Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Entrée en exploitation de la ligne Lyon-Sétif aujourd’hui

Cérémonie officielle, au programme, à l’aéroport du 8 Mai 45
samedi 1er avril 2006, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

L’ouverture de l’aéroport de Sétif sur les lignes internationales constitue une opportunité d’investissement et de partenariat dans une région en pleine expansion économique

Evènement historique à Sétif. C’est aujourd’hui samedi, à 8h30, que sera donné le coup d’envoi du premier vol Sétif-Lyon à l’aéroport du 8 Mai 45 en présence du ministre algérien des Transports et de l’ambassadeur français en Algérie au cours d’une cérémonie officielle. L’entrée en exploitation de la ligne Lyon-Sétif intervient après l’achèvement des travaux de l’extension de l’aérogare et de l’aire de parking d’une capacité de quatre appareils ainsi que l’homologation de la nouvelle piste de l’aéroport de Sétif notamment, le 26 mars dernier par une délégation composée de membres du ministère des Transports, des Travaux publics, de la compagnie Air Algérie, ainsi que des représentants de l’Entreprise de la navigation aérienne (ENNA) et de l’Entreprise de la gestion des services aéroportuaires (EGSA), qui a eu à superviser avec succès une série de décollages et d’atterrissages d’un Boeing 747/600 d’une capacité de 101 passagers. Outre le décollage du Boeing à destination de l’aéroport français, un deuxième vol est prévu dans la même journée à partir de la ville de Lyon à 13 heures où une importante délégation composée d’investisseurs français conduite par le ministre des Transports est attendue à Sétif dans le cadre du prolongement de l’accord de partenariat signé au courant du mois de mars dernier entre les deux villes. Pour les responsables locaux, et à leur tête le chef de l’exécutif Noureddine Bédoui, l’ouverture de l’aéroport de Sétif sur les lignes internationales constitue une opportunité d’investissement et de partenariat dans une région en pleine expansion économique. « La ligne Sétif-Lyon, dira-t-il, constitue de par son importance une fenêtre sur le monde, en attendant l’ouverture d’autres lignes. » A cet effet, la ligne Sétif-Paris a été annoncée pour l’été.
Dans le cadre des échanges entre les deux rives de la Méditerranée, l’accord de coopération a fait apparaître les prédispositions de la partie française d’intervenir dans les domaines de la recherche scientifique, culturelle et économique. Pour rappel, le dossier du transport, à l’instar des projets contenus dans le plan national de relance économique 2005-2009, a constitué l’axe central des discussions orientées vers les possibilités de partenariat dans la réalisation du projet du tramway de Sétif qui est actuellement au stade de l’étude de faisabilité. Enfin, tout comme l’a annoncé le sénateur maire de la ville de Lyon, lors de son passage à Sétif, les possibilités d’échanges et de partenariat entre les deux villes répondent à des impératifs historiques et humains. « Parmi les quelque 100 000 Algériens résidants à Lyon, 90 000 d’entre eux sont issus de la région de Sétif », a-t-il relevé. Mais à Sétif, selon certaines personnes, la liaison aérienne entre Sétif et Lyon représente une projection vers le passé, car vers la fin des années 1950 c’est la Caravelle, un avion moyen porteur qui assurait, dans le temps, cette liaison.

A. B.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus