Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

La cité Maabouda sans eau

lundi 23 juin 2014, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

L’eau est devenue rare pour certains habitants de Sétif. Les robinets sont à sec depuis plus de 6 jours déjà à la cité de Maabouda, une situation qui a soulevé le tollé général des locataires qui ne savent plus à quelle porte frapper pour faire part de leurs doléances.

« Du coup, nous devons encore continuer à nous alimenter avec les camions-citernes dont les prix varient entre 1200 et 1400 dinars », nous témoigne un habitant de la cité.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
zinedine maabouda :
لقد عانيت كثيرا و خاصة من هذا الجانب أصبح همي الحيد هو الماء أتصل يوميا مع مصالح المياه والرد كان كالآتي : أن المقاولة القائمة بالأشغال لم تنتهي من عملها مدة عشرة أيام و نحن ليس من صلاحياتنا التدخل لأن مصالح البلدية هي من أوكلت لها الأشغال و السؤال المطروح من المسؤول . http://www.youtube.com/watch?v=fhnY2FkB4Ck
merouche charaf eddine :
c’est que des conneries la mairie et la wilaya de sétif détourne l’eau pour les usines de jus d’orange et autre de la ville c’est des magouille et argents au dépens des habitans. il a une fontaine d’eau ain el fouara et ain droug et d’eautre fontaine qui coule depuit que francis de saint vidale le franco millanais la construit cette fontaine et ramener de paris a sétif en algérie. et les habitant de sétif sont obliger d’aller acheter de l’eau ou renplir des bidons a la fontaine de ain el fouara depuit 1962 je jéte pas de l’huile sur le feux et les igout boucher et inondations en 2014.
Commentaire n°222974 :
Pas uniquement la cite maabouda ; d ’autres cites ont vecu le meme problème. L’ ADE comme à l ’accoutumé n’a pas communiqué avec ses clients .pire encore les factures emises par cette societé ne portent meme pas le numéro de telephone du distributeur . Alors les reponsables de l ADE vous avez du pain sur la planche pour soigner vos relations avec vos clients et etre attentifs à nos attentes.
yass de paris :
il ya une solution faire comme dans le quartier des 5 fusillés au jnen il ya 2 ans il n’ya pas eu d’eau pendant une longue période tous les habitants du quartier ont bloqués la route de l’université le prefet a été obligé de se déplacer avec la gendarmerie comme par magie tout est rentré dans l ’ordre.....
ex douanier :
je peux me patienter pour l’eau. mais pas pour al hogra,que j’ai subi entre 1990 et 1998. a la douane de setif.
selim zou sf :
C’est des ragots, j’y crois pas dutout, dutout....Dewla iklimya !! .wash bikoum ?
kahina :
haraaaaaaaaaaaaam alikoum ou sont passé les responsables
selim zou sf :
@ex dounier Jamais , je ne te crois pas, el hongra ? en Algerie ? ca va pas non ? dewla iklimya, le pays des lois, pays de la liberté, pays que le monde envie, pays gère par des intellectuels, egalite et fraternité...excuse moi mais t’as du être vire car tu n’arrivais pas peut être a l’heure au travail ou bien ou t’as du faire une faute professionnelle genre tu as refuse chipa .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus