Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

200 familles relogées à Fermatou

mercredi 9 juillet 2014, écrit par : Djamel Krache, mis en ligne par : Boutebna N.

Après le relogement de plus de 1000 familles des « harat » vétustes et des bidonvilles d’El Hassi, de Bir N’ssa, d’El Bez, de Gaoua et de Ain Trick, les services de la wilaya de Sétif ont éradiqué ce mercredi le bidonville de Fermatou (Cité Cheikh Laifa), situé en périphérie de la ville de Sétif.

Plus de 200 familles qui occupaient ce bidonville ont été relogées vers Laanasser à proximité de Ain Arnat.


Partager cet article :
7 commentaire(s) publié(s)
watani staifi :
votre article penche vers la nostalgie coloniale en citant FERMATOU et en mettant le nom du valeureux CHAHID CHEIKH LAIFA entre parentheses ; c’est vraiment malheureux , liberer vous de cet esprit du passé
Commentaire n°223469 :
Salam alikoum, Le chef de Daira fait du bon travail à sétif et à cette occasion nous lui disons Merci , tout en espérant que le Wali fasse de même en s’occupant un peu plus des affaires de développement de la wilaya de sétif . Ne nous faites pas rappeler l’ancien wali Mr Zoukh SVP.
driller :
A watani staifi, cher Monsieur Cheikh El Laifa fut un grand maquisard de la glorieuse ALN rabbi yarahmou birrahmatih ; mais à ma connaissance le nationalisme je n’en crois plus c’est beaucoup de l’opportunisme qui fait des ravages dont notre société qui à perdu tous ses repaires. Relever un détail est oublier l’important à savoir , les places publiques et les monuments portant le nom de nos chouhadas sont dans états lamentables (détritus , mauvais entretien etc) et les autorités ne se rappellent de ces endroits que dans certaines circonstances. Certains soit disant moudjahidines ont trahis le serment fait à leurs frères de combats tombés au champs d’honneur et ils ne s’en émeuvent point ! Il y a d’autres problèmes qui gangrènent la société ,l’incivisme, l’ègoisme, le gain facile et l’état a contribué à métamorphoser le peuple Algérien en un peuple d’assistés de fourmis stockeuses de tubes digestifs et de charlatans. Ou est la culture , l’amour du prochain ,le travail bien fait , le respect de l’autre etc (...)
med gharbi :
monsieur le chef de daira vous avez ignoré un quartier menace de ruine rue med gharbi quartier copletement délabré , faites une virée dans les harates de ce quartier , ne sont pas toutes mais trois ou quatres doivent être prises au sérieux et sont vétustes et certaines vies sont en danger permanent ;je vous laisse le soin de vérifier cela , car vous serez réellement surpris.
kamel :
Salam monsieur le wali Essayer de faire une enquete concernant la distribution des logements sociaux a el eulma ; Je jure qu’ il ya des gens qui ont benificient des logements alors qu’ils etaient déja benificiéres des lots de terrains a caracteres sociales en 1997 monsieur le wali voir les 100 lots aides d’el eulma distribuent en 1997 les actes de proprietés n’ont jamais regularisés sa donne toujours des chances aux benificiéres d’avoir une autre fois une aide pour un autre logement. Si le chef daira d’el eulma ouvre une enquete au niveau de l’APC il va comprendre que le président de l APC et ces adjoints sont complices. Salutation monsieur le wali
Commentaire n°223512 :
C’est très bien pour toutes ces familles al hamdoulillah , il faudrait maintenant que le wali pense aux infrastructures pour la ville de setif qui manque cruellement, en enffet très peu de trémie dans la ville et sur le périphérique setifiens manque d’échangeurs ou trémie au niveau de juste après la station essence fouara et au niveau de la gare routière, car quand on compare une ville du niveau de setif a des villes comme oran batna et constantine c’est vraiment très très pauvre en infrastructures dans la ville de setif.
Commentaire n°223534 :
jespere que sa sera la fin des bidonvilles a setif faut mettre fin a se terme coloniale faut pensé a mettre la ville au norme mondiale des villes

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus