Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

18 mois de prison pour un receveur de poste

jeudi 27 juillet 2006, écrit par : Kamel Benaiche, El Watan, mis en ligne par : Fares Rouibah

Après l’affaire de l’agence d’El Maouane (voir El Watan du 27 juin 2006 n°4748), les services d’Algérie Poste de Sétif sont éclaboussés, une fois de plus, par une affaire de détournement.

Ainsi, le contrôle routinier de l’agence d’El Maâfra, localité dépendante de Saleh Bey, commune située à 52 km au sud de Sétif, a permis aux inspecteurs de découvrir un trou dans les caisses. Le receveur a, du 13 août 2005 au 26 décembre de la même année, « manipulé » et à sa guise les comptes postaux de trois clients. Les « retraits », qui ont, nous dit-on, atteint 430 000 DA, ont conduit l’indélicat receveur derrière les barreaux, et ce, pour 18 mois de prison ferme. L’agence postale de Bellaâ est, elle aussi, ébranlée par une scabreuse affaire. Son receveur se trouve, depuis le lundi 24 juillet 2006, sous contrôle judiciaire au motif de corruption. Le postier est, en outre, inculpé de complicité avec un fils d’une veuve de chahid (décédée le 3 octobre 2001) n’ayant rien trouvé de mieux pour continuer à percevoir la pension de la défunte que de falsifier des documents inhérents à l’opération ayant, nous dit-on, occasionné à l’agence précitée un trou d’un million de dinars. L’on apprend que de nombreux fonctionnaires de différents services de la commune sont impliqués. Le coinculpé (le fils de la défunte) a pour l’heure pris la clé des champs...


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus