Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le vol charter Sétif-Lyon du 28 avril reporté

Le transporteur annonce la date du 12 mai prochain
jeudi 4 mai 2006, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Des contraintes administratives liées à l’octroi de la licence d’exploitation délivrée par Air Algérie ont obligé le transporteur du vol charter hebdomadaire Sétif-Lyon, initialement prévu pour le 28 avril dernier à différer sa programmation pour le 12 mai prochain en prévision des pourparlers annoncés avec les responsables de l’aviation civile algérienne.
Les quelques jours passés à Alger n’ont guère semblé convaincants pour le concurrent d’Air Algérie, Nouredine Kefi, DG du tour-opérateur, pour « arracher » des mains des responsables de la compagnie aérienne algérienne le feu vert pour l’exploitation de la ligne internationale Sétif-Lyon malgré la justification de la licence d’exploitation et le droit de trafic délivrés par l’aviation civile française.
L’on se rappelle à l’occasion la promesse du ministre français des Transports à Sétif en présence de son homologue algérien Maghlaoui pour la mise en place d’une compagnie aérienne française afin de renforcer les capacités d’accueil d’Air Algérie. Quelques jours auparavant, le sénateur maire de Lyon annonçait le chiffre de 90 000 ressortissants algériens issus de la région de Sétif parmi les quelque 100 000 recensés comme argument qui plaide en faveur de la volonté de consolidation des liens de partenariat qui devaient unir les villes des deux rives de la Méditerranée.
Pour le locataire de la compagnie Axis Airways établi à Lyon, les capacités d’Air Algérie sont loin de satisfaire la demande de la communauté algérienne estimée à 80 000 sièges en haute saison. « Si l’on soustrait au chiffre global la population des retraités estimée à 20% non concernée par le voyage estival et les 40% pris en charge par le service du transport maritime, le reste est constitué d’adultes et de familles de deux enfants en moyenne », telle est l’analyse chiffrée préconisée par Nouredine Kefi, qui assure que ses programmes à destination de Sétif affichent déjà complet jusqu’à la mi-août depuis l’annonce de l’inauguration de son vol charter. En revanche, la capacité d’accueil proposée par la compagnie Air Algérie au cours de la saison estivale est égale à 1 400 places, au vu de son programme et des capacités du Boeing 747/600. Le déficit occasionné est sans doute censé être résorbé par les aéroports de Constantine, Batna et Béjaïa. Dans ce cas de figure, l’inauguration de la ligne internationale de l’aéroport de Sétif en grande pompe en avril dernier, dans le souci de soulager le déplacement de la communauté algérienne établie à l’étranger, s’avère désuet.

A. B.


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus