Accueil > Evénements > Monde >

Publication à Lyon des actes du Colloque Internationale « Pour une histoire critique et citoyenne : le cas Franco-algérien »

mercredi 5 décembre 2007, écrit par : Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

La récente visite de Nicolas Sarkozy en Algérie n’a pas été fructueuse sur le plan commercial seulement, avec quelque cinq milliards d’euros de contrats. Mais aussi, pour la première foi dans l’histoire, elle a surtout montré des signes d’apaisement et de reconnaissance, ce qui peut nous aider à tourner enfin la page de la colonisation et ses corollaires le racisme barbare.

En affirment qu’il ne fallait pas-ignorer l’histoire, mais l’assumer" et-réconcilier les mémoires", en invitant les historiens des deux pays à travailler ensemble, le président Sarkozy rejoint ainsi l’action de la ville de Lyon pour la concorde, pour la reconnaissance des mémoires et le dialogue des cultures entre les deux rives. Dans ce sens, le mois de juin 2006, a été organisé à l’ENS lettre de Lyon un colloque original dont les actes viennent d’être publier en lignes* : « Pour une histoire critique et citoyenne : le cas Franco-algérienne ».

"Cette initiative courageuse, pionnière dans les annales scientifiques de la France et de l’Algérie que la ville de Lyon et la Région Rhône-Alpes ont soutenu activement, rejoint parfaitement notre démarche pour donner une dimension éthique à la citoyenneté lyonnaise, sans discrimination, sans repli et sans mépris », a noté Mme AHMINE qui était l’invité du Forum « Sétif Info ». Cela tout en rappelant que les citoyens des deux rives ne peuvent qu’être fière de cette initiative citoyenne qui vise, avant tout, à éclairer nos institutions, à libérer notre jeunesse d’un passé lourd, indigeste, et construire une mémoire partagée ». Il faut rappeler que depuis 2001, avec la société civile Lyonnaise, l’Adjointe au maire de Lyon Sabiha AHMINE, s’est battue fermement pour faire en sorte que les commémorations des massacres du 17 octobre 1961, ainsi que le 8 mai 45, deviennent des journées officielles de notre mémoire commune à Lyon…

Au-delà de la reconnaissance, ce colloque a tenté en toute objectivité d’apaiser les choses, en permettant une dose de rationalité, de sagesse et d’humanité dans l’histoire franco-algérienne, un domaine où les obscurantistes, les vieux nostalgiques du système colonial et les extrémistes veulent monopoliser comme un sujet de discorde et de racisme. Avec la participation de près d’une centaine d’historiens spécialisés (algériens, français et autres du monde entier), ce colloque peut aider à faire avancer l’Etat du savoirs et construire la concorde et le bien vivre ensemble au sein de notre cité et nos quartiers. En opérant une rupture nette entre ce qui relève de l’histoire comme science et de la politique comme idéologie, la parole à été rendu à l’histoire. Ce qui veut dire que la science a triomphé. En dressant un bilan scientifique de l’état des travaux historiques entre les deux rives de la méditerranée, et au-delà, cette initiative citoyenne nous aide aujourd’hui à mieux valoriser et accompagner le dialogue citoyen, le développement des échanges et la mobilité des synergies, alors que certains, dans le sens du mépris, du racisme, de l’exclusion et du rejet de l’autre, veulent semer les divisions entre citoyens et créer la discorde. Exemple de la loi négationniste du 23 février 2005, abroger en partie depuis, ou le projet actuel de-l’immigration jetable" et autres polémiques récentes...

Ce colloque nous apprend en effet que la logique colonialiste n’est ni positive ni négative, elle est et doit être entièrement condamnable. C’est un système barbare, archaïque. C’est un apartheid qui est fondé sur le racisme, la violence et les divisions entre citoyens. Par contre, ce qui relève de la présence des populations diverses, ce qui relève de la circulation des savoirs, de l’échanges des marchandises, des migrations réciproques, comme du rayonnement des valeurs humanistes, en Algérie comme en France, cela rejoint le domaine du métissage, celui de la construction des valeurs universelles et du dialogue des cultures. C’est une démarche qu’il faut impérativement encourager. « C’est le message retenu de ce colloque citoyen, et c’est aussi le message qui nous a été transmis lors du formidable voyage historique de la délégation lyonnaise, conduite par le Sénateur Maire de Lyon Gérard Collomb en Algérie, à Sétif et à Alger, le mois de mars 2006 » a déclaré Mme AHMINE à Sétif Info.


Partager cet article :
4 commentaire(s) publié(s)
barodeur :
detromper vous, en arrivant à Paris, Monsieur SARKOZY a reçu, à l’Elysée la caommunauté harki, en pronançant un discour dans lequel il avait dit :il est ligitime et juste que les harkis reçoivent l’hommage solonnel de la nation,pour la france il s’agit d’une question d’honneur.Il faut reparer les fautes qui ont été commises. En ajoutant que Si la france doit des excuses et des réparations, c’est à eux qu’elle les doit, c’est à dire les harkis,si Monsieur SARKOZy est vraiment honnête par rapport à ce qu’il avait dit à plusieurs fois, que le systeme colonial était profodément injuste et esclavagiste, donc le boucher conquérent de l’ALGERIE le général BUGEAU, que l’une des grandes avenues de la place de l’étoile place C.D.G, porte son nom, doit étre jugé pour criminel de guerre, et l’avenue qui porte son nom, sera rebatisée AVENUE de l’EMIR ABDELKADER, l’honorable résistant Algérien, qui avait tenu tête à tous les généreaux conquérents de l’époque. Monsiuer SARKOZU est avocat de formation, et je pense bien, que (...)
la conscience :
contrairement a ce que vous pensez madame,je ne vois aucunement l’appaisement dont vous parlez. ce que les algériens ontdemandés c’est une reconnaissance des crimes commis, un simple pardon. l’histoire critique et citoyenne commence par la reconnaissance suivi du pardon. l’honneur de nos peres assassinés et de nos meres violées n’a pas de prix madame.vous etes a moitié algérienne et vous devez comprendre ca. le colloque vous a appris que la logique coloniale n’est ni positive ni négative ; du 50/50 en quelque sorte ?désolé madame je ne partage pas votre opinion. le crime estcondamnable a 100%. ceci étant, je tiens a remercier tous les francais et les francaises qui n’ont pas hesité a condamner tous les crimes et demande a tous ces politicards, de tous bords, de se taire et d’avoir un peu de pudeur. arretez de remuer le couteau dans la plaie a la limite laissez le temps a la plaie de se cicatriser. sans (...)
ANONYME :
Pourquoi les Français se permettent de fourrer leurs nez dans les affaires des autres comme par exemple les turcs ,en leurs demandants de reconnaitre le génocide Armeniens ,et pour ça ils ont mème faillis faire une loi si les Turcs ne s’y étaient pas opposés ,et que mème jaques Chirac leurs avait dit que lorsqu’une nation reconnaissait ses crimes elle en sortait grandie,alors pouquoi ne pas reconnaitre les leurs.Et comme la choah (l’holocauste des juifs)le peuple Français se lévent et s’endors avec ,il y a mème des excurtions pour les lyceens, ils vont jusqu’en pologne je crois, pour voire les fours crématoires.Alors pourquoi est-ce qu’ils ne veulent pas nous faire d’excuse ,est-ce qu’ils pensent que nous sommes toujours les indigènes qu’ils ont colonialisés,ou alors que nous sommes que des arabes et que les arabes n’avaient pas droits aux excuses ,pour moi ce n’est que du racisme envers les africains et les arabes ,les anciens esclaves des blancs.On a tous compris que Sarkosy n’est venu que pour le (...)
cali :
Je suis tout a fait d’accord avec vous. Mais Mme AHMINE dit la même chose que vous. A l’opposé du discours de Dakar de juillet 2007, Sarkozy a voulu appaiser les choses en Algérie en disant qu’il ne faut pas ignorer l’histoire, mais l’assumer et réconcilier les mémoires. En disant que le système colonial est injuste, c’est un début. Par contre sur le Colloque de Lyon, Mme AHMINE a bien dit que la logique colonialiste doit être entièrement condamnable. Voici le lien pour le colloque : http://ens-web3.ens-lsh.fr/colloques/france-algerie/rubrique.php3?id_rubrique=67 Merci

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus