Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Abou Djerra Soltani à Sétif

Priorité au social
vendredi 12 mai 2006, écrit par : Fawzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Lors d’un meeting populaire animé jeudi dernier à la maison de la culture Houari-Boumediene de Sétif, le président du MSP, Abou Djerra Soltani, a réitéré sa revendication relative à une hausse des salaires de 20%, l’estimant nécessaire tout en respectant les recommandations du président de la République, à savoir la productivité, la stabilité du taux de change ainsi que la baisse de l’inflation. Le patron du MSP dira encore que le front social reste la priorité de son mouvement. Le ministre d’État a rappelé que l’Algérie connaît plus de 38 types de criminalité et délit contre une moyenne mondiale de 45 cas. Il a appelé aussi à la poursuite de la lutte contre les auteurs de ces crimes jusqu’à leur éradication. Le MSP travaille pour mettre en branle une campagne de lutte contre ces fléaux par la sensibilisation, la prévention et l’information en étroite collaboration avec les institutions concernées.
Au sujet de la réconciliation nationale, le leader du mouvement a demandé solennellement de légiférer par un décret pour prendre en charge les problèmes des femmes victimes de viols lors de la tragédie nationale. Par ailleurs, l’orateur a accusé le ministre de l’Intérieur français, Nicolas Sarkozy, d’avoir fomenté les troubles dans le milieu islamiste français. Remettant sur le tapis la colonisation française, il l’accuse d’abord d’avoir assassiné plus de 3,5 millions d’Algériens durant sa présence en Algérie, et ensuite, être à l’origine à la baisse du taux de scolarisation de 75% à 3%.

Faouzi Senoussaoui


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus