Accueil > Economie >

Le projet de l’usine Renault en Algérie avance "très bien" selon Arnaud Montebourg

lundi 5 novembre 2012, écrit par : A Nedjar.Setif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Finie les supputations et autres spéculations quand à l’avenir de la réalisation d’une usine automobile Renault en Algérie.

Arnaud Montebourg, le ministre français du redressement productif, en visite d’une journée en Algérie, s’exprimait sur les relations économiques Algero – Françaises avec la presse à l’issue de ses entretiens avec les ministres Cherif Rahmani et Youcef Yousfi et Benhamadi. Il a soutenu que :« Le projet d’une usine de fabrication de voitures en Algérie par le constructeur automobile français Renault avance très bien » .

Rappelons qu’un accord-cadre pour la réalisation d’une usine Renault en Algérie a été signé le 25 mai dernier après 15 mois de négociations ardues, alors qu’une joint-venture entre le constructeur français et le partenaire algérien devait voir le jour en début de l’automne.

L’accord prévoit une production de 75.000 voitures par an, avant d’atteindre 150.000 unités, dont une partie est destinée à l’exportation.

Le taux d’intégration de 20% à 25% fixé dans une première phase, pourrait atteindre les 60% avec l’intégration des segments des pneumatiques, des vitrages et autres composants.

L’usine Renault devait être installée initialement à Jijel avant le changement de cap sur le choix de la ville d’Oran offrant de meilleures opportunités pour le constructeur qui lorgne surement sur son jumbo usine de Tanger au Maroc ,pour l’importation de pièces.

Le marché algérien de l’automobile est en accroissement constant . Il a absorbé l’année passée plus de 400 000 véhicules de différentes marques importées pour 4 milliards de dollars.


Partager cet article :
21 commentaire(s) publié(s)
Beaumarchais :
ce n’est qu’une formalité pas plus, a preparer la visite du president Français en algérie, il est la que parapher les accord, pour une signature usine ou pas usine faut savoir rapporter les contrats et accords paraphé pour etre signés par les president et leur ministres je prefére voir algérie fait accord a prendre en charge les formation professionnelles, ttes formation
Cot Eric :
hé bien, à défaut de s’occuper des Français (sauf en ce qui concerne le vidage de nos poches...) les socialistes occupent le terrain des Maghreb islamistes... On est vraiment cocus de tous les cotés, bientôt nous roulerons en auto made in Algérie ! Faut pas s’étonner de la montée de la xénophobie. Bientôt il y aura une guerre civil ! Enfin, perso, plus de Renault, Nissan, Dacia.... ils n’ont qu’à les vendre en Arabie... ils préfèrent les merceries et bmw ? ha !
arezki mouloud :
j’ai pas compris la question ,vous parlez de l’algerie ou de la vache qui rit !
Ait si mamar Faouzi :
bonsoir Les différentes étapes, et les tergiversations de la partie française, montrent encore d’avantage La réelle nature ,de la politique d’investissement dans les pays, ou je devrais dire ex colonies Française La France, vit toujours sur les cendres d’un passe colonial, qu’elle juge glorieux, et c’est delà que se situe Le danger pour notre pays, l’impérialisme expansionniste est intact en France ,comment voulez vous croire En une anse de vérité , ou de disposition, visant a rendre les relations surtout économiques fiables
Commentaire n°158060 :
On ne se débarrassera donc jamais de la France ? Il n’y a pas d’autres partenaires économiques sur cette foutue planete ?
Commentaire n°158065 :
100 000 voitures vendues en 10 mois chez nous, c qq dizaines demplois assurés en france. Malgré celà renault tergiverse et méne en bâteau nos dirigeants. Sommes-nous abrutis à ce point pour ne pas traiter avec d’autres fabricants moins allergiques à l’ALGERIE et ignorer cette marque de m............
merouche charaf eddine :
mr arnaud montebourg et ministre du redressement productif de la françe et pas seluit de l’algérie. le marcher des ventes de voiture va trés mal en françe et le chaumage et les fermetures d’entreprises et les délocalisation.il on construit une usine de montage renautl a tanger c’est pas pour en ouvrire une hautre usine en algérie pour faire quel type de montage de véhicule et si il oret voulu maitre une usine de montage renautl pourquoi depuit tout se temps il n’on rien fait . les voitures monter au maroc sont les moin cher a produire en afrique et raporte beaucoup d’argents en euro et il y a la proximiter avec l’espagne et le maroc sur le plan sécuritaire n’a pas de probléme
PREVENTION HED :
@ Cot Eric : Produire des voitures renault en Algérie c’est produire des risques pour les algériens et du chômage pour les français. Effectivement cela fait monter la xénophobie en France. Je comprends votre point de vue.
GUIDOUM MABROUK EL EULMA :
salam a tous, et a toutes, Ce pays francais , nous a tant fait souffrir, que notre haine ne peut se satisfaire de son ridicule. La france pays colonisateur,pays voleur, la haine est toujours plus clairvoyance est plus ingenieuse que l amitié .Mepris pour mepris , j aime mieux celui de la haine que celui de la pitié.On veux pays pas de ce pays , ni de sa cooperation ,ni de sa technologie ,ni de son sois disant transfert technologique ,la devise de la france Interet de la france avant tout , ce pays a mon avis ,mieux vaut se separer avant d acceder a plus de haine .Dans le monde y a 192 pays donc le JAPON ,LA COREE ,LA CHINE, LA MALAISIE, LE CANADA , LES USA , L ALLEMAGNE tous ces pays , sont beaucoups plus technologique que cette france , ni renault ni peugeot ni divers produits francais , ni usine renault en ALGERIE , avec cette france , c est bon de faire la haine , ça repose , sa defend , (...)
bellhamlaoui :
VOLKSWAGEN, OU RIEN.
choice :
Il arrivera en l’an de grâce 2500..... Les usines de voitures sont nombreuses et c’est c’est Renault qui a besoin de nous pas l’inverse .....
bellhamlaoui :
dans les entreprises françaises, une grande partis de vos compatriotes se font insulté, par une minorité d’ouvriers Français, d’épicier HALLAL, de BOUCHER HALLAL, de BICOT. notament à la société BOBST/MARTIN, au atelier de BRON dans le Département du RHONE. choisisaient autre chose que RENAULT, vous avez le bas de LAINE, aidez vos frére qui souffrent, ayez du NIF.
farah-diba :
salam c est a mourir de rire !! c est Mr Montebourg qui négocie pour Renault ?? même Carlos G est muet sur le sujet..et ce n est pas les DIRCOM qui manquent a Guyancourt !! tout cela cela montre bien l’ empressement de Renault a venir en Algérie .... Mr Harry... COT , vous avez raison , l implantation de Renault en Algerie c est du n importe quoi ...même les Blédards de Flins ne voudront jamais retourner au bled pour assembler des Clio
ABEDLGHANI :
je suis d’accord avec Mr GUIDOUM, pourquoi RENAULT, il y a des tas de constructeur d’automobile, de par le monde, ils vont installé leur mérde qui ne se vend plus, pérsonne en veut dans le monde de leur mérde. franchement , une grand partis n’aiment pas les Algériens. souvenez vous : la polémique sur le VOILE, LE HALLAL, LA POLYGAMIE, LA TERRORISME, Le CARCHER, LA CAUSE DU CHOMAGE,SOIT DISANT LES ALGERIENS, SEUL VOTRE ARGENT, VOS RICHESSES DU SOL ,LES INTERESSES, voyez plutot du coté de l’ALLEMAGNE, du JAPON, de LA CORE, de L’ANGLETERRE.
driss :
ne soit pas si ingrat ya si mabrouk guidoum. Tu as bien profité de la France et particulièrement à Grenoble n’es-ce pas ?
ben ali :
j’aurais preferé une usine de camion , de tracteurs ou de machine de manutention - ils vont saturé notre marché avec des vehicules de tourismes , sans interet pour le pays et on va se retrouver dans 5 ans avec un parc automobile a energie thermique alors que eux lancent deja la production de vehicules electriques -pour l’instant c’est en developpement mais dans 5 ans ce sera comme le portable tout le monde en aura une electrique !- au moment ou lance des tramaways partout , on encourage pas le transport publique mais le transport individuel -c’est paradoxal...moi ce qui m’inquiete c’est de nous retrouver avec des vehicules dont la duree de vie sera restreinte car le thermique n’a plus d’avenir - je pense que si on veut exporter il faut faire dans l’innovation donc l’electrique - et si on veut s’equiper en interne on a qu’a laisser ouverte les portes de l’importation de vehicules d’occasion -3 ans comme avant ! aujourd’hui ce genre de vehicules ne vaut meme pas en gros plus de 2500 euros ! (...)
Gomez :
La France est un pays parasite, en faillite, qui ne peut plus compter que sur un pillage de grande envergure de l’Afrique et du Maghreb pour survivre. La France n’a jamais vraiment perdu ses vieux réflexes de son passé colonial. et par le biais de ses relations économiques avec ses anciennes colonies mais aussi de son aide au développement, continue de faire pression sur ces pays, pour protéger son économie et son commerce extérieur et d’assurer à la métropole un débouché pour ses produits manufacturés. La « coopération » entre la France et les pays du Maghreb permet plutot à celle-ci de préserver plus longtemps ses intérêts et son autorité sur eux et de contenir au mieux l’influence – politique, économique – que pourraient exercer d’autres nations industrialisées. La zone géographique d’intervention de la France – zone relativement protégée d’autres interventions extérieures – est bien evidemment conforme au périmètre de son ancien empire. L’aide au développement répond au dessein français de préserver ses (...)
Commentaire n°158099 :
Renault est en crise grave, leur voiture sont bien connu pr etre des mauvaise auto pkoi l’Algerie ne signe pas avec wolfsvaguen les Allemands sont mille fois plus interessant et moin raciste a l’éguart des Algeriens !!! j.en ai eu plusieur de voiture renault est plus jamais !!! Yéri l’ane gérie Yéri !!!!!
ben ali :
Algérie : hausse des importations de voitures de 40,1% (douanes) AFP - publié le 05/11/2012 à 12:46 ALGER, 5 nov 2012 - - Les importations de voitures de l’Algérie ont augmenté de 40,1%, passant de 298.816 véhicules durant les neuf premiers mois de 2011, à 418.665 véhicules à la même période en 2012, a annoncé lundi le service de Douanes algériennes. La facture de ces importations a aussi augmenté de 37,77%, passant de 266,9 milliards de dinars (2,669 milliards d’euros) durant les neuf premiers mois de 2011, à 367,7 milliards de dinars ( 3,677 milliards d’euros) à la même période de l’année en cours, a précisé le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (CNIS), cité par l’agence de presse algérienne Algérie presse service (APS). La quarantaine de concessionnaires présents sur le marché algérien ont importé 397.434 véhicules durant les neuf premiers mois de l’année 2012, contre 280.672 véhicules un an plus tôt, soit une hausse de 41,6%, relève le CNIS. Le nombre de véhicules importés (...)
INconnu :
L’Algérie est au fait de ces transactions et elle prendra les responsabilités et les conséquences qui s’imposent. Elle pourra compter si elle le voulait sur la puissance de la chine par exemple entre autres.
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, @ ben ali, Je suis entièrement d’accord avec vous concernant les véhicules de moins de 3 ans ! Par contre des moins de 3 ans à moins de 2500 euros, je demande à voir !!! Le niveau de la pollution atteint des niveaux très inquiétants ! Pourquoi ne pas investir encore plus pour des véhicules équipés au gaz, ainsi que les hybrides ???

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus