Accueil > Economie >

Taxi clandestin : Une activité lucrative qui « s’organise » et « se professionnalise ».

mardi 13 octobre 2015, écrit par : A.Nedjar Setif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Où que vous soyez, en ville, dans les quartiers, sur les grands boulevards, marchés, gare routière où dans les grandes cités, voici que ,des véhicules banalisés, sans crainte aucune des actions des autorités répressives, permissives en ce cas pour ne pas dire passive, vous hèlent ,vous interpellent pour vous proposer de vous conduire là où vous le souhaitez, en toute impunité, à toutes heures de la journées et même la nuit tombée.

Devant certains arrêts et stations de taxis réglementaires, ces clandestins très actifs « cohabitent » avec les vrais professionnels qui, interrogés, répliquent qu’en l’absence totale de contrôle et de sanctions de l’autorité, ces-taxieurs" clandestins qui pilules (qui ne le sont plus dès l’instant qu’ils exercent en toutes impunités au vu et au su de tous) ,imposant leurs présences, leurs dictats et leurs lois qui somme toute, sonnent comme de vrais défis.

Oui des défis pour parler d’un seul exemple. Celui de la station de la cité MGHU, près des 600 logements, est édifiant. Bien que les agents de l’ordre chargés du trafic routier sur ce grand carrefour soient postés à moins de 50 mètres, ces taxis clandestins, embarquent, sans gène et sans crainteaucune l’avons-nous dit des clients, à la barbe des vrais taxis qui n’osent rien contre eux, se sachant non protégés.

Cependant, nous avons décelé chez eux un ressentiment profond alors que la colère gronde auprès de ces professionnels et qu’un dérapage pouvant mener à des actions répréhensibles n’est pas à écarter faute de réactions fermes des autorités ,qui pour l’instant croit-on savoir ferment plutôt les yeux pour des raisons que nous ignorons sauf que les lois et les règlements soient toujours bafoués .

Les déclarations du nouveau chef de sureté de wilaya lors de son installation avaient suscitées de bons espoirs auprès des populations désemparées par l’ ampleur de toutes ces atteintes. Néanmoins, malgré les assurances données, les motards continuent toujours de griller impunément les feux rouges sous les regards passifs des agents de l’ordre alors ces taxis clandestins prolifèrent partout, aux cotés des ces parkings sauvages qui ne finissent pas d’étendre leurs territoires dont l’un se situe juste en face du commissariat central.

Doit-on croire que ces déclarations rassurantes n’ont que pour effets d’annonces comme toutes celles qui les avaient précédées de tous ces nouveaux venus aux affaires publiques juste pour assoir leurs autorités ? Convainquons nous du contraire car, en poursuivant sur ces voies, les dérives en tout genre ne sont pas à écarter.

Chômeurs, enseignants, fonctionnaires, retraités , travailleurs du secteur économique, privé ou public, tous ces conducteurs se reconvertissent en taxieurs clandestins occasionnels et activent partiellement ou bien à temps plein, certes pour arrondir leurs fins de mois, sans assurance et sans sécurité des clients mais sans doute au détriment de ceux qui s’organisent et paient leurs impôts et leurs redevances à l’état qui a la charge et le devoir de les organiser et de les protéger surtout .


Partager cet article :
29 commentaire(s) publié(s)
LE REALISTE :
Que chacun trouve son compte,le clandistin ça devient une profession légale au regard des autorités qui ne bougent pas ,malgré plusieurs infractions et dépassement de respecter la lois,mais comme dit le proverbequi sidi qui jouadou.l’État n’intervient pas , كي الحاكم كي المحكوم واحد زاهي واحد مهموم
contre l’anarchie :
les uns squattent les rue pour organiser une fête - mariage - circoncision , une walima,ou celébrer le retour ou le départ d’un hadj ou d’un ma3tamir ; d’autres les trottoirs et parfois une partie de la chaussée pour étaler leurs marchandises qui la nuit dans un espace reduit de 10 à 15 mètres carrées ; quand les énergumènes portant des gilets crasseux et un gourdin , une arme fatale, interpellent tous véhicules parquant un arrêt , pour payer une dîme, sinon adieu pare brise les praticiens privés de la médecine demandent des honoraires 15 à 25 fois le tarifs votés par le législateur - les élus de l’APN qui eux votent une rente de 20 fois le SNMG, remboursable par la CNAS == dans ce cas précis qui est l’arnaqueur le praticien ou la loi oui la loi de la jungle les plagistes, les maquignons , les vendeurs occasionnels durant les périodes de ramadan, des aids, de la rentrée scolaire, du printemps, du mouloud ennabawi, de achoura, de zlabia et de gâteaux, des vêtements , des pétards, des jouets (...)
zoubir de sétif :
Oui ca marche, je l’ai utilisé a plusieurs reprises, en l’absence des taxis réglementaires.
zoubir de sétif :
En plus utilser un taxi sans compteur, ?????, ce n’est pas un taxi
ben ali :
ce n’est que le debut avec internet vous allez assister au co voiturage et a d’autres applications pouvant permettre de voyager sans passer par les taxis professionnels ..c’est ce qui se passe en france avec uber et sans doute chez nous dans 5 ans....ce n’est pas un metier d’avenir si les charges des professionnels ne diminuent pas .Il est evidement pas normal d’avoir cette concurrence deloyale mais en meme temps sans concurrence vous payerez le voyage setif alger pour 10 000 DINARS ...l’etat ne veut pas sevir parce qu’il sait que beaucoup pratiquent cette actvité pour survivre - peut etre faudrait il envisager de regulariser une partie d’entre eux en leur imposant une petite taxe avec des horaires diferents comme activité d’appoint pour faire la difference avec les taxis professionnels (...)
Batha :
Bled mickey ! Et encore je suis gentil.... des animaux !!!
SIMPLE D’esprit :
La Nature,à horreur du vide Alors elle le comble.. je veux dire part la, Manque de transport en commun ,ou inadapté au tissus urbain ou inter urbain,les taxi clandestin ,comble le vide , que l’état, la ville (délaisse ) idem pour les gardiens de Parkings ,bref tout cela est pris en compte par l’État, le tramways nommé désire pointe son nez,dans un Avenir proche ,tout ces taximan (clandestin) est ces garde dit de Parking,vont disparaître ,Mais que nous citoyens nous devons éviter à les prendre,rien ne se fait ,sans notre complicité ,Allez bientôt un magnifique tramways à SETIF qui li crus....
pauvre clandestin :
mr,pourquoi ne pas ecrire sur ceux qui ont detourne l’argent des algerients a leurs comptes et les comptes de leurs familles ;ceux : qui ont investi en europe et non dans leur pays:ceux qui ont 4a5immeubles et des appartements ou’ vivent des dobermans et pas des etres humains.ceux qui ont deroute des fontaines publiques qui pouvaient alimenter en eau potables des cites et des cites vers des biens personnels.pourquoi ne pas parler de cette vie de retraites pauvres ;de rachoua de ben aamistes de hogra de fassed etc..........
Ahmo19 :
Sous le regard des autorités, policiers dites-vous..eh bien ceux_la même en profitent en fin de travail pour enfler un peu plus les poches en se convertissant eux même en CLANDESTIN protégé. Entre collègues..quoi ! Le chkoupistanisme continue..buvons du thé et restons éveillés..le cauchemar continue.
Commentaire n°250456 :
Si on appelle clandestin tout ce qui n’est pas déclaré , il n’y a pas que les taxis qui le sont. Les ateliers qui pilulent dans les banlieues , les usines dans les douars , les fabriques du village ,le sont plus et en poussant loin même les médecins qui perçoivent une plue-value non taxée le sont aussi d’une certaine manière.....
ben ali :
on peut pas dire qu’il n’y a pas de boulot en algerie - pas en 2015 en tout cas - il est impossible de denicher un maçon -impossible de trouver un manutentionnaire -un peintre ou un ouvrier agricole ou dans le btp ...les jeunes preferent s’orienter vers la facilité cela se comprend d’ailleurs car tant qu’on ferme pas les portes de l’informel tout le monde s’orientera vers cette voie la . De toute façon la seule maniere de faire fonctionner correctement une societe c’est d’appliquer les lois parce qu’autrement cela devient l’anarchie -on peut pas arreter tout le monde mais on peut creer la peur du delit en sanctionnant quelques uns ou en organisant autrement le transport. si on fait rien demain un taxi professionnel peut peter les plombs et se rendre justice lui meme -la loi sert a eviter cela (...)
kaddour :
actuellement le taxi clandestin est entrain de rendre un énorme service à la population à une heure tardive de la nuit et ce quel que soit l’heure on les trouve si ces clandestins avaient réellement une autre ressource est ce ça fait plaisir qu’ils passent la majorité de la nuit dans leurs véhicules quand il s’agit d’une évacuation en urgence c’est le clandestin qui est là que dire alors des y’a des gens qui possèdent des licences de taxi et sont entrain de les louer pourquoi n’exercent t’ils pas eux cette fonction alors qu’on les connaît titulaire de pensions qui dépassent les 100.000.00 DA mois plus la location de la carte de taxi et faites les comptes messieurs alors que le clandestin l y’a lieu de lui trouver une solution pour qu’il puisse exercer cette fonction le plus normalement du monde les idées existent et il y’a lieu de les développer messsieurs les élus bon courage taxi (...)
el-hedi :
Normal, normal...!!! Ont est droit dans l’anormalité et sa depuis une dizaine d’années , tout le monde se fous de tout...?? Et sa devient un pays de FOLIE... ?
Commentaire n°250468 :
En France on les Appelle UBER !!!
Commentaire n°250469 :
La plupart des Clandestins sont des flics voila pourquoi on ne leurs dit rien
Seif :
Je préfère prendre un taxi clandestin qu’un taxi réglo comme vous dites, les Taxieurs à Sétif travaille comme des clandestin et ne respecte pas la réglementation des prix fixée par la loi, ils propose des prix aléatoires supérieur à ceux fixé par la loi et en fonction de la destination, et ils refusent toujours d’installer des compteurs dans leurs véhicules parce que sa fera disparaitre leurs pratiques actuels qui leurs font gagner beaucoup plus sans le moindre effort, on est pas des pigeons, alors autant prendre un clandestin avec un prix négociable et moins chère qu’un Taxi jaune vers n’importe quelle destination au sein de la ville de Sétif.
Commentaire n°250475 :
Premierement : On n’a pas de taxis reglementaires, car reglementaire, signifie etre en regle, et se conformer aux regles et lois. Hors aucun taxi ne l’est. La preuve aucun n’utilise de compteur. Deuxiement, Pourquoi le métier de taxieur n’est il pas ouvert au publique. Il faudra acheter le permis de taxi de chez x et y...Pourquoi ca. C’est normal que ces jeunes deviennent des clendestins. A defaux que les lois du pays leur donnent leur droit.Ils font leur propre lois dans un peyx sans lois justes, et equitables....TAG ALAMEN TAG...C’est la lois qui se met petit a petit dans ce pays.
wahid :
fraudeur,clandistain, sont hors la lois ,en meme tempts sont proteges par tout le monde, quelle contraduction en algerie.
Commentaire n°250480 :
Mr Nedjar ....Révisez votre texte. Des fautes élémentaires. Les clandestins ?? ils offrent des services en contrepartie non ? Et les députés et autres bureaucrates inutiles, quelles sont leurs contributions à part lever les mains pour approuver n’importe quoi et donner les mains pour empocher la rachoua ? J’ai du respect pour ces clandestins plus que pour les suceurs de sang du peuple.
tahtoh :
Le mot impunité est mal utilisé à ma connaissance, le mot qu’il convient c’est Tolérance , Moi je suis tout à fait d’accord que ces gens qu’on appelle clandestins fassent ce boulot , parce que c’est grâce à eux qu’on pouvaient satisfaire nos demandes surtout passé 18 ou 19 h..qui n’a pas pris un fraude parmi nous dans les nuits noires, afin d’emmener sa femme accoucher ou un membre de sa famille vers l’hôpital ? dites la vérité...du moment que nous avons un transport archaïque, et que les Tacots Bus, arrêtent vers l8 ou 19 h..et qu’il y a un manque flagrant de taxieurs durant la nuit , il ne nous reste comme sauveurs que ces Messieurs qu’on appelle les Fraudeurs, donc laissez les en paix !
mimi :
Tout est hors la loi dans ce bled ,du plus de la sphère à son plus bas niveau !Du médecin censé donné l’exemple ,a l’administrateur , à l’éboueur ! Chacun triche à sa façon et selon ses moyens ! Cependant les clandestins pour vivoter valent mieux que les escrocs qui le font pour amasser des richesses....
chameau :
Dans ce bled on a une forte tendance à ne voir que la bosse des autres, oubliant que si le voisin est un dromadaire il ne fait aucun doute que je pourrais être un chameau !
ancien taxieur lyon :
j’ai laissé ce noble boulot qui est devenu sale boulot a cause de l’anarchie total qui réigne autour, clandestin a 5 mètre de toi station taxi 600 logt, les tours,ain fouara,kaaboub, lemzabi,ainsi de suite c’est dégoutant rabi ysabarkom ya les taxieurs je passe le bonjour aux taxieurs qui me connaissent antar,laid,achor logan,naamane,Lakhdar,sekhara,nacir symbol,de la part de leur frère fateh de la gare.
ben ali :
aucun changement dans ce pays n’est possible si on se met pas d’accord sur les bases et les fondements ...on peut pas revendiquer plus de justice et la fin de l’anarchie et ne pas accepter de respecter la loi quand cela nous concerne ...il y a un etat - c’est a dire vous et moi - qui reglemente la profession et preleve des charges sur les taxis pro - on ne peut pas laisser n’importe qui faire taxi ...ou on liberalise et on fait disparaitre les charges qui pesent sur les pros ou on reglemente et on stop les clandestins en les imposant de la meme maniere ...un clandestin ne fait rentrer aucun dinars dans les caisses de l’etat - c’est a dire votre poche ,faut bien comprendre les choses ainsi -meme si chakib khelil se sert au passage - ça c’est un autre probleme - mais la base c’est bien celle la .Cela ne concerne pas seulement les taxis _ tout ce qui touche a l’informel est un trou beant dans la tresorerie de l’etat et de la concurrence deloyale.Comment voulez vous travailler et encourager (...)
Hamed 74 :
Salam alikoum k allah protège les taxis clandestins dsl mais kan g le choix entre un taxi normal ou u taxi clandestin je choisis le clandestins car c ceux ki refusent le moins les courses ki sont les moins chères et surtout ke l ont trouve partout et à toutes heures tandis ke les autres y hebou y hezou el papiche sont plus chers et refusent certaines destination
bougaa :
En france, les professionnels ont simplement fait le ménage en bloquant la circulation puis s’en s’ont pris aux illégaux. Devant le laxisme et la complaisance des autorités, ceux qui paient leurs cotisations sociales doivent faire le nécessaire pour éliminer cette concurrence déloyale. Je méprise les fraudeurs, espèce parasitant les systèmes à quelque échelle que ce soit.
Commentaire n°250602 :
Débat inutile car je pense qu’une grande majorité d’entre nous sont pour les fraudeurs il suffirait de le faire payer une petite taxe ( difficile à faire) Ça créer de l’emploi et personnellement cela m’as rendu service souvent
Ali Gator :
Il faut regarder les choses en face :Il y a réellement un problème de transport public, sinon les taxis clandestins n’auraient pas autant proliféré. En raison du mode d’attribution, le nombre de licences de taxis, est limité et insuffisant, et ces taxis clandestins, qu’on le veuille ou pas, sont d’utilité publique.
seyfel :
Depuis quand vous avez des voitures ? vous avez oublies vos chameaux

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus