Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

120 entreprises bénéficiaires du programme européen à Sétif

samedi 25 mars 2006, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Nabil Foudi

L’accord de partenariat entre l’Algérie et l’UE mis en vigueur le 1er septembre 2005 a nécessité des réformes économiques traduites en premier lieu par une mise à niveau de l’ensemble des systèmes institutionnels et économiques aux nouvelles exigences de l’économie mondiale. L’Union européenne étant le premier partenaire commercial de l’Algérie avec le plus important volume d’échanges économiques.

Il s’agit là de réformes économiques mises en place en direction de la PME qui constitue un axe stratégique dans la politique de développement engagée par l’Algérie.

Ainsi, le programme MEDA d’appui aux PME financé par la commission européenne vise à renforcer les capacités managériales et à améliorer les performances et la compétitivité des entreprises nationales privées dans les domaines, développement stratégique, marketing et commercialisation, production, maintenance et qualité, management et organisation, comptabilité et finances, contrôle de gestion, gestion des ressources humaines, approvisionnement.

Parmi les cinq antennes Euro Développement qui ont été installées à travers le pays dans le but d’assurer cette mission, l’antenne Euro Développement Centre-Est dont le siège est implanté à Sétif, mise en activité en avril 2005, regroupe sept wilayas Sétif, Bordj Bou Arréridj, Mila, Jijel, Batna, Béjaïa, M’Sila.

Au mois de décembre 2005, le nombre d’entreprises bénéficiaires de l’action de mise à niveau a atteint 80 PME privées. « Les opérateurs économiques de la région ont observé une période d’hésitation avant de mesurer les avantages que procure l’action de mise à niveau de l’entreprise ».

Pour le cas de l’antenne Euro Développement Centre- Est de Sétif dirigée par deux experts nationaux, M. Issaad et A. Douibi, l’activité du premier trimestre de l’année 2006 a été couronnée par l’adhésion d’un peu plus de 20 nouvelles entreprises. Un constat jugé optimiste par les experts, eu égard à la « résistance » de l’environnement économique local dont les statistiques du tissu industriel font apparaître l’activité de 200 à 250 PME privées.

L’action de mise à niveau nécessite au départ, des contacts préalables de sensibilisation dans un environnement jugé « hostile » par les experts en place dont l’assistance technique se résume d’abord par « un état des lieux exhaustif de l’ensemble des fonctions de l’entreprise qui met en évidence les principaux dysfonctionnements avec recommandation d’un plan de mise à niveau adapté aux attentes et aux potentialités de la PME dans le but de l’amélioration de sa compétitivité grâce à une vision moderne du management qui permet d’ouvrir à l’avenir son capital au partenariat étranger ».

Cette meilleure visibilité de son environnement concurrentiel et une meilleure approche commerciale permettent à l’entreprise d’accéder à une « force de vente » et une augmentation substantielle du chiffre d’affaires.

Enfin, l’intervention d’experts étrangers permet, d’établir une étude comparative avec un « échantillon » d’entreprise européenne, ce qui favorise l’accès de l’entreprise locale aux normes de gestion managériale, technique, commerciale et financière internationales.

C’est ainsi que des formations pédagogiques en salle et des sorties en entreprises sont organisées mensuellement au bénéfice des opérateurs économiques. Parmi les secteurs les plus favorables au programme EDPME, figure celui du plastique, l’agro-alimentaire et l’électronique.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus