Accueil > Economie >

De nouvelles mesures pour organiser le marché du poisson

vendredi 5 avril 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Des mesures incitatives destinées aux poissonniers de détail et de gros activant à Sétif viennent d’être prises par la direction de wilaya de la pêche et des ressources halieutiques qui entend-mettre fin au commerce informel du poisson", a indiqué jeudi, le directeur du secteur Djamel Tibergouguet.

Plusieurs rencontres de sensibilisation ont été organisées ces deux derniers mois en direction des poissonniers à l’effet d’organiser leurs activités et prendre en charge les difficultés auxquelles ils sont confrontés, a-t-il dit.

Deux associations professionnelles ont été créées pour les grossistes et les détaillants. Elles sont les premières du genre dans cette région qui compte parmi les marchés les plus importants du pays en matière de produits de la mer.

En outre, la profession sera mieux organisée avec la construction d’un marché moderne du poisson, pour la vente en gros et en détail, cependant que des consultations sont en cours avec les services de la commune pour la création de marchés de proximité en plusieurs points de la ville.

Le marché de gros inscrit au profit de la wilaya de Sétif sera lancé-dans les prochains", dans la zone d’activités d’El Hassi, où il sera conforme aux normes internationales, a précisé le responsable qui a précisé que cette future structure sera équipée de dispositifs électroniques pour l’affichage, la communication, l’exposition et la vente.

Le marché disposera également d’unités de froid et d’instruments de pesée, d’une glacière, ainsi que de moyens de nettoyage et de sécurité pour les travailleurs.

La wilaya de Sétif, qui compte 7 unités d’entreposage à froid, est un pôle important du commerce du poisson. Elle est devenue au fil des ans un véritable centre de distribution pour les wilayas voisines, en particulier pour le poisson bleu comme la sardine. Entre 2 et 20 tonnes de poissons y sont commercialisées chaque jour.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°179603 :
les autorités s’en mêlent ,la sardine va être à 1000 Da le kg et heureux qui peut s’en procurer !
ZENZLA :
La caisse d’emballage en bois a été interdite , cela fait 2 années , Pourquoi les poissonniers résistent encore , eux meme savent quelle n’est pas hygieniques ??
ABDERAHMANE SETIF :
BONNE NOUVELLE MONSIEUR LE DIRECTEUR DE LA WILAYA D ACTIVE LES TRAVAUX AUX MAXI POUR TERMINE LE PROJET AUX DÉLAIS MERCI FINNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN
Commentaire n°179639 :
ZENZLA : Mieux vaut consommer du poisson frais dans des caisses en bois que du pourri dans des caisses en or ! Si vous voyez ce que je veux dire ! le problème n’est pas là !
koukhou :
Qu’allez vous faire aux ambulants qui trainent toute la journée avec des caisses de sardine sur des chariots, et dont le produit exposé à plus de 40° ? Si non vous fermez l’œil comme pour les caisses en bois qui existent encore à travers tout le territoire national.
ZENZLA :
au commentateur du 5 avril 2013, 13:05 Vous connaissez mieux peut etre que les japonais , américain , européén , ca se voix que vous utilisez encore la GUERBA ; ; ;
AZZOUZ :
Pourquoi ne pas mettre en service la poissonnerie qui se trouve au sous sol du marché couvert ?????

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus