Accueil > Sports > ESS actualités (anciens articles) >

ES Sétif : Djamel Al Ouali président d’Al Merreikh avertit

“On a des arguments à faire valoir”
dimanche 23 juillet 2006, écrit par : Bougaa

L’Entente de Sétif affrontera au premier tour de la quatrième édition de la Ligue des champions arabes la formation soudanaise d’Al Merreikh. Le match aller est programmé pour le 18 septembre prochain à Al Merreikh Stadium à Khartoum alors que la manche retour aura lieu le 21 octobre au stade du 8 Mai 45 de Sétif. Fondé en 1927, Al Merreikh constitue au côté d’Al Hillal, les deux grands clubs du Soudan. Il possède un riche palmarès avec 16 titres de champion, 14 fois détenteur de la Coupe du Soudan et une Coupe africaine des vainqueurs de coupe en 1989.
Sa dernière consécration remonte à l’année 2002 (champion du Soudan). Une veille connaissance en tout cas pour les Algériens sachant que le représentant soudanais a affronté dans cette même compétition deux de nos clubs, en l’occurrence le NAHD et le MCA. Ainsi les gars des Hauts-Plateaux comptent refaire le coup de la première participation dans cette épreuve il y a deux ans, c’est-à-dire assurer un bon résultat au match aller qui leur ouvrira les portes pour le prochain tour. “Certes, c’est un adversaire qui n’est pas à présenter et qu’il a l’habitude de participer dans des compétitions internationales. Ceci ne nous empêchera pas de jouer à fond nos chances. J’estime que si on veut passé favorablement cet écueil, il va falloir revenir avec un bon résultat du Soudan”, devait nous déclarer le manager général de l’Entente, Walid Sadi, quelques minutes après le tirage au sort effectué jeudi passé à Jeddah.
De son côté, le président d’Al Merreikh, Djamel Al Ouali interrogé par le journaliste de l’émission sportive de la télévision soudanaise “Allam El Riadha” vendredi, concernant ses chances de son team en affrontant l’Entente de Sétif, déclara que son équipe fera le maximum pour négocier favorablement ce premier tour même s’il reconnaît au passage que les clubs algériens ont toujours constitué des adversaires difficile à manier. “Oui, j’avoue que le tirage au sort n’a pas été clément avec nous puisqu’on retrouvera un club algérien, à savoir l’Entente de Sétif. Une équipe qui, d’après nos informations, pratique un bon football. Nous avons été éliminés lors des trois précédentes éditions par des clubs algériens. Toutefois, cette fois-ci on ne lâchera pas prise. On fera le maximum pour aller le plus loin possible dans cette épreuve.
” Et d’ajouter : “Nous avons des arguments à faire valoir. Avec notre expérience acquise dans nos différentes participations continentales, j’estime qu’on a des chances pour se qualifier au prochain tour”, dira-t-il. Il faut savoir qu’Al Merreikh jouera dans les prochains jours son match retour face à la formation de la république du Congo Saint Eloi lupopo pour le compte des 8es de finale de la Coupe de la CAF. Le match aller s’est soldé par la victoire des Congolais deux buts à zéro.

F. R.

LIBERTE


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus