Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

LA SCENE POLITIQUE S’ANIME A SETIF

La « guéguerre » électorale a bel et bien commencé
dimanche 14 mai 2006, écrit par : Z.S. Loutari, Le Quotidien d’Oran, mis en ligne par : Boutebna N.

Il n’a pas fallu plus de 24 heures à Aboudjerra Soltani et Miloud Chorfi pour prouver, lors des deux meetings qu’ils ont présidés à Sétif, que la bataille électorale en vue des législatives de 2007 a bel et bien commencé.

Le leader du MSP, qui a rendu au passage un vibrant hommage au parti palestinien du Hamas, actuellement au pouvoir, en pastichant feu Houari Boumediène : « Nous sommes avec Hamas, qu’il ait tort ou raison » (dhalem aou madhloum), s’est fixé, jeudi à la maison de la culture de Sétif, l’échéance de 2012 pour la « transmission du flambeau ».

Soltani, qui s’est officiellement déplacé à Sétif dans le cadre de la commémoration des massacres du 8 mai 1945, n’en a pas moins profité, en évoquant le front social et la lutte contre la corruption et la criminalité, pour lancer des messages flairant à mille lieues la campagne électorale avant l’heure.

« Les salaires sont trop bas et le pouvoir d’achat des Algériens est insignifiant », a martelé en substance le président du MSP, sous les applaudissements nourris d’une assistance constituée essentiellement de militants du MSP. Ne négligeant aucun électorat potentiel, Aboudjerra Soltani a, d’autre part, appelé « solennellement à partir de Sétif » à la promulgation d’un décret exécutif destiné à « réhabiliter et à redonner leurs droits aux femmes violées durant la décennie noire ». Des femmes, a-t-il dit, « pures et qui ne sont en rien responsables de ce qui leur est arrivé ».

La sortie la plus inattendue du responsable du MSP aura été, cependant, l’évocation de l’année 2012 pour « la transmission du flambeau ». La transmission par qui et pour qui, Soltani ne l’a pas précisé. Il se contentera de haranguer l’assistance, ses jeunes militants en particulier, pour leur lancer des « êtes-vous prêts pour reprendre le flambeau ? » et obtenir en retour un « oui » enthousiaste et hurlé en choeur.

Pour Miloud Chorfi, porte-parole du RND, qui lui a emboîté le pas vendredi, toujours à Sétif mais dans la salle plus modeste du Musée, « les paroles de Aboudjerra Soltani traduisent rien de moins que « le rêve du MSP de s’accaparer, en 2012, les rênes du pouvoir et celui de son président de s’installer à El-Mouradia ». « Laissons-le à ses rêves », a ironiquement déclaré Chorfi, qui était accompagné dans la capitale des hauts-plateaux de Nouara Djaâfar, la ministre déléguée chargée de la Famille et de la Condition féminine.

« Nous serons majoritaires en 2007 », a assuré le porte-parole du parti d’Ouyahia, donnant, avec une année d’avance, un aperçu de ce que sera la « guéguerre » pour les prochaines législatives. D’autant que pour lui, l’alliance présidentielle ne sert qu’à appuyer le programme du chef de l’Etat. Pour le reste, y compris surtout les prochains scrutins, et la formule est de lui, ce sera « tag ala men tag ! ».

Z.S.Loutari


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus