Accueil > Economie >

Cueillette d’olives au Nord de Sétif

lundi 4 janvier 2016, écrit par : Rachid Sebbah

Au nord de la wilaya de Sétif, dans les montagnes de Kabylie, la cueillette des olives a débuté fin novembre . Les huileries ont ouvert leurs portes et procèdent au pressage des olives. L’huile ainsi obtenue est destinée en premier à la consommation familiale et, si excédent il y a, il est stocké en prévision des années maigres ou commercialisé pour se procurer un peu d’argent, de quoi couvrir les salaires des ouvriers saisonniers qui participent à la cueillette

De l’avis des connaisseurs, cette année, la récolte n’est pas fameuse ; les oliviers n’ont pas donné assez . Il y a des arbres qui n’ont rien produit et d’autres qui présentent des branches bien garnies alors que certains sont presque vides. Ceci serait dû au fait que pendant la floraison, il y avait beaucoup de brouillard et de pluie ; ce qui a provoque la chute des fleurs avant même que les olives naissantes ne prennent forme. On dit qu’au moment de la floraison, les oliviers ont besoin de soleil doux ou, du moins, d’un temps clair.

Enfin, les travaux effectués au niveau des oliveraies ont leur incidence sur la quantité d’olives produites, sur le nombre de litres par quintal (rendement) et sur la qualité de l’huile obtenue. Ces travaux sont les labours, la taille, l’apport en engrais naturel ou chimique, etc. A cela s’ajoute bien sûr le climat notamment au moment de la floraison et la quantité de pluie ou apport en eau dont les oliviers ont besoin.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
Aissa :
Merci pour ce bel article, bien documenté. Espérons que cette baisse de production, ne pénalisera pas trop les producteurs artisanaux.
Commentaire n°254972 :
Il ne faut pas rester dans le bricolage et dans l’ignorance une bactérie tueuse des oliviers est à vos portes, elle attend un vecteur (porteur). https://fr.wikipedia.org/wiki/Xylella_fastidiosa Abattage des oliviers sans stop http://goo.gl/HNGLct
mouma :
Je pense qu’il seras de bon calité aussi.
setif nord oued bousselam :
Une production faible cette annee comme l’annee derniere et l’annee d’avant -il y a des parcelles et surtout des arbres ou je n’ai trouvé que quelques grains a peine 1kg voir moins sur des arbres qui donnaient 3 a 4 sacs de 25 kg autrefois...meme en les travaillant ils ne produisent plus pourtant l’an dernier on avait eu un bel enneigement mais quelque chose tourne pas rond au niveau du climat-mes arbres sont travaillées taillées et meme avec un apport d’engrais leger on est en dessous de la production moyenne des annees passées. il ne pleut plus a la bonne periode -les vents sont plus violents et il y a sans doute des arbres qui assurent la pollinisation qui ont disparut de nos paysages et qui ne sont plus replantées du fait de l’abandon de certaines oliveraies.j’ai quand meme ramasser 80 litres apres presque 200 en 2012-depuis c’est la descente chaque annee et c’est presque partout pareil (...)
Commentaire n°255012 :
bouteflika demande au gouvernement de dire la vérité au peuple. la verité : c’est qu il n’y a plus de flous dans les caisses. cela va etre trés dur pour le petit peuple.
Djafari :
Une occasion de plus pour augmenter le prix de l’huile d’olive, cette denrée si précieuse, offerte par la Divinité Unique à ses créatures reconnaissantes. Il conviendrait de méditer avec sérénité sur les fléaux qui rendent plus rare cet élixir de bonne santé. Nos comportements sont-ils en cause ?
L’Hocine :
Existe t-il un plan de prévention contre cette maudite bactérie xylella qui a décimé des milliers d’oilivier centenaires en Italie ? Quand on sait que le pétrole tire à sa fin, et que l’huile d’olive coûte beaucoup plus chère que le pétrole, on se demande si on n’est pas en train de couper la branche sur laquelle nous sommes assis. Que font les universités de Sétif, Jijel, Bejaia, Bouira etc...comme recherche ?
oliveraies :
combien d’arbres , d’oliviers, ont été planter ces 3 dernières années le temps des belles oliveraies est parti avec nos grand parents on est devenu un peuple qui suffit à vivre des rentes et legs de nos ancêtres qui sont parfois maudits par des enfants et des petits qui ne connaissent pas la valeur du travail , notamment la terre
nosy-bé :
Le message est très clair : un processus de désertification menace ce qui reste de l’Algérie . Il y a là certainement un problème écologique ,dont une des causes est à rechercher dans notre manière de faire vivre ces terres avant de leur demander à nous faire vivre . Nous les avons abandonnées à un triste sort ..A leur tour elles nous abandonnent . C’est l’implacable justice de la nature . Je vais sortir un peu du sujet .Mais à bien y regarder il y a une relation entre ce que je vais écrire ,et ce qui se passe globalement autour de nous . Il est urgent de restreindre l’activité des mosquées et d’orienter la conscience des humains ,en général,et celle de nos concitoyens particulièrement vers la foi sincère en Dieu , de cesser d’utiliser les mégaphones pour appeler à la prière ou prononcer des prêches , d’exclure la religion de la sphère politique . Puis il faut se remettre à travailler,sans délais , tous ces champs abandonnés pour espérer reconstituer la vie qui y prévalait . Avant qu’il ne soit (...)
SETIF NORD OUED BOUSSELEM :
j’invite tout ceux qui ont un lopin de terre a aller le gratter je vous jure que dans 3 a 5 ans il n’y aura plus rien a acheter dans les magasins ! plus rien vous entendez plus rien du tout. l’apocalypse est a nos portes - pire que toutes les periodes de disette que le pays a connu dans le passé ! en 2016 nous serons 40 millions c’est dire plus de 10 millions de plus qu’avant la hausse du petrole en 2000...ne comptez pas sur votre epargne ,tout le monde en a des billets mais il n’y aura plus rien a acheter .
Commentaire n°255426 :
L’agriculture biologique,un secteur d’avenir,un vrai projet de vie.
Commentaire n°257887 :
ça me rappelle le cache poussiere crasseux et l’ane .ça c’était le bon temps.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus