE LA PUB GRATUITE. IL Y LIEU DE CROIRE QUE NOUS SOMMES VRAIMENT DES SOUS-DEV.
Commentaire n°153677 :
Post de 7h 30. hahahahaha,vous me faites éclater de rire .Comme si Renault dont la réputation est mondiale avait besoin d’un petit coup de pousse de setif info pour lui faire de la publicité gratuite.vous nous faites vraiment rire avec ça mais vous nous donnez également l’envie de pleurer pour la pauvreté de votre commentaire ;comme s’il n’y a rien à dire d’autre sur le sujet .
merouche charaf eddine :
et il vont férmer des usines renault de montages en françe ou en europe ou dans le réste du mondes pour en ouvrir une en algérie pourquoi il on atendu tout se temps.
Axenfus :
A la place des dirigeants algériens, j’envoie balader Renault et j’offre le projet à Wolkwagen et Toyota... Je mettrai à leur disposition un terrain (location à 1 dinar) et je diviserai leurs taxes et impôts de moitié pendant 10 ans... Dans 20 à 30 ans, vous ne verrez plus les voitures françaises en Algérie... et bon débarras !!
Kamel Izebaten :
Plus il y aura de voitures renault, plus il y aura des algériens tués dans des accidents. Personnellement je suis contre l’installation d’une entreprise française en Algérie surtout qu’il vont prendre un grand terrain pour ce faire qui sera aux français comme avant 1962.
ben ali :
@ A antibenali : vous n’avez pas d’humour monsieur ! j’ai dis que je plaisantais mais j’ai soulevé un probleme qui a mon avis existe bien chez nous - et oui nous sommes le peuple le plus fier de la planete - bien plus que ne le sont les marocains ou les tunisiens-tout simplement ce pays a la baraka du bon dieu , nous mangeons sans travailler - et ça dure depuis l’independance pratiquement et je ne saurais pas vous expliquer les raisons -au maroc ou en tunisie , cette baraka n’existe pas , si ils ne bossent pas ils meurent de faim - alors aller dire a un algerien de rester 8h avec une visseuse sur un tabouret devant un trou dans lequel il devra visser des milliers de boulons par jour et cela pendant 1 mois et ensuite reprendre la cadence pour les 11 mois de l’annee qui reste et ainsi de suite !!! ça ne ressemble pas a l’algerien de la rue ça ! mais sait on jamais !.... par ce que chez renault en france on a quand meme noté des suicides rappel en 2007 :Le suicide en milieu de semaine (...)
FREDJ CHAKIB :
c’est l’occasion de comparer la productivite la qualite des algeriens et des marocains
Commentaire n°153725 :
Au Maroc l’usine Renault démarre, en Algérie on sp/cule encore et encore
mabrouki omar :
reponse a fredj chakib il ni a pa photo entre nous et eux je veux parler des marocco ce ne son pa des bras casses meme leurs meuf c est de la bombe dans les champs ce son des tracteurs et au lit des diva
Commentaire n°153745 :
Renault, à mon avis, il faut stopper avec les français comme ils ont stoppé avec nous avant la nationalisation du pétrole. Les français n’ont droit à rien chez nous. Les Allemands ; le japonais et autres Coréens sont beaucoup plus bénéfiques pour nous. En tout cas même pour la france, les Algériens doivent avoir un visa et s’ils refusent ils ne remboursent pas les sommes qu’ils nous prennent ; donc connaissons ces voleurs, ils ne faut pas leur donner cette occasion de s’élargir et posséder dans le pays qu’ils ont voulu... La ferraille française doit rester chez eux. Nous voulons rouler en Mercescdes et BMW ou VW. Je suis Algerien et j’y reste
omar :
Le nivellement par le bas, des Renaults ! Mais on ne fera pas la fine bouche si comme l’article le dit , un taux d’intégration jusqu’à 60 % sera atteint. On verra, on verra...
Commentaire n°153793 :
dixit le figaro d’aujourd’hui : Le président-directeur général de Renault, Carlos Ghosn, avait précisé dans une interview accordée au quotidien français Le Figaro, que si une usine automobile se fait en Algérie, le groupe automobile français fera tout pour que cette usine soit Renault. « Nous sommes numéro un des ventes en Algérie. Nous ne pouvons pas ignorer le souhait du gouvernement algérien de se doter d’une usine qui alimenterait le marché local ��, et éventuellement, des marchés hors d’Europe », a déclaré Carlos Ghosn, UNE PRECISION DE TAILLE : LA VOITURE SERA DESTINEE AU MARCHE ALGERIEN. UNE SORTE DE DACIA DU TEMPS DE CEAUCESCEAU.
fringus :
essadaqa ma toukhredj men bab el habs ! De toutes les façons ce n’est pas cette usine qui va nous sortir du sous dévelopement ....Cette firme ne voit en notre marché qu’un moyen de sortir de la crise où elle patauge, ce n’est pas pour nos beaux yeux qu’elle veut s’installer en Algérie....
Commentaire n°153802 :
Il suffit de construire des grands hangars suivant une logique technique (nos techniciens savent le faire) et d’équiper ces locaux par des équipements spécifiques (qu’on achète, comme le fait Renault) ; former nos jeunes ; recruter des ingénieurs algériens et étrangers (qu’on paye bien) ; installer des petites unités qui fabriques tous les accessoires divers et enfin assembler le tout (nos ouvriers ; nos techniciens et ingénieurs le font bien) et la voiture Made in Algeria est là. Si nous arrivons à casser les nuisibles (administration, corrompu, corrupteurs, les français...) on peut réussir. Ce n’est pas difficile de concevoir et produire des voiture (je dis techniquement) autres choses : on est dedans

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus