Accueil > Economie >

Renault:Exigence de 5 ans d’exclusivité toujours sur la table des négociations.

mardi 27 novembre 2012, écrit par : A.Nedjar Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Le dernier virage des négociations entre la firme Renault et le gouvernement algérien butte encore sur l’arrogance du constructeur automobile quand son exigence de cinq d’exclusivité en Algérie. En terme plus concis, cela veut dire que cette société veut se garantir une chasse gardée à elle seule pendant cinq ans, hormis d’autres avantages qui ne sont pas révélés bien sur.

Est-ce que la même exigence a été formulée au Maroc où le constructeur a installé son usine 4 fois plus grande que celle prévue à Oran ?

« Ezlat Wa t’fer3in » ,ont coutume de dire les anciens. A ce tarif, le citoyen algérien dira qu’il ne veut pas de cette usine et de ces voitures .Cinquante depuis que ce peuple est indépendant et qu’il batte le pavé sans fin, ne l’a pas fait mourir. Il peut attendre encore quelques autres années pour voir germer une autre idée ou un autre constructeur plus « conciliant », allions nous dire.

De toute les manières, avec la crise que sévit en Europe, c’est aux constructeurs de se bousculer au portillon algérien. Français, Allemands, Italiens, Chinois ou Coréens, le marché de l’automobile a prouvé maintenant son grand intérêt où nul ne doit imposer ses règles pour une saine compétition. Il doit par conséquent rester ouvert à tous ,et par conséquent, l’exigence de 5 ans doit être balayée quitte à ne pas avoir d’ usine du tout.

C’est la voix du peuple que les négociateurs algériens doivent écouter.

Cette voix dit NON à ce chantage qui ne dit pas son nom !C’est du moins l’avis de toutes les personnes interrogées autour de nous.Sans exclusivité cette fois ci qui ont été toutes pour ce refus de l’exigence Renault ,quitte à ne pas avoir cette ferraille !

PS En logo ,une Toyota-Made In China" Tout aussi performante que la meilleure voiture Renault.


Partager cet article :
43 commentaire(s) publié(s)
Gomez :
On n’en veut pas. Qu’ils gardent leur Qazdir chez eux. Des voitures qu’ils n’arrivent même pas à écouler sur le marché local. Qui d’autre que l’Algérie pour venir au sauvetage de cette compagnie déficitaire et proche de la faillite ? Il est clair que leur intention n’est pas de venir pour vous offrir du bon vin et du fromage. réveillez-vous. La France d’aujourd’hui n’est qu’une vieille chaise qui ne tient que sur un seul pied et est menacée de tomber. Mais bien sur, les sauveurs de la république sont là parmi nous, ce ramassis de voyous qui nous gouvernent depuis l’indépendance et qui considèrent l’Algérie comme leur propriété privée, ceux là seront prompts à signer pour 100 ans d’exclusivité s’il le faut et continueront a commercer avec la France (gaz, pétrole, Renault, véhicules importés, bâtiments et tramways). Il n’ y a point de doute là (...)
USMS :
tant que nos ministres baissent casaque devant le rafarin, renault va demander cinq ans d’exclusivité et qq affinités en prime.
GUIDOUM MABROUK EL EULMA :
Salam a tous , et a toutes , Cette france , nous as tant fait souffrir que notre haine ne peux se satisfaire de son ridicule , ni renault ni peugeot ni produit francais , cette france crois toujours qu elle est la plus forte , ce pays colonisateur reve encore , il ne se rend pas compte , de l evolution de l ALGERIE . La haine entre deux pays , cela finit toujours par un enterrement , mepris pour mepris . Quelle garde sa feraille invendable chez elle , en plus une exclusivité sa fait rire les nations . Les bienfaits accompagnés d orgueil de cette france sont souvent payés de haine , nous ne voulons pas de renault en ALGERIE . Maintenant que la france est tombé dans une crise sans fin de 1 milliards de dollars de dificit jour , et moins 200 milliards de dollars glabal , voila le colonisateur cherche a trouver une faille , pour s en sortir de son gouffre , le bonheur fuit la france inchaalah (...)
Commentaire n°161159 :
Qu’ils nous foutent la paix....C’est Renault qui a besoin de nous et pas le contraire ! Fiat , Volkswagen entre autres et toutes les marques du sud-est asiatique ne demandent qu’à s’installer en Algérie et à notre avantage encore....A croire que ce sont des ******qui négocient !
Commentaire n°161168 :
Ils n’ont pas a exiger !!! Ils ont pris la mauvaise habitude d’utiliser ce terme(exiger) en afrique noir, ou les francais sont vus comme des dieux.Ils ne sont pas en position de le faire ici. Alors oubli !!!! Ils veulent profitter de la visite de leur president en Algerie pour glisser ce dossier parmis dautres, et beneficier de lappuis de leur etat. Ils utiliseront surement leur Allies ((( pour toujours afin d’arriver a leur fin.
GUIDOUM MABROUK EL EULMA :
Salam a tous , et a toutes , Exculisivité quel drole de question ? la france reve , elle se crois unique dans cette planete , elle a oublié , qu il y a 200 etats , 1200 constructeurs , d automobiles , 7 milliards d etre humains , elle crois toujous a son pere noel bref . Dans ces moments d intense decouragement , une phrase maladroite peut achever les plus vaillants . Notre pays n oublie pas ceux que nous appelions des colonisateurs .L ennemi se deguise parfois , mais on ne peut se tromper car le colonisateur , et connu , il est a nos fenetres , l ennemi est a nos portes , pas de renault chez nous , merci
el-hedi :
il ne nous aimes pas (la france) tant que nous aurons pas des excuses pour les crimes commis pendant 130 ans le vole de notre parimoine , de notre culture , de nos racine , de notre richesse (et le rembourssement ), de nos 2 millions de martyr , s’est nous qui devant refuser de travailler avec eux ...! ils ont reconnu le genoside armenien alors que sa ne les regarde pas ; juif , et nous alors ont des chiens ! repantance dabors...! aprés ont verra si ont veut , ?d’autre pays attende nous avons de l’argent et beaucoup les clients ne demande qu’a travailler avec nous ,vue la crise mondial...? je ne fait pas de souci pour l’algerie tant que nous avons grace a dieu des femmes et des hommes de valeurs...! VIVE L’ALGERIE & VIVE NOS MARTYR .
Kamel :
Quand je lis les commentaires je constate qu’à l’unanimité on refuse de ceder au chantage de Renault. Très bien. Le problème est : es-ce que notre gouvernement est sur la même longueur d’onde que nous ? A priori la réponse est non. Que peut-on faire ? Il faut se mobiliser et passer le mot pour ne plus acheter des voitures françaises. Laissons les crever avec leurs ferailles et achetons des voitures allemandes oun japonaises ou coréennes. Elles sont beaucoup plus fiables !!!! La clé du problème est entre nos mains quelque soit la position du gouvernement. Chiche !!! A partir de maintenant boycottons les voitures francaises.
Nadia Derraredj :
L’Algérie ne doit en aucun cas accepter ce chantage de l’entreprise Renault, ou d’autres, de personnes. regarder d’autres investisseurs. Un beau article avec une vérité raconter noir sur blanc Merci à nos journalistes Algériens pour leurs travail. Merci Monsieur Mabrouk Guidoum pour cet article juste.
Commentaire n°161191 :
Exiger, c’est un mot déplacé du point de vu business. Le probleme ce n’est pas renaut qui defend ses interest mais c’est nôtre gouvernemant qui pense qu’il est en relation amoureuse avec la France. J’estime que les voitures 4x4 chinoises sont trés bonnes pour démarrer avec en attendant que le genie algérien se réveille. Il semble en lisant cet article que l’algérie est encore mineure et sous protectorat Français. Grow up and kick out their arses.
Gomez :
5ans ? C’est tout. Ils auraient du demander plus. S’ils avaient demandé 100 ans d’exclusivité, ils l’auraient obtenu, avec ces décideurs indignes qui nous gouvernent. Yakhi Bhalil, yekhi. La honte. Vous avez lu la dernière ? depuis 2009, les entreprises étrangères, voulant investir en Algérie, ne peuvent le faire qu’en association à hauteur de 49% d’actions avec un Algérien pour les 51% parts d’actions restantes afin de garantir la souveraineté économique du pays..Cette contrainte majeure sera levée sous peu à en croire le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement Chérif Rahmani, lors du point de presse qu’il a co-animé hier, avec Jean-Pierre Raffarin, même s’il n’a pas affirmé explicitement que ce verrou allait sauter. « Nous avons évacué tout ce qui est toxique et enlevé tout ce qui est obstacle, a déclaré M.Rahmani ». Au rythme où vont les choses, on n’a plus qu’à leur donner Hassi (...)
Commentaire n°161197 :
il y a certains qui font campagne indirecte sur ce site ..... ;
lotfi :
salam je rejoint en tout point mr gomez en plein dans le 1000 construisons avec les allemands ou autre la grosse usine renault l’ont installé en 5/5 chez les kamaros et nous ils sont aux aboie veulent nous la faire a l’envers qui la monte au maroc et nous ont passe a autre chose voila
mohamed :
on ne comprend encore rien de ce qui se passe entre nos gouvernants et la republique francaise !! sinon ,comment expliquer qu’on ne négocie pas avec les coréens qui se sont montré plus performant dans tous les domaines de la technologie pour ne citer que Samsung dans l’electronique ,et KIA ,en plus ,dans l’automobile , et on cherche toujours à négocier avec l’ancien colonisateur.dont la haine est toujours présente dans leur coeur et transmise,meme, pour certains à leurs congenères. ne voyez vous vous pas que KIA a transpercer les marchés européens et meme americains !!!voyons, sinon messieurs les deboutés pardon députés vous en droit de savoir on est encore colonisés ou quoi !!!! j’espère qu’un jour on aura une réponse clair d’un député darguèz. Donc messieurs nos gouvernants passez aux choses serieuses au lieu de perdre du temps à demander le pardon, on s’est attelé ,eme,à demander des excuses à un chien qui agonise ,parcequ’il a aboyé ou levé sa petite queue lors d’une emission dont le theme n’a pas (...)
mous :
c’est honteux les etats coures derieres les grande thecnologie et nos decideurs cours pour ramener la ferraille de l’europe meme les francais achetent moins de voitures francaises .. donc la si ça se confirme donc les decideurs de l’algerie sont en france . donc ont n’ai pas indépendant pour nos decisions ? remarque la France s’opposé au projet DISERTEC donc elle poura avoire tous on ALGERIE ... c’est ça chasse gardé ? DOMMAGE
ben ali :
l’exigence touche a l’amour propre du pays et au passé conflictuel entre la france et l’algerie mais sincerment en regardant bien le dossier - qui d’autre pourrait vouloir venir chez nous dans les 5 prochaines annees pour construire des vehicules : les chinois ont une main d’oeuvre efficace et pas chere chez eux , de plus la renommée de leurs vehicules ne leur permettrait pas d’avoir des ventes suffisantes a l’exportation a partir de l’algerie vers l’europe ou meme l’afrique ( en afrique ceux qui achetent des voitures sont ceux qui on un acces aux caisses des etats et ceux la achetent des marques allemandes- les autres marchent a pieds)- les allemands sont dans le haut de gamme , meme en algerie ,il n’y a pas suffisamment de clients ( le peuple se plaint du prix de la viande rappelez vous ) -quand a exporter des voitures allemandes dans des volumes suffisants en afrique , c’est utopique .... et puis il y a la qualité les allemands preferent fabriquer chez eux , si ils se melangent avec (...)
krimo :
prk pas wolkswagen au lieu de cette merde de voiture francaise
ben ali :
@ gomez la regle du 51/49 a un sens dans les secteurs strategiques comme le petrole ou la defense voir les communications mais dans le reste de l’economie , cette regle nous penalise et explique les raisons qui font que le maroc ou la tunisie attire davantage les investisseurs - vous accepteriez vous d’investir votre argent et de laisser le pouvoir de decision entre les mains d’un partenaire algerien ou de l’etat ....c’est une regle stupide .Si on veut detenir le capital ,il faut creer nous meme ou assurer le financement .
merouche charaf eddine :
c’est que des coneries il devait déja faire construire une usine de montage en partenaria avec le constructeur automobile fiat a tiaret dans les année 1980 la voiture algérienne la fatia avec les plans .qui na jamais vue le jour en algérie alor renault mois j’i crois pas . il y a déja une usine de montage renault a tanger au maroc depuit 2007.le marcher automobile va male en europe les vente chute il vont pas férmer les usine en françe et dans le monde et l’icensier des ouvrier pour venir ouvrir une usine en algérie pour faire monter quel type de véhicule majorette voiture
rachid_lyon :
Salam alikom, Nous sommes un pays importateur de voitures, nous n’avons pas la technologie pour en fabriquer nous même. Vouloir construire une usine de fabrication de voiture ! c’est du suicide, car ça va être du montage seulement. De plus, Renault va bénéficier non seulement d’annulation de taxe des pièces importées, mais aussi de la main d’œuvre presque gratuite par rapport à celle française. Donc , ce marché juteux que Renault veut monopoliser, pendant 5 ans, va attirer sans doute les convoitises des autres constructeurs. En conclusion, on ne veut pas d’un partenariat qui ne nous rapporte rien en matière de technologie. on veut un partenariat de transfert du savoir faire, de formation de nos ingénieurs, d’exportation de voiture vers le marché africain et de fabrication de pièces de rechanges en (...)
Saviem :
A vous lire, on croirait qu’il s’agissait d’un con-curant à l’industrie automobile Algérienne. A quand une voiture Zandhfor à l’mage de la moto CM Guelma Tchini ? hi hi hi
Commentaire n°161220 :
@ben ali. Noubliez pas que nous avons des reserves de change interessantes. Si l’Algerie utilisait ses reserves de change, et offrait d’acheter la technologie, acheter le : Know how, (le savoir faire) pas seulement une usine de montage. Beaucoup y penseront serieusement au sujet. L’argent a une solution a tout. Dans le monde du bisness , tout s’achete, absolument tout, reste le prix a discuter. Les italiens par exemple, ils sauteront sur l’occasion sans meme hesiter. Le probleme comme beaucoup des internautes l’ont souligne est : Avons nous des decideurs qui pensent de la sorte ? N’oublions pas aussi, la crise du mali, que la france utilisera surement comme carte de pression sur l’Algerie,pour accepter de ceder economiquement, et gagner sa (...)
aissa :
Derrière l’exigence (5 ans !), se cache le refus. Laissez tomber, vous aurez mieux !
veritas :
Moi j’irai plus loin , Boycottons les produits français jusqu’ à ce que la France reconnaisse ces crimes pendant 132 ans. Il est hors de questions d’accepter quoique ce soit de Renault ( vraiment ils sont arrogants ) taxons leurs voitures à 100% et vous verrez. Il y a les allemands les italiens etc... nous avons un marché de 300 à 400 mille voitures / an. ils viendront sans aucune condition. Renault a investi au Maroc alors qu’on est un marché de loin plus important. le prix de l’énergie est plus intéressant ici qu’au Maroc et la main d’oeuvre est au m^me niveau, on est plus proche géographiquement . Donc plus d’atouts en Algerie qu’au Maroc malgré cela ils ont investi au Maroc. Ceci pour dire que c’est politique on ne veut pas d’Algérie en France. Y a qu’à voir comment ils parlent de l’Algérie ainsi que des immigrés algériens. Quand c’est un marocain ou un tunisien qui commet une bêtise on dit un maghrébin mais quand il est algérien ils disent directement d’origine algérienne. Ils ne nous aiment pas et (...)
Commentaire n°161234 :
et dire que leurs ministre Arnaud Montebourg demande de nationaliser le site lorrain d’arcelor mital !!! eux ils défendent bec et ongles leurs intérêts et nous,,, walou que dalle nada puisque on peux corrompre un ministre algérien même avec un cigare !! alors une résidence ou un passeport rouge ybi3 darhoum sa mère et les poules du voisin !!
azizen :
Monsieur OUYAHIA l’un des décideurs et l’enfant chéri de Sa Majesté l’ a bien dit l’autre jour sur un des quotidien nationaux. On a importé en 09 mois plus de 400 000 voitures dont 75% de France alors pourquoi une usine en Algérie. Contentant nous de ce que va produire le Maroc pour alimenter le marché Algérien dans le cadre du Grand maghreb.
HALLAL/ pur jus. :
VOLKSWAGEN, ou rien ! c’est clair ! un peu de bon sens, que vaut la futur usine Algérienne, face à celle du Maroc ??? nos dirigeants sont d’une débilité. j’invite les citoyens Algériens à boycotter cette futur usine ,qui n’à rien de rentable pour le pays. vive VOLKSWAGEN.
FARES :
@ GOMEZ et KAMEL : merci pour vos interventions Les ventes de voiture Renault à Alger s’élèvent à 300 voitures par jour, je sais de quoi je parle, je travaille dans une société qui développe le logiciel qui gère la gestion des voitures à Alger. même en France les ventes de Renault n’atteignent pas ce seuil. Comme dit KAMEL dans ce Forum, ARRÊTEZ D’ACHETER RENAULT
19 @ Gomez et Tavares :
Mr Gomez nous dit « Au rythme où vont les choses, on n’a plus qu’à leur donner Hassi Messaoud ». Mais depuis quand, Monsieur avez-vous joui, si je m’exprimer ainsi, des richesses de Hassi Messaoud ? Ce n’est pas loin de 50 Milliards de dollars $/an, et ce depuis plusieurs années. Si, on revient à la question de Renault, et vu la situation dans laquelle se trouve la France actuellement, il est pratiquement plus qu’un devoir que de les laisser dans la « mélasse », et s’il y’a moyen de les enfoncer un peu plus, cela serait un geste symboliquement fort et patriotique. Cordialement.
fofou :
eh bas on a pas froid aux yeux, le chauvisme des algériens, toujours aussi implacable, voir aveugle, en fait, la réalité est que les ventes de voitures françaises dominent le marché aux profit de quelques concessionnaires peu scrupuleux, et pour les plus nationalistes d’entre nous , si on était vraiment a la mesure de notre orgueil on aura accepter de multiples humiliations de ce constructeur ou d’un autre, et la vérité est que nous somme incapable de relever le défit pour satisfaire notre hypertrophie de moi, pauvres algériens !!!
LAKHDAR :
C’est le monde à l’envers ! Les français ont oublié que les Algériens ont arraché leur indépendance le 5 juillet 1962,et qu’ils n’acceptent plus de conditions ou d’ordres de la part de la Françe ! En ce qui conserne le contrat c’est aux Français d’accepter tous conditions des Algeriens et non le contraire,parsque c’est eux qui vont venir chez nous et faire des bénéfices. Sinon avec notre ARGENT ,on peut attirer et choisir n’importe quel pays !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Gomez :
@Ben Ali Les véhicules produits dans les pays dits émergents peuvent être éligibles à la vente sur les marchés européens. Cependant, l’implantation à l’étranger d’unités de production s’inscrit plutôt dans une logique commerciale de conquête de nouveaux marchés, et les véhicules produits dans ces pays sont destinés plus particulièrement au marché local. En règle générale, les constructeurs déplacent les productions les moins rentables. ou encore lorsque le marché d’origine est saturé.
khiero staifi :
algériens, boycotter les produits français surtout l’automobile française et vous allez voir qu’ils viendront supplier leur implantation ici car c’est un marché de plus de 300000 véhicules neufs par an plus que le maroc et la tunisie réunis.
ben ali :
c’est un pack complet qui est negocie : il y a renault ,le groupe Total -sanofi et alstom - c’est un enorme gisement d’emploi et de recettes fiscales pour le pays si ces 4 groupes venaient a installer des structures en algerie... chacune des entreprises la ou elle sera installé induira de la sous traitance , un developpement du commerce , une fluidité du marché immobilier ect - ce sont donc des dizaines de milliers d’emplois qui pourraient etre crées par les boites etrangeres mais egalement par les entrepreneurs locaux qui pourraient profiter de l’elan induit - les anglais se battent pour arracher aux français les investisseurs et nous nous faisons la fine bouche parce que nous avons 3 ans de capacité d’importations en reserves de change !- nous avons interet a transformer le pays pour le mettre sur les rails d’un autre developpement plus durable -le petrole baissera un jour ou l’autre !moi ce qui me choque c’est moins l’exigence des 5 ans , le temps de rentabiliser l’investissement de (...)
nacer gamaz :
c,est une question de patriotisme ni plus ni moins ,les francais savent que l ,algerie est leur chasse gardé et que beaucioup de decideurs veillent sur les interets de fafa ,et protegent les interets de la france et non celui de leur pays ,nous depensons 2milliards :an ,pour l,importation de vehicules,jusqu,a quand cette hemorragie ,qui ne profite nullement au pays ,a quand le sursaut,et de dire clairement que nous ferons une usine avec les chinois ,les allemands , les coreens,les iraniens . c,est a cette aune que l,on percoit un regime patriote d,un regime qui amuse la galerie avec ses demandes de repentance a la france
Oncle Sam :
Pourquoi vous faites des négociations purement mercantiles un sujet de fierté nationale ? C’est ça le défaut des Algériens, ils s’enflamment pour rien sans savoir les tenants et les aboutissants d’une affaire. On dirait que Volkswagen, Fiat, Toyota, Honda, Hyundai se bousculent au portillon ! - Il faut d’abord se renseigner et savoir si vraiment il y a d’autres compagnies qui veulent s’installer en Algérie et prouver que le gouvernement algérien les empêche. Personnellement je doute fort. Les compagnies qui investissent leur argent à l’étranger ont leurs propres critères de choix des pays. Il y a des facteurs que nous ignorons comme par exemple les lois qui régissent le foncier, les finances, le transfert de devises, l’impôt, le syndicalisme, la main-d’œuvre locale, etc. Il y a aussi la stabilité politique, l’existence d’institutions juridiques et économiques solides dans le pays d’accueil, le libre choix de l’emplacement des projets, le conseil des multinationales d’assurance, les débouchés commerciaux, (...)
karim frança :
Salam renault a raison de demander cinq ans au meme plus, lérreur viens de nous , parce que nous aimons cette marque. Moi j’ ai travailler,beaucoup de panne fréqente,questions fiabilite,boite de vt. vanne egr . turbo qui casse .debimetre d’air. et la liste et longue salam
Beaumarchais :
prqoi avoir usine d’automobile qui marche pas, et prqoi vouloir des automobiles, ce qu’il faut c usine des engins, agricole, manutention et rendre algérie une plateforme d’outils qui va etre entre mains qui va les faire travailler, deja juste faire usine de materiels agricole, la terre va etre travailler facilement et gagner la suffisance alimentaire et faire xporter aux pays africain et rendre l’afrique un paradis, usine d’automobile c connerie, du mment on peut les avoir a cout de revient moins cher et reguler , deja dans qlq année voiture a combustion serait en casse, alors laissez tomber cette usine d’automobile et faire prorjet pour materiel agricole , de batiment de grue des outils, des engins d’assainisent mini pelleteuse et doter les mairie d’un park d’outils, et tte les entreprises d’eau electricité gaz, bithume, jardinage propreté assainissement etc, vous voyez juste ce que veut le peuple materiels a fournir pour entrepreneur pour artisant , c ça le travail et l’environnement de (...)
19 :
Ce qui semble vous échapper « oncle sam », c’est que contrairement aux Tunisiens et aux Marocains auxquels vous nous comparez, l’Algérie est pleine de « tunes », cela nous permets de « Peter », mais on le fait pas plus haut que nos … Et pour preuve, les Qataris sont en train d’acheter des biens en Europe, et partout dans le monde, et là ils vont, on leur déroule le tapis rouge. Rappelez-vous aussi que le Congrès américain avait refusé d’octroyer la gestion des ports des USA, aux Saoudiens…………..Combien de temps vont-ils résister ? Le monde bouge, les cartes se redistribuent……………C’est la mondialisation,et on est plus à la botte des occidentaux................C’est le contraire.
Gomez :
@Oncle Sam Nous n’insultons pas la France. Nous n’en voulons tout simplement pas de leurs Qzaders. ils peuvent rester chez eux. Nous ne voulons surtout pas qu’ils délocalisent leurs unités de production chez nous pour nous construire des voitures bas de gamme que personne n’achète. Nous avons le droit de choisir nos partenaires commerciaux et c’est a nous de poser nos conditions. La France a 5 milliards d’euros de déficit commercial dans le secteur automobile. En 10 ans, ils ont supprimé 100.000 emplois. En fait, ce qu’ils cherchent, c’est une ribambelle d’aides étatiques. Renault a reçu des milliards du gouvernement français pour ne pas sombrer, et maintenant que les caisses de l`État Français sont vides, ils ont trouvé une autre vache a traire, et c`est bien sur le gouvernement de Bouteflika pour leur accorder des subventions plus que généreuses pour venir s`ìnstaller chez nous. Renault a reçu des subventions de l’état Roumain à la hauteur de 78 millions euros pour aller délocaliser son (...)
moiz :
Bravo monsieur Guidoum Mabrouk
Wahab :
Je pense que vos lecteurs sont de façon générale conscient de cette Mascarade d’implantation de cette usine Renault, dont l’histoire dure depuis plus de 40 ans ; juste attirer l’attention sur un aspect du problème : En Algérie il y a un cheval de Troie, ou appelez-le Hizb França si vous voulez, entièrement inféodé à la France, sa vraie mère. En France, il y a un groupe de pression obscur qui n’aime pas l’Algérie, et qui fait tout pour bloquer toutes les tentatives d’ évolution de relations saines Algéro-Françaises. En Iran, Renault a construit des usines de production d’une voiture complètement Iranienne, avec un nom perse, et la possibilité pour l’Iran de produire les pièces détachées et, surtout d’exporter ses voitures ou bon lui semble ; prenez en de la graine... faites des pétitions, écrivez au Chef de l’état, s’il est toujours là...criez, hurlez, pleurez, mais n’acceptez pas cette situation (...)
La Palisse :
S’il vous plaît Messieurs les Décideurs de Nos économies ne bradez pas nos Droits tous nos droits les nôtres et ceux de nos immigrès qui subissent quotidiennent des affronts de la part de certains nostalgiques de l’algérie française ;dans le cas contraire les partenaires commerciaux foisonnent dans le monde c’est à nous de faire la fine bouche :quand on prête de l’argent aux pays africains et au FMI !?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus