Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Sétif : de l’eau H24 en 2009

mardi 27 juin 2006, écrit par : L’Expression, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans le cadre du programme de transfert des stations de pompage (des communes vers l’ADE) notamment leur gestion et ce, selon les orientations du ministère, la direction régionale de Sétif mène, tambour battant, cette tâche avec près de 48 communes, qui seront transférées avant décembre 2007. A signaler que la wilaya de Sétif détient la part du lion pour ce programme du fait que la wilaya compte 60 communes. Selon le directeur régional de l’ADE Sétif, M.Amroun Mourad, l’objectif de cette opération consiste à améliorer la gestion de l’eau dans ces communes tout en étant conscient que l’ADE est la plus habilitée pour cette mission.

Dans le même contexte, et afin de mieux alimenter le citoyen en eau potable, une nouvelle station sera prochainement inaugurée au niveau du site de Aïn Zada avec une capacité globale de 900 litres/seconde dont les 2/3 iront pour Sétif et 300 l/s vers les localités de Bordj Bou Arréridj.

Quant au projet de l’extension de la station existante, le coup d’envoi sera prochainement lancé avec une autre pompe de 300 l/s. Du côté de la wilaya de Sétif, le secteur des eaux verra prochainement la réception de plusieurs ouvrages dont nous citerons, Ain Kahla au nord-est de la ville de Sétif (canal naturel qui date de l’époque romaine), Znadia, Hidhab et d’autres forages dans la localité de Aïn Oulmane. Ces stations vont apporter un plus satisfaisant en eau potable pour les citoyens de ces localités d’autant plus que, pour cette saison, le barrage de Aïn Zada (dont la capacité est de 125 millions de m3) déborde d’eau.

D’autre part, et suite à la convention établie par la tutelle et le bureau d’études français Safege, afin d’assurer à la ville de Sétif une alimentation continue en eau potable, les travaux de ce bureau d’études tirent à leur fin, ce qui permettra dans une vision de trois ans, à sécuriser définitivement Sétif soit, en termes clairs, une alimentation en eau en H24. Pour ce qui est des travaux de rénovation du réseau, M.Amroun affirme que 80% de la ville sont terminés. Chose qui a déjà eu son effet favorable du fait que le nombre de fuites a nettement diminué par rapport au bilan de l’année écoulée.

L’autre cheval de bataille de cette structure demeure le renforcement des équipes d’intervention en moyens humains et matériels afin de mieux gérer cette source de vie, notamment en cette période estivale suivie d’une large campagne de médiatisation et de sensibilisation sur l’importance de l’eau et le devoir de préserver ce précieux liquide.

Khalil HEDNA


Partager cet article :
1 commentaire(s) publié(s)
Zaher de BOUGAA :
La cité CNL BOUGAA est privé d’eau depuis plus de 15 jours.Les citoyens se palignenet du silence des autorités locales de la daira qui n’osent même pas faire un geste de solidarité comme ils le fassent avant les éléctions.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus