Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

Entente de Sétif : Cap sur la coupe

mardi 28 mars 2006, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Nabil Foudi

La série des bons résultats s’est arrêtée jeudi. Le CAB a mis à profit l’absence de nombreux cadres (Mezaïr, Bourahli, Benounes, Maiza et Yakhlef) pour infliger à la bande à Belhout la 8e défaite de la saison.

Cette contre-performance relègue l’Aigle noir à la 5e position. Elle accentue la pression sur les partenaires de Lahlouh, cloués une fois de plus au pilori, d’autant que le CRB, qui a battu le leader chez lui, postule lui aussi pour une place au podium donnant droit à une joute internationale. Le reste des événements s’annonce difficile. S’ils veulent terminer dans le peloton de tête, les protégés de Belhout sont appelés à se serrer les coudes, à sortir le grand jeu et surtout à ramener des points de l’extérieur (NAHD, JSK et USMAn). La tâche sera ardue face au leader n’étant plus disposé à dilapider d’autres points chez lui, tout comme les formations précitées, menacées plus que jamais par la relégation. Cela dit, les Ententistes mettent pour l’heure cette question entre parenthèses. Le regard est braqué vers Dame Coupe qui leur tourne le dos depuis plus de 16 ans. Le groupe, ayant bénéficié de 4 jours de repos, a repris les entraînements hier. En l’absence de Belhout parti en Belgique se ressourcer parmi les siens, l’intérim est assuré par Cheniti. Les Ententistes vont devoir mettre à profit le report de la rencontre de jeudi ESS-USMA en raison de la participation des gars de Soustara au match retour de la Champions league, et ce, pour bien préparer le choc des quarts de finale de coupe d’Algérie face au MCA. L’énigme de la domiciliation de cette finale avant la lettre attend un heureux épilogue. Les uns parlent de Tizi Ouzou, d’autres avancent le terrain de Béjaïa. Cette « trêve » permettra sans nul doute aux Sétifiens de récupérer leurs blessés (Ziaya, Defnoun, Lahlouh, Betouaf, Bensaïd et Zarabi) qui ne seront pas de trop, le jour J. Pour aborder ce cap, dans les meilleures conditions, un stage bloqué est, nous dit-on, au programme des partenaires de Maïza qui misent gros sur cette compétition ayant une longue et belle histoire avec les Sétifiens qui croient dur comme fer en leur étoile ...

Kamel Beniaiche


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus