Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le barreau de Sétif : Séminaire international sur l’arbitrage commercial

mardi 13 juin 2006, écrit par : Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

Le barreau de Sétif, qui regroupe les cours de justice de Sétif, Béjaïa, Bordj- Bou-Arréridj et M’sila, organise sous le haut patronage du ministre de la Justice, garde des Sceaux, et en collaboration avec l’université Abderrahmane-Mira de Béjaïa les 14 et 15 juin prochains, un séminaire international sur “l’arbitrage international”, à l’auditorium Aboudou de l’université de Béjaïa.
Sous le thème “Entre la consécration législative et la pratique arbitrale”, ce rendez- vous a pour objectif de sensibiliser tous les intervenants à l’importance de l’arbitrage en tant que marché porteur pour l’avocat dans les pays en voie de développement à la lumière d’une conjoncture marquée par l’accroissement du pouvoir des cabinets-conseil d’avocats des pays occidentaux et la faiblesse du rôle de la jurisprudence nationale dans la résolution des contentieux et des conflits au niveau du commerce international. Plus de 400 avocats algériens ainsi que des magistrats suivront les interventions d’éminents experts algériens et étrangers, notamment MM. Mohamed Boulaïnine (Egypte), Abdelouahab El Bahi (Tunisie), Abdelhamid El Ahdeb (Liban). Ce séminaire sera rehaussé par la présence du ministre de la Justice, Tayeb Belaïz, du président de l’Union internationale des avocats (UIA) Paul Némo, ainsi que de Jacques Vergès, une notoriété et un expert des barreaux. Pour sa part Ahmed Saï, bâtonnier et organisateur de ce séminaire, a affirmé que les interventions durant ce séminaire porteront sur l’arbitrage, qui demeure un mécanisme souple, voire un moyen approprié pour protéger dans la confidentialité les droits des parties en conflit. Ce règlement favorise la solution des contentieux avec la célérité requise et la garantie de la mise en exécution des décisions prises. “Ce genre de séminaire permettra à nos avocats d’exploiter à bon escient les opportunités offertes par le marché d’arbitrage de manière à réduire le recours des parties commerciales internationales en conflit à des organismes d’arbitrage occidentaux”, a-t- il affirmé.

Imed Sellami


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus