Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le problème du foncier enfin soulevé à Sétif

Décision urgente de régularisation et d’assainissement
mardi 23 mai 2006, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

La situation du problème du foncier, longtemps gelée à Sétif, semble enfin orientée vers un dénouement définitif.
La question qui a été soulevée lors de la dernière réunion du conseil de wilaya est liée à la régularisation et à l’assainissement du foncier, problème qui subsiste depuis plusieurs décennies à travers le territoire de la wilaya de Sétif.
« La situation n’est guère reluisante », tel a été le constat relevé lors de l’intervention du chef de l’exécutif pour commenter le rapport chiffré exposé à l’occasion de cette réunion. Ainsi, la lecture du rapport lié à la situation du foncier à Sétif fait état des retards considérables enregistrés par l’administration locale dans le domaine de l’assainissement du foncier. Parmi 3 428 logements évolutifs recensés, 419 seulement sont régularisés ; dans le cadre de l’auto-construction, 165 cas sont enregistrés parmi les 3 073, alors que des retards notables sont signalés dans le domaine des constructions rurales où, sur 2 755 logements, 198 sont régularisés. Quant aux lotissements promotionnels et sociaux, sur un total de 31 513 lots, 10 707 sont en cours de régularisation.
« L’Etat doit démontrer ses capacités dans la gestion de telles situations », soulignera le wali dans son intervention, qui s’adressait aux chefs de l’exécutif de la wilaya, tout en relevant que le temps des hésitations est révolu. A cet effet, on apprend que des commissions ad hoc ont été installées à travers toutes les daïras dans le but d’accélérer la procédure de « régularisation urgente » des situations de retard du foncier. Les contraintes qui ont été relevées sont liées essentiellement à la nature juridique des terrains implantés sur des terres domaniales, sur des exploitations agricoles collectives EAC), sur des terres communales, forestières ou privées.
Enfin, dans le cadre de l’action urgente de l’assainissement du foncier entamée à Sétif, « la situation des constructions illicites sera enfin régularisée », promet le wali, pour signifier aux responsables locaux la clôture « définitive » de ce volet sensible lié au problème du foncier.

A. Benyelles, La Tribune


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus