Accueil > Economie >

Flambée des prix des fruits et légumes à la veille de l’Aïd

jeudi 25 octobre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

A quelques jours de la fête de l’Aid El Kebir, les prix des fruits et légumes flambent.Ils continuent toujours à grimper dans une course excessive, voire inimaginable pour le portefeuille des ménages.

Faisant le tour du marché des 1014 logts , nous avons relevé les prix suivants :

Questionnés sur ces hausses, les marchands déclarent que cette flambée est observée au niveau des marchés du gros conséquence de la forte demande enregistrée .

Le consommateur s’interroge toujours , en particulier en cette saison de récoltes.

« Je veux deux kilo de pomme de terre, un à cuisiner et
l’autre pour le dessert
 », demande ironiquement un citoyen .


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
anais :
si la misair
Commentaire n°156777 :
que dieu protége les pauvres, et qu’il envoie en enfer ,les usuriers, jour de laid, ils pensent à se remplir les poches.
Commentaire n°156782 :
au pays des musulmans, le jour de LAID, les prix flambent, le vol est permis, l’arnaque,
Commentaire n°156783 :
heureux le zaouéli , au pays d’ALI BABA, et des 40 voleurs, musulman m’à t’on dit, arrétez de faire rire la planéte.
Commentaire n°156784 :
il faut tout cassér , revoltez vous, n’accépté pas ces conditions de vie ,qui vous font pousser des cheveux blancs avant l’age. trouvez vous normale, que la majorité des Algérie...RIEN, sont édentés à l’age de 40 ans. pendant que les dipitys se gavent.
ben ali :
si vous laissez les prix comme ça l’annee prochaine j’achete un tracteur : je me donne 2 ans pour etre milliardaire s- le pdg de sonatrach va ramasser les courgettes pour moi .Je comprend pas pourquoi les gens ne travaillent pas la terre , y a de l’or dedans faut juste transformer les courgettes en lingot d’or .
lyon/setif :
vous avez voulu ,une société libre et vous êtes servi . La loi de l’offre et de la demande est le résultat de vos souhaits, vivre dans une société de consommation, faudrait-il que la production suive . L ’Algérie est loin d’être une société de consommation de masse, le peu qu’il y a devient forcément cher , alors bossez et cessez de vous lamenter comme les hebreux.
Commentaire n°156806 :
330 DA un kilo de poivron+un kilo de tomate, pour faire du hemiss, à toi le zaouéli, un repas le jour de LAID, les élites mangent du khébch, VIVA ALGERIA.
Commentaire n°156809 :
EVEILLONS LES CONSCIENCES DU PEUPLE.
merouche charaf eddine :
le travaille formidable du croissant rouge algérien qui remet des couffins au plus démunie pandant le ramadan et offre des repas et méme peut étre pendant la féte de l’aid . il faut aider les jeunes qui veule créer des assosiationts active sur le terrain c’est se quil manque et qui a disparu peut étre ou sa n’éxiste pas a sétif et dans sa région sa soulagerait pour sertaine chose pamale de personnes la sociéter ne doit rien attendre de l’état mais essayer de sorganiser entre eux pour éssaier de palier a certaint manque si c’est posible avec la générositer des commersant et des industrielle et d’otre acteur. la solidariter a toujour éxister dans se pays mais maintenant sa doit étre un peu plus dur pour le peuple algérien que dans les année 80 ou la vie était moin cher mais la mondialisation ne les a pas épargnier et les a léser spéctateur de leur avenir et de seluit de leur enfants en (...)
righirabah34 :
Mangeons la viande !
aid mabrouk :
AYDEKHOUM MABROUK, A TOUS LES PETITS GENS. A TOUS LES ZAOUELIS. LES BOURGEOIS C’EST COMME LES COCHONS,PLUS ÇA DEVIENT VIEUX PLUS ÇA DEVIENT CON.
khelifa el berri mrabet ou boulisse g tout vu jeanpol :
il y ?? a un manque flagragt de volonte politique pourla regulation des prix.PENCHONS NOUS SUR LA FORMATION DU PRIXET ETCES COMPOSANTS.LE FELLAH ?LE GROSSISTE ? LE DETAILLAN.T ET ENFIN LE CONSOMMATEUR Au depart le fellah bien que souffrant la galere pour la recolte prends sa marge beneficiaire arbitrairementet unilateralementet plus grave encore avec le dispositifmis en placepour venir en aide au consommateur(SIRPALAC)c-a-d les chambres froides notre ami le fellahpeut deregler le systeme en faisant de la retention et creer des penuries(il a plusieurs portables et suit de tres pres le cours des fruits et legumes qui l’interressent)IL DECIDERA DE VENDRE QUAND IL VEUT ET AU PRIX QU4IL VEUTC4EST LE PREMIER MAILLON DE LA SPECULTION. LEGROSSISTEqui est ce personnage brumeuxflottant dans les marches de gros paie t- il des impots a t- il pignon sur rues quel son travail au juste certes il a loue un carreau au souk du gros qui est gere par l’apc a t- il des factures le fellah n’en (...)
khelifa el berri mrabet ou boulisse g tout vu jeanpol :
IL A ETE CREER EN 2011 un office pour regler la distribution des fruits et legumes mais il n’existe pas encore sur le terrain’(depuis le temps et pourquoi donc) il serait en principe charge de gerer les marches de groset de remplacer theoriquement les grossistes de vendre au detallant qui serait tenu de presenter unre facture a tout c ontrole(prix d’achat et prix de vente) les pouvoirs publics sont tenus d’i ntervenir en urgence pourenrayer la speculationet par la meme l’inflation RABBI YESTERNA

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus