Vendredi  21 Rabi Thani 1438  -  20 janvier 2017
  Accueil > Economie
Le groupement Brandt (Sétif) recrutera plus de 7.500 employés à partir du 1er trimestre 2017
jeudi 2 juin 2016, écrit par : Boutebna N.

Le groupement Brandt (Sétif) de produits électroménagers ouvrira plus de 7.500 postes de travail directs à partir du premier trimestre 2017, a annoncé jeudi le directeur général du groupe "Brandt Algérie", M. Taher Bennadji.

Dans une déclaration à l’APS, en marge d’une visite guidée à cette usine implantée à la zone industrielle de Sétif, le même responsable a indiqué que "plus de 7.500 postes de travail directs seront ouverts d’ici au premier trimestre 2017, parallèlement avec le début de la production dans la deuxième usine Brandt Sétif, et ce en plus des 1.600 employés que comptabilisent la première usine’’.

La première usine dont la production a été lancée en 2014 avec un taux d’intégration avoisinant les 80% (500.000 unités par an, dont 90% destinées à l’exportation), s’étend sur une surface de 10 hectares, a rappelé le même responsable, précisant que la future usine avec une capacité de production annuelle de 8 millions d’unités, s’étend sur 110 hectares.

Tous les produits du groupement Brandt, en plus de leurs concepts modernistes, leurs prix concurrentiels, sont ‘‘amis de l’environnement et dotés d’équipements économisant l’énergie électrique’’, a souligné le même responsable, mettant l’accent sur l’option service après-vente (SAP) qu’assure le groupement.

Présent dans 50 pays du monde, le groupe Brandt ambitionne de devenir un grand pôle territorial au fur et à mesure le renforcement de son existence dans les régions du Moyen Orient, l’Europe et l’Afrique, a-t-on indiqué au cours de cette visite guidée.

APS

17 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°265673 :

yaou golnalkom les postes rahom ntaa beni amou 15 06

Sam7 :

Il ne faut pas oublier de recruter Bouchouareb pour couler l’usine

Commentaire n°265687 :

Au premier commentaire

Les entreprises privées ne recrutent pas par piston, pour la simple raison qu’un personnel non qualifié mettrait en péril l’existence meme de ces entreprises.

entrepreneur :

Quand un privé recrute il prend les bosseur pas les voleurs.

Bled Koukoumani :

Maintenant que les Algé-riens possèdent des usines,l’esclavage est de retour.
El-Khamassa,du temps de la colonisation prenaient le 1/5 des récoltes avec le Gaouri...............d’où leurs surnoms.
Et, quand ces nouveaux riches,donnent 15000 Da de salaire,et prennent 15 Milliards : comment pourrait-on les appeler ?

Commentaire n°265731 :

eux au moins donne du boulot,

cértains préfére l’oisiveté.

MAMI :

REBRAB DEVRAIT EMBAUCHE LE MINISTRE DE L INDUSTRIE.
Comme ça le ministre il va regarder et il comprendre ce que c’est qu’une industrie privée qui fait travaillé beaucoup de algériens

3Azrayen :

Azul
Mass Rebrab ne devrait pas investir son argent en dehors de la Willaya III (Tamurt n lqvayel), car l’avenir de l’anejirie est incertain et nous réservera beaucoup de surprises.
Tanemirt

Commentaire n°265736 :

il donne du boulot pour qui ??

fayss :

et sa critique encore piston il a recruté 7500 personnes c’est ses frère et soeur arreté puréééééééééé

Commentaire n°265757 :

au commentaire 3 azrayen te le confirme cest bien hmarna oula hsanhom

Commentaire n°265801 :

Avec hmarna oula hsanhom c’est la faillite assurée. Cevital se porte bien a ce que je sache. Conclusion .......

Commentaire n°265809 :

si cevital se porte bien c’est a cause de l’argent des algériens a ce que je sache

Commentaire n°265823 :

Je n’ètais pas présente lors de la création de Cévital, alors je ne sais pas si c’est l’argent des algériens.
Et meme si c’était l’argent des algériens, au moins il a été investi en Algérie. Si tous ceux qui se sont largement servi dans les caisses de l’état (je dirai du peuple, puisque nous n’avons jamais eu un état digne de ce nom), et ils sont très nombreux, avaient investi, ne serait-ce que la 10e partie del’argent volé, en Algèrie, notre situation ne serait pas aussi déplorable.
Mais peut-etre qu’au fond vous avez raison. Si Mr. Rebrab avait placé son argent dans les banques suisses, aujourd’hui il serait bien tranquille et n’aurait pas a subir ce "pain in the arse" qu’est Bouchouareb.

setif :

ingénieur polytechnique (Alger ) + doctorat en France en électrotechnique , j ai déposé un cv depuis quelques mois et jusqu ici rien pas de réponse donc .....

Commentaire n°265880 :

non il a investit que peu en Algérie je vous rappelle que brandt est une société française de droit francais

parodi :

vous ete que des vielles megeres sans lendemain dans ce pays que vous ne meritez pas les grosse guele imaginer 1 minute sans le groupe international cevital qui doit s ecrire en lettre d or car il est le seul pour l instant qui sauve la face du pays un etat inexistant et le peuple i,puissant devant cette dure realite rendez au mage a Mr rabrab qui du merite d etre encorela bravo Mr rabrab que dieu vous aide dans l amour que vous avez pour ce pays

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles