Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Vent de panique à Sétif

mardi 21 mars 2006, écrit par : Farid Benabid, Liberté, mis en ligne par : Nabil Foudi

Même si le séisme qui a frappé la localité de Laâlam, dans la daïra de Souk El-Ténine (wilaya de Béjaïa) lundi soir, n’a provoqué ni dégâts matériels ni fait de victimes, dans la wilaya voisine de Sétif, la psychose s’est emparée des populations du nord des Hauts-Plateaux qui ont fortement ressenti la secousse.
C’est ainsi qu’une bonne partie des habitants de Béni Aziz, de Tizi n’Béchar, des Babors, de Bougaâ, de Aïn Abessa et de Béni Ourtilane, pour ne citer que ces agglomérations, a passé la nuit à la belle étoile par crainte des répliques souvent enregistrées dans de pareils cas.
Ce n’est qu’au petit matin, a-t-on constaté, que les villageois, informés de l’épicentre du tremblement de terre, ont rejoint leurs demeures. Par ailleurs, une source proche de l’administration révèle que la wilaya de Sétif a enclenché, immédiatement après l’annonce du séisme, une opération de solidarité en acheminant vers la localité de Laâlam 3 000 couvertures, 300 tentes et 11 ambulances médicalisées.

FARID BENABID


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus