Accueil > Economie >

Des représentants d’entreprises françaises en visite à Sétif

mardi 22 octobre 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Une délégation composée de représentants d’une douzaine d’entreprises françaises effectue depuis lundi des visites à Sétif pour explorer les opportunités de partenariat avec les entreprises algériennes, rapporte l’APS.

Selob cette source, l’objectif de cette visite de trois jours est-d’aller au plus proche des entreprises algériennes pour leur présenter les offres de partenariats industriels et commerciaux proposés par la délégation d’entreprises françaises".

Les secteurs d’activités représentés dans cette délégation sont les industries pharmaceutique et agroalimentaire, l’automatisme industriel, le transport et logistique, le transit, l’architecture et la rénovation et restauration de bâtiments anciens, le froid, les moteurs à gaz ainsi que l’engineering et fourniture d’usines de briqueterie et de tuileries clé en main, ajoute la même source.


Partager cet article :
39 commentaire(s) publié(s)
Tamtam :
La photo qui accompagne le texte fait vraiment chaud au coeur.
Commentaire n°207265 :
elli ma telgahech fe echadda wach isir bih ! Les Français étaient les premiers à quitter le navire lors de la décennie noire et nous faisaient la plus noire des pubs ! Alors ouste ! on trouvera aux états-unis ,en Chine ,en Corée , en Italie et chez d’autres pays amis mieux que leurs marchandises à 10 sous !
oulach smah :
Qu’ils restent chez eux .Ils n’apportent rien de bon ,ils viennent piller notre pays. Ils ne laissent derrière eux que misère et terres brulées w ALLAH yahfadna manhoum.
Commentaire n°207267 :
qu ils rentrent chez eux bredouille in chaallah,ne leur faites aucunes courbettes ,la terre est vaste, que les états qui sont à la botte des sionistes ne trouvent aucun écho en terre d ’ISLAM .
sid ali :
ON VEUT CARREFFFFFFFFFFFFFFFFFFFOUR
BGS :
Comme d’habitude vos informations sont vagues et sommaires. De noms d’entreprises ? De dirigeants français ? Une interview sur les motivations de leur venue ? Du journalisme en somme...
Rachid -Usa :
Économiquement,ils sont dans la merde (plus de 1900 Milliards d’€ de dettes) : il ne faut pas leur donner de marchés. Quand, c’était notre cas :ils ont instauré le visa (Pasqua), et fermé leurs frontières aux Algériens. Ils ne voulaient même pas nous vendre de la semoule. Faisons pareil. Il y’a plein d’autres pays avec qui les échanges sont plus avantageux : l’Allemagne, la Corée, le Japon, le Brésil,et même l’Inde. Les Français ne sont plus compétitifs avec ces pays, ni sur le prix,ni sur la qualité.
kheznadji ali :
Salam ou alaikoum mes frères et sœur je suis heureux de lire ces commentaires Qu ils ailles mendier ailleurs la roue elle tourne grâce à Allah on a pas besoin d eux il y a d autres partenaires plus intéressant Tahya al djazair tahya stif j aimerai toujours mon pays jusqu a ma mort Allah yarham chouhada al Abrar Salam ou alaikoum oua rahmatoullahi oua barakatou
el-hedi :
LES AFFAIRES SONT LES AFFAIRES ...? LA NE RENTRE N’Y RELIGION N’Y LE PASSER ILS VENDES ONT ACHETE OU PAS ...? ALORS IL FAUT PROFITER DE L’OPPORTUNITER DE LA CRISE ...POINT
STAIFI BARK :
Salam,j’étais invité par cette délegation dont la visite a été organisée par la chambre de commerce et d’industrie algéro française dans la salle annexe de l’hotel EL KENZ .Et il ne s’ajit nulement pas de PARTENARIAT mais la réalité est que ces entreprises française ,pricipalement des entreprises de service et de commerce ,cherchent des comptoires et vitriness pour vendre leures marchandises et pour offrir leurs services. Donc ,il est temps d’arreter ces mensonges de partenariats et appeler les choses par leur vrais noms. J’ai été contacté par trois entreprises ,la premiere est une entreprise de services et qui installes des parties d’usines ou process et dont mon entreprise pouvait faire un partenariat d’egale parties mais ils ont refusé et ont affirmé qu’ils veulent des clients et pas des partenaires. La deuxieme est une entreprise de commerce de gros et qui fais le groupage de marchandisesde differents fabriquants et elle aussi elle cherche des clients pour vendre des contenaires de marchandises (...)
Sid Ahmed :
Moi j’aime les Français et surtout les Françaises, et ce malgré que ma famille compte plusieurs martyrs. J’aime leur culture, leur langue, leur façon de vivre, leur cuisine et même leur arrogance. J’adore Paris et pourtant j’ai connu Rome, Madrid, Londres, Berlin, Amsterdam, Copenhague et Prague. J’aime surtout leur système laïc où la religion est mise de côté depuis 1905. Donc j’aimerais bien que la France élimine le visa pour les Algériens et les laisse partir avec juste une pièce d’identité. J’attends la pluie d’insultes de la part de mes compatriotes, qui excellent dans cet « art ».
Commentaire n°207312 :
Ahlan wa sahlan, bon retour chez vous, on ferra comme si c’était chez nous, juste pour vous souhaiter la bienvenue.On peut ???...Ça va comme ça Boutebna ? Mais qu’il ne se mettent pas dans la tête que nous ne sommes pas au courant des grande difficultés économiques qu’ils vivent...Oubliez ça !!!!, enfin, je l’espère... Aux partenaires Economiques de Setif : C’est une occasion pour vous de tirer au mieux avantage de la situation économique que vivent certains pays. Exigez, je dis bien exigez, un transfert de technologie, vous êtes en position de le faire, et je sais ce que je dis.... S’ils cherchent des partenaires économiques, alors bien venus.S’ils se cherchent un marche pour leurs produits finis, ou semi finis, alors qu’ils ne s’attendent pas a avoir des traitements particuliers, le marche international est l’Aréna ou ils doivent de se défendre... Un transfert technologique, est le pilier de toute coopération, sinon, pas même pas la peine de venir, mieux vaut rester chez vous...Je l’espère du moins. (...)
Commentaire n°207318 :
@ STAIFI BARK Ne me dis pas que tu t’attendais, a autre chose que ça... Le jour ou les français s’arrêteront de penser être plus futés que les autres, le jours ou ils accepteront que l’Algérie des années 60, n’est plus la même aujourd’hui, le jour ou il changeront complètement leur approche vis a vis d’une coopération avec l’Algérie, et les algériens. En somme, le jour ou ils réaliseront que l’Algerie n’est plus un terrain acquis, ou du moins, que ça leur sera de plus en plus difficile d’en en faire un...Ce jour la, -peut être- et on commencera a penser a un éventuel accord stratégique, ou chacun doit absolument trouver son intérêt, un transfert technologique, et création de poste de travail, versus des avantages fiscaux, non pas comme l’Ehchouma de l’accord de l’usine de Renault.(Espérons que d’ici la, les dinosaures auront disparus). Entre temps, l’Algérie doit profiter au maximum de cette crise économique mondiale, et se trouver des partenaires dignes de ce noms, prêts a s’engager avec nous dans des accords (...)
merouche charaf eddine :
c’est des coneries il éxiste uniquement des bureaux de la chambre du commerce et dindustrie algéro-française a alger. dans les autres grandes villes algérienne comme sétif il n’y a pas de bureaux c’est des mensonges et pourquoi les entreprises étrangére ou privée éxistante sur alger n’on pas ouvert d’otre entreprise dans d’otre grande ville du pays dans tout les sécteure d’activiters puisque il sont déja installer a alger un éxemple nestle-réstaurant rapide quik- hioppautamus-usine de fabrications michelin-.
imène messaoudi :
@ staifi bark : yaatik essaha ! on ne peut plus clair.
Le madan :
Quand l’information ne va pas à la source elle cède la place aux malentendus et à la méprise.Il ne s’agit pour le moment ni de partenariat ni de paternat, ni d’autres comptoirs. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la coopération franco-algérienne dans le domaine de l’industrie et de la technologie dont j’avais souhaité vous informer en vous présentant sur ce forum le principal responsable français Jean Louis Levet que vous avez commencé à conspuer chacun à sa manière avant de prendre le temps de savoir de quoi il retourne. Donc, pour sa première mission Jean Louis est descendu le dimanche 20 à Alger et s’est rendu le lendemain à Sétif à la tête d’une délégation qui a fait le tour des entreprises des wilayas de Sétif et BBA. Le soir, après une visite chez monsieur le wali les membres de la délégation composée des présidents des chambres d’industrie et de commerce d’Alger et de Sétif ainsi que de chefs d’entreprises se sont retrouvés à l’hôtel El-Kenz (que nous félicitons pour son professionnalisme) (...)
merouche charaf eddine :
il n’éxiste pas de bureaux de chambre du commerce et de l’industrie internationale dans les grande ville algérienne avec des jeunes commerçiaux qui parle l’anglais et le français pour acceuillir c’est éventuel invéstiseur venant du monde entiers dans de bonne conditions et leur éxpliquer les lois du commerce en vigeur en algérie et les avantages a invéstire dans c’est régions et les garanties banquaires étatiques et les métres en contacte pourquoi pas avec des entrepreneurs déja installer ou leur faire découvrir les divers sécteur d’invéstisement.
Djafari :
Le génie de l’Araignée, Un jour la France, par l’entremise de son sinistre, pardon, ministre de la défense nous fait un bras d’honneur sur la reconnaissance des crimes contre l’humanité subis par nos ainés et le lendemain ses entreprises viennent faire des affaires chez nous comme si de rien n’était. Cela s’appelle « avoir du culot » ! S’il s’était simplement agi d’un transfert de technologie, pourquoi pas, parce que c’est du donnant -donnant et du gagnant-gagnant, mais c’est loin d’être le cas. D’abord parce qu’ils ne voudraient sous aucun prétexte, pour les mêmes raisons que le bras d’honneur, nous transférer quoi que ce soit. L’autre raison est que notre pays n’ a pas été capable, comme l’inde, l’Espagne et d’autres nations intelligentes de tisser une toile d’araignée susceptible de capter le moindre transfert technologique ! Il nous faudrait sans doute apprendre à commencer par les choses les plus simples, en nous inspirant du génie de l’araignée, pour bâtir des projets industriels à la hauteur de nos (...)
merouche charaf eddine :
il n’éxiste pas de bureaux de chambre du commerce et de l’industrie internationale dans les grande ville algérienne avec des jeunes commerçiaux qui parle l’anglais et le français pour acceuillir c’est éventuel invéstiseur venant du monde entiers dans de bonne conditions et leur éxpliquer les lois du commerce en vigeur en algérie et doiniers et taxes. les avantages a invéstire dans c’est régions et les garanties banquaires étatiques et les métres en contacte pourquoi pas avec des entrepreneurs déja installer ou leur faire découvrir les divers sécteur d’invéstisement.
Commentaire n°207359 :
L’usine SAMHA de REBRAB construite sur un lit d’oued a subi d’énormes dégâts matériels se chiffrant vraisemblement à plusieurs milliards de DA. Cela était PREVISIBLE malgré les milliards engloutis dans l’assainissement du terrain sur lequel est érigé l’usine. Au de-là du manque de perspicacité et de prudence des gestionnaires du projet c’est la gouvernance locale qui est incriminée. Dans la zone industrielle de Sétif, il existe encore à ce jour quelques grandes poches de plusieurs milliers de mètres carrés encore vierges mis en jachère sous de fallacieux prétextes d’ appartenance à des défuntes sociétés nationales (ENPC, etc...) ou attribuées depuis plus d’une dizaine d’année par le contesté CALPI et attendant de faire l’objet de spéculation par leurs heureux affectataires. Ce cas de figure illustre la politique désastreuse d’encouragement des investissements industriels dans notre wilaya et probablement dans d’autres régions du (...)
H.ZITOUNI :
Pouvons nous un jour commenter un texte, une opinion, un reportage, un article de manière critique sans tomber dans les propos faussement patriotiques, régionalistes, orduriers, vils, haineux et racistes ? En réagissant ainsi nous donnons de nous même et de notre pays ou de notre région une image désastreuse qu’ils ne méritent sans aucun doute pas.
Commentaire n°207369 :
a djafri... Tout a fait daccord avec vous.
taklit de bougaa :
arretez vos delires et vos frustrations.lalgerien naime personne ni le tunisien ni le marocain.ni le juif ni le chretien.ni le noir ni le blond.et entre algeriens le setifien naime pas le kabyle .le kabyle naime pas le soufi.le soufi naime pas le mzabi.le mzabi naime pas le chaoui .le chaoui naime pas loranais etc etc jaimerais bien quon parle damour au sens large et noble du terme.je vais tout de suite ecouter nassima chaabane chanter la belle poesie dibn arabi .
Tahtoh :
Bienvenu à Carrefour, Auchon, ... on a marre du made in china ! même les couteaux sont contrefait ! Kebch Laïd i soufri maâ lemess (couteaux) chinois !!!
nous les indigénes w.31... :
les francais suceurs de sang ? (charabine dem).
SAHEL :
qu’on le veuille ou non ils sont meilleurs que nous en technologie et en civisme qu’on al ’islam il est destiné pour tous le monde ,beaucoup d’entre nous sont des( mounafikine) ( se prétend musulement)
Commentaire n°207397 :
Lafarge « arnaque » ses collaborateurs algériens, selon Habib Yousfi http://www.algerie1.com/actualite/lafarge-arnaque-ses-collaborateurs-algeriens-selon-habib-yousfi/ Ceci est avertissement aux algériens qui désirent un partenariat ou une association avec les Français. Je pense qu’il y’a un grand problème entre les deux partis. Les Algériens : ils n’ont pas de savoir-faire et considèrent que la France est là comme un père noël pour leurs apporter du bonheur, ce qui est quasiment idiot. Les Français : ils sont des arrogants et considèrent l’Algérie comme une vache à lait, ils manifestent un néocolonialisme (économique) pour s’acquérir des richesses des Algériens. Ils ne restent qu’ils viennent en colonies. Je pense que l’Algérie doit penser à fabriquer ces propres produits (éventuellement acheter des licences et du savoir faire) que de faire des partenariats avec des pays où la récession est montante. Les pays Chine, Russie, Allemagne sont des choix optimaux pour l’ouverture de l’Algérie à (...)
omar :
Nous faisons vivre des millions de familles françaises en achetant leurs biscuits, chocolat , lait, blé,voitures, cosmétiques et tout leurs surplus et invendus avec la bénédiction et l’aide de certains des ses pions en Algérie. Barakat ! Renault pour construire une usine a demandé l’exclusivité et le retour au crédit de consommation. Marseille est morte, toute la France est morte. C’est pas à nous de soutenir leur industrie moribonde.
Commentaire n°207401 :
@ merouche charaf eddine... Il y a un autre aspect, et une autre dimension de la question d’investissement étranger dans un pays, qui est plus : Politique et stratégique, qu’économique. Lorsqu’il y a des investissement étrangers dans un pays, les pays des compagnies investisseuses ont tendance a aider la stabilité dans ce pays, c’est d’ailleurs, la raison pour laquelle la stabilité en général, mais sécuritaire surtout, est un paramètre extrêmement important lors des choix des lieux d’investissement. Il va de soit, qu’une fois établis, il est de leur intérêt a maintenir la stabilité dans ce pays. C’est pour dire, que l’avantage a multiplier, et diversifier l’investissement étranger en Algérie, n’est pas seulement économique. Mais, finalement, tout dépend de qui parle en nom de l’Algerie : Sa force, sa culture, son passe, et bien sur, la question de fond : Comment se voit-il/elle en tant (...)
farah diba :
pff investisseurs étrangers prenez du bon temps en Algérie , mais passez votre chemin ya rien a voir ! ici , a part des bons à rien,des fainéants et des arrogants qui se prennent pour des champions , ya rien à voir !! si vous cherchez des fonctionnaires, des flics, des gendarmes et des agents de sécurité, on en a tellement qu’on est prêts a vous les donner ,mais pour un investissement productif allez plutôt au Maroc ou en Tunisie ,la-bas il y a des gens travailleurs et humbles !!
Commentaire n°207419 :
Jean Louis Levet soit témoin ,on te renvoie le bras d honneur en signe de œil pour œil,et le doigt d honneur en signe de dent pour dent, et ceux qui sont tombés sous la barbarie de tes semblables sont les témoins de vos cruautés,et vous payez déjà votre arrogance, rentre chez toi et débarrasse toi de la colonisation sioniste qui gangrène la france, ça vaut mieux pour toi.on sait que par tes propos tu es un PERVERSIONISTE.
Commentaire n°207453 :
@farah diba... Bon vent a ces pseudo-investisseurs...La france nous envoi ses amateurs ici, les vrai investissement, elle les fait ailleurs..Alors bon vent...
DRS :
24 octobre 2013, 10:34 la photo que tu as mis sur ton commentaire vaut un milliard de mots ou plus. ALLAH yarham chouhada,que les harkis et les nouveaux harki,aillent a jahanama. ALLHAMDOULILLAH,ils reste encore les vraies hommes,courageux-qui ne sont pas a acheter,ni a vendre- avec une poignée de dinars,dollars... SALAM ALA MAN ATABAA AL HOUDA
Terminator :
Aux grandes gueules : Ni les Américains, ni les Allemands, ni les Britanniques, ni les Russes, ni les Chinois, ni les Italiens, ni les Suédois, ... personne ne veut investir en Algérie. Même le secteur énergétique très prisé il y a à peine quelques années n’intéresse plus personne après la découverte du gaz schiste aux États-Unis et ailleurs en Europe. Même les Indiens n’en veulent pas après l’arnaque subie à l’usine d’El Hadjar. Quel est l’investisseur fou qui va investir chez gens racistes, arrogants, fainéants, ignorants, impolis, fanatiques qui exterminent 5 millions de moutons en une journée et ne savent même fabriquer un cure-dents. Alors estimez-vous heureux que la France fasse du commerce avec vous encore. Rendez-vous en 2017 quand le géant américain devient exportateur d’énergie, cette année-là les étalages des magasins seront vides si on ne fait rien pour bouger le c .Occupez-vous de vos tubes digestifs et (...)
Commentaire n°207537 :
@ Verminator,Tu parles du gaz de schiste ! ,pauvre de toi !pour exploiter ce gaz,ses abrutis détruisent l environnement,les nappes phréatiques,l ’eau s’enflamme dans les robinets des riverains,pauvre de toi !les gens sont contaminés aux produits qu ils utilisent pour la fracturation,allez ! allez ! les taupes votre odeur pestilentielle se retournera contre vous même,
Commentaire n°207555 :
@ Terminator... Ne parlez pas de quelque chose que vous ne connaissez pas bien...Il n’est pas encore dit, que le gaz de schiste serra la source énergétique future, surtout a cause des coups d’exploiatation eleves, et des effets environnementaux néfastes qu’engendrerai une production intense de ce type de gas ( Gaz issu de la roche mère). Et même si ça serra le cas, petit(e) ignorant(e), l’Algérie serra toujours parmi les pays les mieux places au monde pour la production de ce gaz...Yekhi habbes(sa) yekhi... On aime notre pays, on peut avoir touts les defaux du monde, mais on n’est surement pas des lèches-derrière, ni des harkis..Ça non.. Et puis on est libre de choisir ce qui nous va le mieux, non ?
Commentaire n°207556 :
@ariel charogne de retour,sous la couverture de verminator,Hamdoullillah le peuple Algérien est un peuple de braves,Notre pays est convoité,pétrole, gaz, même son soleil,et les rats d’égouts sont prêts à tout pour nous subtiliser nos ressources ,nos chahids ont sacrifié leur vie pour sauver la notre.Et celui qui n ’aime pas notre terre devrait la quitter,faisons affaires avec le Venezuela ,les pays amis du peuple Palestinien,et les amis des charognards qu’ils ailles brûler dans la géhenne au plus vite pour les crimes qu ils ont commis sur terre.
DRS :
a ce TOZMINATOR, premierement apprend a etre poli avec les gens. personne n’a une grande gueule comme la tienne. beaucoup de pays que tu as cités ,investissent dans mon pays qui est L’ALGÉRIE et dont je suis fier. tu as une rancune inimaginable contre les algériens et tu as met tout le monde dans le meme panier. tu es ébloui par cette amérique et l’occident,je ne sais pas pourquoi. n’oublie pas que nos dirigeants-installer par les pays,qui t’ont ébloui- n’ont jamais fait du bien ni a l’algérie ni aux algériens-. ce que je peux dire,ALLAH yahdina. SALAM ALA MAN ATABAA AL HOUDA
Stif El Aali Ki Wella Wati :
Sétif est devenu le foyer du fanatisme, de l’ignorance et de l’impolitesse. Tout ce que la plupart de ses habitants (je dirais plutôt les arrivistes) savent faire, c’est manger et insulter les autres à longueur de journée. Et dire que cette ville était un véritable lieu du savoir, de la culture et du savoir-vivre après l’indépendance. Adieu Sid El Khier.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus