Accueil > Economie >

La Wilaya de Sétif en tête de la production laitière dans le pays

mercredi 9 janvier 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Selon la direction des services agricoles (DSA), plus de 100 millions de litres de lait cru de vache ont été collectés en 2012 dans la wilaya de Sétif. Un chiffre en hausse de 10 % par rapport a l’année écoulée.

Avec ce niveau de collecte, la wilaya de Setif se classe en première position à l’échelle nationale. Elle est suivie par la wilaya de Tizi Ouzou avec 67 millions de litres par an.

L’émergence en amont d’un élevage laitier en mesure d’assurer l’ approvisionnement conséquent en lait, représente la principale condition pour le développement de cette filière.


Partager cet article :
28 commentaire(s) publié(s)
mokdad :
BONJOUR : Grande quantité (Allah ybare) prix élevé pour les consommateurs (40 da le litre) quant aux lieux de collecte c’est le manque total de l’hygiène
dja :
pourquoi ne pas fixer le prix dun litre a 25 dinars que veux dire premiere merci citoyen de la wilaya de setif .
mouradlamarchandise :
allah izid elkheir we barek wa jibli elkheir
EL-HEDI :
OUI BRAVO POUR TOUS SEUX QUI TRAVAILLE DANS LE HALAL ...ET QUI NE RAJOUTE PAS DE L’EAU...! ALLER PRIER 5 FOIS PART JOUR , ET ENTENDRE ALLAH OU AKABAR... ET FAIRE LE CONTRAIRE DEHORS...ET DANS TOUS LES DOMAINES MAHEUREUSEMENT...? PAS TOUS HEUREUSEMENT ET GRACE A DIEU...SACHEZ QUE L’ONT AMENE RIEN AVEC SOIT QUE LE BIEN QUE L’ONT A FAIT ICI BAS A MEDITER QUE DIEU VOUS GARDE...
NEUTRON :
OU SONT TES GANTS MR PASTEUR ?
preuve :
ça explique les 50 DA le litre !
Universitaire :
Et en terme de lecture et d’écriture, Sétif est - elle bien classée ? Toute l’Algérie est bien classée en terme de tube digestif. Bravo Sétif, continue...
Commentaire n°167373 :
Ce n’est pas un évènement, je dirais même que je n’y crois pas quant on sait que notre pays importe tout de l’étranger.Il n’y a qu’à voir la situation de nos terres agricoles ; nos plaines jadis verdoyantes ont disparues par la faute de nos écervelés responsables au détriment du bétons, nos terres des hauts plateaux qui ne sont que poussières faute de conduites culturales appropriées, abandonnées depuis des lustres et le tout c’est que tout le monde se fiche de cette situation . Même les arbres de nos villes sont chaque année mutilés par des pseudo tailleurs sans que personne ne dise mot . Pendant que les autres pays avancent dans les sciences et technologies, nous Algériens , nous en sommes toujours à discuter du prix de la pomme de terre que l’on donne ailleurs aux cochons. Nos valeureux CHOUADAS, n’ont pas combattus pour ca. C’est Malheureux. Heureux qui est mort et qu’il n’a rien vu. (...)
Nordean :
بعض الجزائرين لا يستثنون فرصة إلا وإنتقدوا قطر أو أميرها أو الجزيرة التى تعد علامة عز العرب بل و المسلمين منذ بدايتها و الى اليوم , بعضهم يغمز في الأمير بأن له أجندة وهل ذلك حرام فما بالك إن كانت لصالح العرب , والبعض الأخر يصور أن العالم العربي كان في أمن و أمان ورفاهية وإذا بمنظر الربيع العربي أمير قطر يسير بنا الى الهاوية, إن كان تحرير الشعوب من جلاديها هاوية فنعم الهاوية, فليعترف القاصي والداني أن قطر البلد الأصغر حجما تقام على أرضه أكثر من ٥٠ تظاهرة رياضية في السنة الواحدة واكثر من ٢٠٠ تظاهرة ثقافية وفكرية في السنة . يحضرها أساتذة في جامعات شتى من العالم, يجب الإعتراف أيضا أن بلادي الجزائر التي كنا نحلم يوما أن تنافس تركيا وإيران ومليزيا والتي تملك در الأرض وإمكانات بشرية مؤهلة لا تستطيع منافسة قطر , لم أر أي رئيس دولة عربية زار الجزائر وعقد مشاريع إقتصادية ضخمة مما قام به أمير قطر ثم نطلق لساننا إنتقادا لشخصه
ZITOUNI Hamoud :
La wilaya de Sétif peut faire beaucoup en matière de production et de collecte de lait. Pour cela, il faut que ceux qui sont en charge d’encadrer le secteur agricole apportent plus de de cohérence à la problématique de développement de cette production stratégique en axant leurs efforts sur : l’amélioration des conditions d’alimentation de la vache laitière, qui somme toute, n’est qu’une machine naturelle qui sert à transformer un input (aliment) en un output (lait). La production fourragère reste très insuffisante aussi bien qualitativement que quantitativement. Celle-ci est liée à la question de l’irrigation et de la disponibilité de l’eau. C’est la question centrale de la productivité de l’élevage bovin laitier en particulier et des autres élevages en général. Et donc des prix plus que prohibitifs des produits d’origine animale malgré le soutien financier conséquent de l’Etat. l’amélioration des conditions d’hygiène , de santé animale et de zootechnie. A voir dans quel état sont nos élevages permet de (...)
azzedine l’USMKhenchela :
la quantité de 60 millions de litres collectée veut dire que la production dégagée est supérieure à cela.ceci place Setif à la1ere position au niveau national.je rejoins les commentaires de certains citoyens avisés à l’image de Mr Hamoud Zitouni trés imprégné du sujet du jour.J’ajouterai aussi que 11 wilayas sont retenues par le ministere de l’agriculture et du developpement rural comme wilayas pilotes si l’avant projet réussi il sera étendu à tout le pays.Pour l’Est, il y a Setif, Guelma et khenchela..Ce dossier vise a redynamiser le systéme coopératif et partenarial en réhabilitant les infrastructures agricoles de services et d’élevage (lait ,poulet ).les opérations qui touchent des filiéres précises les viandes blanches , le lait ,les services ,l’activité de transformation agro alimentaire .Si les produits deviennent disponibles , les prix chuttent sur le marché ,le projet sera réussi sinon c’est l’echec.Cette fois ci la vision est ascendante les cadres de sétif auront a donner leur vision la semaine (...)
azzedine l’USMKhenchela :
Petite correction il s’agit sauf erreur de 100 millions de litres collectés par an et non 60.Chapeau.
sarah de setif :
machallah
FRK :
SETIF est une région qui a des zones rurales qui sont différentes de l’une à l’autre ,pour que le lait des bovins sera moins couteux : .Exploiter les fermes des anciens domaines par des éleveurs des chèvres des brebis et il y aura sur le marché plusieurs sortes de lait et de ses dérivés avec satisfaction ;.Et bien tot L’ALGERIE sera parmi les pays exportateurs des produits laitiers.Par contre si l’état ne protège pas ces fermes rapidement avant qu’il soit trop tard iront finir en ruines , et elles auront le meme sort que le moulin à eau. SALEM.
krimo :
allah izid men kheiratou amine
Commentaire n°167470 :
Merci Mrs Zitouni Hamoud & Azzedine l’UsmKhenchela pour vos posts celà fait très longtemps que je n’ai pas lu interventions aussi claires et argumentées j’ai vraiment appris en vous lisanr il serait bien que setif info donne de temps à autre la parole à des personnes qui maitrisent leur sujet
lakesdivanden :
a mon avis c’est des mensonges le peu de lait qui existe il est transforme en laben pas plus le reste tout est importe
Gavroche :
allah ydjib wi zid al khair n’challah pour lebled , bon courage pour nos agriculteures.
merouche charaf eddine :
avec des vaches laitiéres ou du lait en poudre mélanger avec de l’eau .des vaches laitiéres acheter en françe ou au suisse sa coute moin cher qu’e des armes acheter au russes
loulou :
c’est parfect !!!!
azzedine l’USMkhenchela :
Comment peut -on dynamiser la filiére lait et celle des viandes blanches , rien que pour celles là je peux dire ceci : 1-Inciter les investisseurs à installer aprés étude des unités pour fabriquer la poudre de lait actuellement importée. 2- orienter les investisseurs à créer des laiteries. 3 -repeupler en vaches laitiéres les étables non utilisées ou sous utilisées avec des partenaires qui ont des laiteries ( je ne cite pas pour eviter la pub).ils pourront faire eux memes la collecte et avoir le lait .ces memes partenaires qui transforment le lait en yaourt et fromages etcc pourront faire des contrats avec les producteurs pour l’extension des surfaces irriguées et le cultiver en fourrages , bersim , sorgho , luzerne etc.ils pourront aussi acheter des équipements ( trés simples) un broyeur par exemple et faire un contrat ou le producteur fera le mais et le soja. une fois mélangés ils donnent l’aliment pour bovin , ovin et volailles.C ’est comme cela qu ’on assure la disponibilté et on stabilise les (...)
bouzerad :
le mérite revient en premier à l’anseg et aux encouragements des services de la DSA .Un argument en plus pour dire que les facilitations accordées et l’efficacité de l’agence ANSEG de Setif sont à applaudirent.
s :
Reste a inventé et confectionner de variétés de fromages made in Algeria.
Commentaire n°167672 :
encore merci Mr Azzedine l’USMKhenchela pour ce complément d’information magistral,je suis vraiment impressionné par vos posts il est tellement rare de lire des choses censées sur les forums algeriens,écrites dans un langage simple et clair j’ai particulièrement appréciéle salut passe par la travail,le travail excellent en effet voilà la solution :le travail (il y en a plein qui croient encore qu’Allah va faire le travail en l’invoquant(gavroche,krimo,sarah,mokdad.....
azzedine l’USMkhenchela :
@ l’auteur du post daté du 10.01.2013 à 12h 23 et du 11.01.2013 à 20h 48. Merci , j’apprécie car j’ai affaire à des connaisseurs vous savez lorsque Mr Benaissa est venu à khenchela en visite de travail pour donner 1800 arrétés de concession au sud de khenchela pour les jeunes j’ai demandé la parole en séance plénière devant les directeurs généraux ,les autorités locales et les exploitants et eleveurs.j’ai sommairement explicité comment on est arrivé à ce premier résultat pour un dossier du sud présenté comme une bombe à retardement par des parties.j’ai donné aussi mon approche sur le développement territorial par filiéres.en donnant la valeur au mot travail.Moi durant le Ramadhan juste aprés la priere du Sobh je vais au sud chaque jour à 7 h du matin j’arrive avec toute l’équipe que je dirige représentant les diverses directions pour constater ceux qui travaillent pour les sécuriser ( documents signés par le Wali aprés avis de la commission de wilaya) donc je rencontre les gens sur place au niveau de leur (...)
sultan :
Merci pour toute ces informations,je pense qu on avance vraiment pourvu qu on croi et .qu on communique,pour setif je pense que la vocation est claire c est l agriculture,il faut renforcer par l industrie mais dans l agricole,je ne sais si j ai raison.
ben ali :
si vous vous interressez de pres au secteur , vous constaterez que c’est l’anseg qui est responsable de cette augmentation de production -l’etat distribue des vaches importées d’europe par des interets privés-payés au prix fort par les exploitants ou beneficiaire de l’anseg ( une vache peut atteindre les 400.000 dinars )- si on regarde de pres la comptabilité de ces exploitations on constatera un deficit structurel automatique vu le prix de l’alimentation et le prix bas du lait -tout monte en algerie sauf le lait : la finition atteint les 4000 dinars ,le foin depasse en hiver les 800 dinars la botte -un quotat de 10 vaches fait disparaitre le quintal de finition en 2/3 jours - la production laitiere est minimal et la mortalité dans le cheptel depasse les normes car ses vaches ne beneficient pas des memes conditions qu’en europe - je pense qu’il ne faut pas s’interesser seulement a la production mais plutot a la productivité et la rentabilité de ces exploitations...attendons donc le debut de (...)
hadil :
ça c’est de KHORTI parceque reélemment ce chifre n est pas juste dommage, les statistique se font juste sur papier au bureau , allah 3lik ya dzayer kharbok

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus