Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Perben à Sétif : Coopération Algéro-Française

jeudi 30 mars 2006, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Nabil Foudi

Tant attendu par toute une région, le premier vol international à partir de l’aéroport 8 Mai 45 de Sétif sera une réalité palpable dès samedi 1er avril 2006. La première liaison entre la capitale des Hauts-Plateaux et celle des gones est un événement de taille pour un bassin de 5 millions de personnes.

Inaugurée en avril 2001 par le président de la République, cette infrastructure a fonctionné des années durant au ralenti en dépit d’une rentabilité avérée. Cette ouverture sur le monde extérieur permettra à une aussi dynamique région de décoller. L’Etat a octroyé à la wilaya de Sétif 75 milliards de dinars en plus des 70 milliards relatifs au plan de la relance économique, dans le cadre du programme de développement des Hauts-Plateaux initié par le chef de l’Etat. L’événement précité sera rehaussé par la présence de personnalités des deux rives. Une importante délégation, conduite par MM. Maghlaoui et Perben, ministres algérien et français des Transports, est attendue du côté de Aïn El Fouara. Azouz Begag (originaire d’Ouricia, à 7 km au nord de Sétif), ministre français délégué à la Promotion de l’égalité des chances, Hubert Collin de Verdière, l’ambassadeur de France en Algérie ainsi que les PDG d’Air Algérie, de la SNTF et de nombreux opérateurs économiques français seront eux aussi du voyage. Le déplacement de la délégation française intervient un mois après la visite effectuée en France par M. Maghlaoui, où trois accords inhérents au secteur du transport ont été signés. L’on apprend que d’autres volets de la coopération algéro-française seront au menu de ces négociations qui se dérouleront pour une fois en dehors de la capitale. M. Perben profitera de cette tournée de deux jours pour faire une virée au site de Djemila (ex-Cuicul). Le déplacement du ministre français (un autre Lyonnais) est le deuxième d’un homme politique de l’Hexagone à l’antique Sitifis, après celui du socialiste Gérard Collomb, sénateur maire de Lyon ayant paraphé, le 18 mars courant, un protocole de coopération. L’on apprend par ailleurs que les premiers vols à partir de Lyon affichent déjà complet. Le renforcement de cette liaison et l’ouverture d’autres dessertes s’imposent, à l’approche notamment du rush de la saison estivale qui s’annonce chaud pour le Sétif aéroport 8 Mai 45.

Kamel Beniaiche


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus