Accueil > Economie >

Aigle Azur débouté par le tribunal de Paris dans sa plainte contre des associations algériennes.

lundi 17 décembre 2012, écrit par : A Nedjar.Sétif info., mis en ligne par : A. Nedjar

Le 9 Octobre 2012, La compagnie aérienne Aigle Azur, avait entamé une action en justice contre deux associations citoyennes de l’immigration le CNI (conseil national de l’immigration) et le (mouvement des citoyens algériens de France) représentées respectivement par Barnache Mohand et Omar Ait Mokhtar.

Selon la requête présentée au président du TGI (Tribunal de Grande Instance)de Paris, la société Aigle Azur serait victime des agissements ,des propos diffamatoires et dénigrants diffusés par ces deux associations à travers les manifestations de rues, les réseaux sociaux, la Cyber presse et la presse nationale algérienne.

Les faits incriminés portent sur la vigoureuse campagne déclenchée sur internet contre cette compagnie pour dénoncer la cherté des billets d’avion à destination de l’Algérie et « l’entente commerciale illicite avec la compagnie nationale Air Algérie ».
L’action judiciaire d’Aigle Azur avait pour but de faire cesser les appels au boycott de la compagnie initié par les contestataires mis en cause dans la plainte et de les empêcher toute autre action.

Dans ses attendus et,après l’examen de l’affaire le 7 et 14 décembre, Le TGI de Paris vient de décider du rejet la plainte d’Aigle Azur dans le fond et dans la forme , en expliquant que le droit de manifestation et de contestation sont des droits garantis en France. Le tribunal a condamné en outre la compagnie Aigle Azur à 1500 euros en compensation des réparations en dommage et intérêt pour chacune des deux parties incriminées.

Cette décision est sans doute une première victoire au bénéfice des représentants la communauté nationale à l’étranger .Ces dernières luttent contre les ententes et les pratiques illicites de prix élevés des compagnies aériennes qui font saigner des milliers de familles algériennes dont la majorité renonce à ses vacances au pays .

Le MCAF a renouvelé son appel pour un Sit-in devant l’ambassade d’Algérie en France pour les mêmes motifs le 19 janvier et réitère pour la même occasion son appel au boycott des vols Aigle Azur entre le 14 et le 21 janvier 2013.

Le but de l’action est ,comme nous l’avions déjà évoqué, de ramener les compagnies desservant l’Algérie de reconsidérer leurs prix à la baisse et de les aligner à ceux pratiqués pour les citoyens marocains et Tunisiens sur leurs lignes aériennes et maritimes.

Plus prudente,la compagnie Air Algerie,a bout d’arguments,surtout que sa consoeur vient d’être déboutée ,affichera un profil bas en se cachant comme toujours derrière les décisions du ministre des transports qui ne paie certainement jamais ses billets d’avions pour ses déplacements pour comprendre le désarroi de nos concitoyens .
.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus