Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ES Sétif : réunir tous les atouts pour un titre cette saison

jeudi 20 juillet 2006, écrit par : Bougaa

Le renforcement de l’effectif en s’appuyant sur la « piste » africaine, le rappel de la star sétifienne Adjissa au poste de directeur sportif ainsi que le regroupement de Tunis sous la houlette de Rachid Belhout plaident en faveur de la démarche sereine dictée par le président Serrar en vue d’arracher, enfin, un titre cette saison après l’ultime ratage de la saison écoulée aux demi-finales de la Coupe d’Algérie
« Certes, les objectifs tracés cette saison par l’Entente répondent au souci des dirigeants de répondre au vœu des supporters, celui de glaner, enfin, un trophée qui rehausserait le statut de l’équipe à son lustre d’antan », tient à avancer le président Serrar à la veille de l’entame de la saison footballistique 2006-2007.
La liste des recrutements n’est pas définitive si l’on se réfère à ses propos même si l’équipe s’est envolée le 18 juillet en direction de Tunis pour un stage de préparation qui durera 15 jours. Autant dire que les tractations du président battent leur plein pour le renforcement des compartiments de jeu de son équipe où figure particulièrement cette saison Nacerdine Adjissa, l’ancienne gloire de l’équipe sétifienne au poste de conseiller de l’entraîneur Rachid Belhout. Pour les observateurs, la saison écoulée aura servi quand même à mettre en place un groupe compétitif à même de pratiquer un jeu plaisant propre au « jeu sétifien » fait de facettes techniques élaborées dans l’entremise grâce au génie de Hadj Aïssa et progressant en direction du compartiment offensif géré par l’inusable Issad Bourahli maintenu en l’occurrence cette saison afin de réaliser le plan d’action élaboré par le staff technique malgré le départ de son compère Fellahi, libéré pour le MCEl Eulma, tout comme le gardien de but Mezaïr, auteur d’une saison farfelue, qui cède le poste au revenant mais ô combien expérimenté Belhani.
Sur un autre plan, la stratégie offensive sétifienne verra un renforcement de taille grâce à la « piste africaine » optée par le président Serrar dont le dernier voyage au Mali s’est soldé par le recrutement de deux attaquants, Traoré et Fofana actuellement parmi le groupe qui s’adonne aux premiers trots d’entraînements depuis le 9 juillet dernier. Selon les informations recueillies à Sétif, Seydou Traoré,l’attaquant du Djoliba de Bamako, est considéré parmi les meilleurs buteurs du pays avec 13 buts marqués la saison écoulée. Aussi, le dernier match amical joué à Annaba face à l’USMAn locale a confirmé le succès des mécanismes de jeu entrepris par l’ossature composée par Maïza-Hadj Aïssa-Bourahli, un match gagné 2-1. Mais pour Serrar, la liste des recrutements reste encore ouverte malgré le départ imminent du groupe pour Tunis, car, parmi nos informations, le nom de l’attaquant de l’USMB, Touil figure aussi sur l’agenda du président de l’ESS.
Pour l’heure, Serrar, qui restera à Sétif tout au long du séjour des « Noir et Blanc » dans la capitale tunisienne programmé jusqu’au 2 août, tentera de finaliser la liste de l’équipe qui abordera la saison sportive avec un objectif visant à concrétiser l’élan imprégné au groupe dès la saison dernière notamment depuis l’arrivée de l’« émigré » Rachid Belhout. « Nous tenterons de concrétiser au moins un seul objectif cette saison contrairement à la saison dernière », tient à nous signaler Serrar, comme pour signifier le ratage de son équipe de la grande fête algéroise, celle de la finale de la Coupe d’Algérie, unecompétition dont il appréciait savamment le goût alors qu’il était d’abord membre de l’effectif glorieux de l’Entente de Sétif.

A. B.

La Tribune


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus