Accueil > Culture > Nous étions lycéens >

Nous étions lycéens (Partie 5)

mardi 1er octobre 2013, écrit par : Toufik Gasmi, mis en ligne par : Boutebna N.

La grammaire et conjugaison :

Nous connaissions tous les verbes des différents groupes et arrivions à les conjuguer sans aucun problème par tous les temps. Nous faisions déjà en première année la distinction entre un nom propre et un nom commun, entre les adjectifs qualificatifs, les adverbes, les synonymes et les homonymes …
A celui ou celle qui trouvera le maximum de synonymes par exemple, tel était l’encouragement du maitre .On trouvait cet exercice passionnant.

La récitation :

Toutes les fables de La Fontaine, nous les avions en mémoire et nous n’étions nullement défavorisés par rapport à nos camarades français lorsqu’il fallait réciter une de ces fables. La classique, celle qui nous a tous marqués étant ‘’le corbeau et le renard’’.

L’histoire et géographie :

C’était l’histoire de France et d’Algérie qui était au programme et nous pensons connaitre toutes les régions françaises, leurs cours d’eau, leurs montagnes, leur climat et même leurs conditions de vie…
En histoire, la guerre de Cent Ans, Attila et les Huns, les châteaux forts et leurs ponts- levis, ne nous laissaient pas indifférents, bien plus nous aimions cette matière. Elle était tellement bien enseignée. La pédagogie est passée par là.

Les leçons de choses :

C’est la matière qui nous a le plus appris : chaque semaine, nous avions entre les mains, cette chose (pomme, coquelicot, feuille de platane, châtaigne…) que l’on apportait ou ramassait et à nous de les couper, observer, effeuiller, sentir …A notre âge, nous commencions l’observation.

Le calcul :

Nous excellions dans les tables de multiplication, les poids et les mesures permettaient un apprentissage concret du calcul en utilisant la fameuse balance de Roberval .On avait appris à compter en utilisant le boulier compteur, les buchettes et jetons.
Il nous arrivait même de mesurer la façade de l’école avec la chaine d’arpenteur. C’était l’enseignement concret, celui qui nous a apporté beaucoup dans notre structure mentale.

A SUIVRE


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus