Accueil > Evénements > Monde >

Qui n’a pas ‘’collaboré’’ à l’assassinat de Saddam Husseïn ?

samedi 20 janvier 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Vous avez eu l’amabilité de me transmettre une première réaction, sur votre site, à mon billet accusatoire, à la forme interrogative, sur la complicité de l’Europe dans l’assassinat du Président de la République d’IRAQ, Saddam Husseïn, après quinze années de blocus à vocation criminelle avérée, reconduit par votes affirmatifs de toutes les résolutions contraignantes durant une quinzaine d’années, depuis 1990, des Exécutifs successifs de la République Française, en sa qualité de membre du P5.

Voilà pour un rappel primaire de Droit. Ya t-il un/e Français/se pour contester, cette vérité qui n’est ni une allusion, ni sous-entendue, mais établie dans les résolutions estampillées Conseil de sécurité, et avalisées par la servante Europe, cette vieille génitrice des idéologies monstrueuses, à la Commission de Bruxelles et à son Parlement de Strasbourg.

Le texte complet de cette réaction suit : « Attaquez d’autres militants de cette façon : allusions, sous-entendus sans citer aucun de leurs écrits n’est pas bien correct ni à fortiori pas bien convaincant. Des éclaircissements SVP merci ». Signé, il me semble, comaguer@wanadoo.fr.

Que ce signataire ne veuille pas se laisser convaincre par un résumé, forcément succinct, eu égard à un historique d’une quinzaine d’années, mérite d’être salué. Mais, il n’empêche qu’il a retenu son attention. Des éclaircissements ? Volontiers. Je les ai d’ailleurs annoncés.

Alors, pour que je puisse utilement satisfaire à sa légitime requête, qu’il veuille bien m’informer sur ses propres options et/ou de ceux qu’il représente, sur l’affaire IRAQ. Je n’ai pas repéré de position remarquable de ce qu’il me semble être sa formation associative ou syndicale. Et, pour répliquer au réflexe incorrigible de moralisateur, est-il plus correct d’omettre de signer de son nom propre et es-qualité ?

Vous l’avez remarqué, comme toujours au bas de toutes mes contributions, j’ allonge mon état-civil et l’objet de la personne morale dont je suis porte-parole, suivi de deux précisions, non anodines : ‘’à vocation exclusivement juridique’’ signifie le mépris du ‘’business’’, charitable ou non, qui a prospéré sur dépouilles d’enfants Irakiens et sa création à partir des ‘’Comités Anti-guerre d’Europe 1990’’. Information, pour rectifier une ignorance sciemment entretenue, que la guerre contre l’IRAQ aurait commencé seulement, en 2003, alors qu’elle se déroulait, en permanence, depuis 1990. Où était, donc, Comaguer (quelle coïncidence !) pendant tout ce temps ?

Pour revenir au problème de fond soulevé par ce premier acte d’accusation, étant ressortissante d’un Etat jouissant du privilège anachronique de membre permanent, il m’incombe de cadrer, prioritairement, les co-ressortissants, toutes couleurs politiques, épidermiques, religieuses confondues, pour leur complicité objective ou active. Sans exception. Cette dernière mention ouvrant droit à rectification, à poursuites à tous ceux qui s’estiment diffamés. Que le signataire X.‘’Comaguer’’ veuille bien m’excuser de l’inviter à me relire, attentivement. Citer les écrits de ceux et celles que j’incrimine ? Mais, qu’il se reporte aux derniers ‘’appels’’ diffusés ou repris sur ce site-même. Qui n’a pas sacrifié au petit refrain rituel, sur le ‘’Dictateur’’. J’ai désigné nommément certains et ai été plus que claire et précise dans les portraits tirés, en particulier des ‘’faux amis’’. J’ai noté leur silence. Il est vrai qu’il est moins risqué de spéculer sur des dépouilles d’enfants. Au chapitre des réactions, j’ai pris acte d’une flambée de mails sur le site Roger Romain que j’évoquerai lors du débat sur le fond.

Ce n’est pas le fruit d’un concours de circonstances fortuit, si cette toile va servir de théâtre des contradictions, des affrontements, voire des hostilités, sous l’arbitrage de son webmestre. Mes écrits et actions étaient frappés d’ostracisme, alors que je suis sur le circuit du combat contre l’arbitraire ‘’embargo-blocus’’, sans discontinuer, dès 1991. Ce site, à la suite d’un hasard, fût le seul à endosser la responsabilité de mettre en ligne, mes analyses implacables dénonçant les manoeuvres dolosives de la France, au sein du prétendu Conseil de sécurité, pour abuser l’opinion publique et extorquer quelques menus contrats au gouvernement de la République d’IRAQ.

Pour conclure ces préliminaires et ce, afin de développer méthodiquement, les arguments à l’appui de mes affirmations, j’attends donc les précisions de la part de notre interlocuteur, en particulier sur la date à laquelle, il a découvert la question IRAQ.

Pour recadrer le point cardinal de ma démonstration : qui a été solidaire du Président de la République d’IRAQ dans son combat solo face à la politique d’hégémonie idéologique et aux prérogatives d’agression de l’axe euro-atlantique ?

Justement, il est capital de mettre à nu les mobiles réels de ces ‘’militants’’ qui ont occupé la scène médiatique en se proclamant anti-guerre, mais relayaient servilement le discours US contre le Président Saddam Husseïn. Avec le résultat que l’on sait pour le peuple irakien.

J’ai bien annoncé, en introduction de mon acte initial d’accusation, ma détermination d’en découdre. Ce sera au couteau. Le débat est ouvert. Participez nombreux.

Zahia eM. G.
Paris, le 20 janvier2006
Cri pour l’Iraq arabelles@wanadoo.fr (asso. l. 1901, à vocation exclusivement juridique, issue des Comités Anti-Guerre d’Europe 1990)

Pour Setif Info


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Seddik :
Quel pathos, quels mots misérables pour ne pas dire miséreux et ce, pour défendre le bourreau et le grand inquisiteur du peuple irakien ! Je n’ai pas eu une larme pour lui ! Si tous les dictateurs pouvaient trépasser de la sorte ! Je ne dis pas que Saddam Hussein mort, c’est la liberté pour le peulpe irakien traumatisé ! Je dis que chaque assassin doit être très justement puni d’où qu’il vienne !

Réponse de el hor :

pour celui quin’as pas petie pour le boureau de son peuple oui vous avez raison , un boureau et el malki la marionnette americaine qui a ramené l’occupation a son pays plus de 1million de mort si sadam a tué 150000 ton georges bush a tué 1et demi enfants en irak sous l’embargot ah excuses moi il ya tjr de colabos dans tous les gueres et toi tu fait parti vive sadam husein non à l’iran ni au usa ni au colonialisme

Réponse de PERSONNE :

je suis tout à fait d’accord avec toi , ils ont même pas de coeur ces gens !!!!!!!en plus ils l’ont tué le jour de l’aid !!!!!!!quel monstre george Bush etj’espère qu’il moura de la même façon que sddam.VIVE SADDAM.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus