Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Vers l’éradication totale des bidonvilles à Sétif

dimanche 11 juin 2006, écrit par : Farid Benabid, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

La ville de Sétif peut se targuer d’être l’une des rares du pays à ne pas “posséder” de bidonvilles. Le dernier celui du quartier de l’Andérioli a été rasé au début des années 2000. Cependant lors des années de terrorisme, la ville a connu l’édification d’habitats précaires érigés par des personnes qui ont fui ce fléau qui régnait dans leurs régions. Au dernier recensement effectué à la fin de l’année 2005, on a relevé le nombre de 5 462 habitations précaires dont 954 se trouvent être de nouveaux bidonvilles, dans les localités de Sétif, Fermatou, Aïn El Kebira et Aïn Oulmène.
Pour éradiquer ce phénomène qui risque de prendre de l’ampleur, une commission de mise en œuvre chargée du suivi de l’opération a été constituée.
S’étant fixé un échéancier, elle a pour objectif d’élaborer des mesures d’accompagnement comme la distribution de logements dans les plus brefs délais, tout en organisant des opérations de contrôle pour endiguer la prolifération de ces constructions illicites.

Farid Benabid


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus