Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Centre hospitalo-universitaire de Sétif

Réhabilitation des infrastructures sanitaires
lundi 14 août 2006, écrit par : Fawzi Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

La séance de travail, qui a récemment réuni le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, les responsables sanitaires et les gestionnaires du secteur, a permis au premier responsable d’annoncer qu’une enveloppe financière conséquente sera bientôt dégagée à la faveur d’un programme de réhabilitation des infrastructures sanitaires de la wilaya. Le montant de l’enveloppe sera arrêté par une commission présidée par un directeur central du ministère de la Santé. Cette décision intervient suite à une visite d’inspection de Amar Tou à travers plusieurs infrastructures sanitaires de la capitale du Hidhab, dont le centre hospitalo-universitaire Saâdna-Abdenour, qui vient de réceptionner un nouveau pavillon des urgences médicales et chirurgicales. Une visite aux services de cardiologie et d’hématologie fera dire au ministre que “le CHU est dans un état catastrophique”. Aussi bien au service des urgences médicales et chirurgicales qu’au service d’hématologie, l’état des lieux est plus qu’inquiétant. Les malades qui viennent des quatre coins de la région continuent de ramener leurs couvertures, draps et oreillers, alors que la prise en charge devrait être totale en cas d’hospitalisation.
Le CHU, qui est au service de près de 5 millions d’habitants, n’est pas mieux loti en matière d’entretien.
Les espaces verts sont sujets au laisser-aller, en dépit d’un effectif de 20 personnes chargés de l’entretien des jardins, ce qui a provoqué le courroux du ministre qui dira au nouveau directeur de l’hôpital, installé depuis deux mois que “si un agent travaillait une heure seulement par jour, on n’en serait pas là”.
Selon le directeur général du CHU, les opérations de réhabilitation toucheront l’étanchéité, le renouvellement des incinérateurs, l’acquisition de deux groupes électrogènes, le renouvellement de la literie et d’autres équipements. Rappelons que l’hôpital universitaire de Sétif a bénéficié dernièrement d’un scanner dernière génération, d’un IRM et d’un mammographe.

Faouzi Senoussaoui


Partager cet article :

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus