Accueil > Reportages >

Au revoir Fayçal

vendredi 30 juin 2017, écrit par : Nagib Bouguessa

Une grande douleur, une très grande tristesse t’ont accompagné ce jeudi, un week-end assombri par ton départ, le voyage, le dernier, l’ultime.

Personne ne s’attendait à ce brusque déchirement qu’aucun n’a accepté, à cette subite affliction quoiqu’on te s’avait un peu fatigué mais, de là à ce que tu nous quittes ainsi, soudainement, inopinément, sans nous laisser le temps de te le dire, te dire « Au revoir ». Un simple au revoir !

On se souviendra longtemps de toi cher ami : gentil, serviable, attentionné, jovial, le sourire à toute épreuve, rieur, enjoué : tu étais tout cela et, plus que tout ça, tu étais Faycal Harbouche.

L’ami, le compagnon, le frère, car tu n’étais pas uniquement, seulement cet architecte consciencieux, honnête, cordial, accueillant, affable, propre, seyant, bon, authentique…tu fus aussi et pour beaucoup d’entre nous un ami sincère, un confident désintéressé, un compagnon assuré, un camarade loyal, un copain probe, un collègue attentif, un compère, un fidèle, un dévoué, un complice.

Les Trabelsi, Ouaret, Madani, Boudoukha, Saber, Habeche,Hamdi Cherif, Samai, Tedjari, Chaib, Sekki, Bakouche, Touabti, Meslem, Derouez, Harfouche, Chiah, Touabti, Khallef, Benachour, Djenane, Madani, Mekhalef, krache, Benguerouiche, Bendris, j’en oublie …peuvent en témoigner, chacun l’a déjà fait auprès des siens, à sa manière et, le dessinera longtemps encore et encore tellement Fayçal fut la bonne grâce.

Quel est l’hommage que Sétif peut et devra lui rendre, que l’Université devra lui tenir ?
Mais ses proches, tes amis devront tout en acceptant ta destinée, se souvenir de tes meilleurs souvenirs.

A ton fils Zakaria, à tes filles, à ta femme, à tous tes proches : un seul vœu !
Continuer son chemin, aller à la rencontre de ses volontés qui devraient être simples et généreuses comme il l’a été, pareillement à son vécu.

Au revoir Fayçalo.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus