Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

M. Saïd Abadou, secrétaire général de l’ONM à Sétif

“La conduite du développement de l’Algérie doit se nourrir des sacrifices des martyrs”
samedi 20 janvier 2007, écrit par : El Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

C’est en présence de Saïd Abadou, secrétaire général de l’Organisation des moudjahidine, des secrétaires nationaux chargés de l’organique et des relations avec les partis et les associations ainsi que de Bedoui Noureddine, wali de Sétif, et le président de l’APW et secrétaire de wilaya de l’ONM, que s’est tenue jeudi à la maison de la culture Houari Boumediène, la seconde assemblée générale des moudjahidine de la wilaya de Sétif.

Cette rencontre, présidée par Djenane Azzoun, le secrétaire de wilaya de cette organisation et qui a été consacrée à la présentation du rapport d’activités mis en œuvre au cours de l’année 2006, a été l’occasion pour Saïd Abadou de revenir sur les grandes orientations qui ont marqué le dixième congrès de l’ONM et de se pencher sur plusieurs questions nationales. Dans ce contexte, le secrétaire général de l’ONM, qui transmettra ses salutations et celles de l’ensemble des moudjahidine à leurs frères et sœurs de la wilaya historique de Sétif qu’il a qualifiée d’exemple majeur du djihad et du sacrifice, a expliqué les raisons de sa présence à cette rencontre qui, dira-t-il, consistent à vous écouter et à et s’enquérir de la situation qui prévaut dans cette wilaya.

Saïd Abadou qui situera ainsi cette assemblée générale dans un contexte d’évaluation des efforts qui ont été entrepris depuis le 10e congrès aux trois plans organiques, social et historique devait, à cet effet, souligner l’étape qualitative qui a marqué depuis la dynamique d’adhésion des moudjahidine à leur organisation et la contribution positive de l’ONM à la réalisation des grandes questions d’intérêt national.
Ce même constat a été également établi pour ce qui est de la prise en charge du volet social des moudjahidine et ayants-droit, dira Saïd Abadou qui se penchera ensuite sur l’œuvre menée dans les domaines de l’histoire du mouvement nationaliste algérien et celle de la glorieuse Révolution de Novembre.

Le secrétaire général de l’ONM ne manquera pas de faire état des efforts qui restent à consentir dans ce cadre précis envers la société civile, l’école, l’université et les cadres de ce pays à l’effet d’y cristalliser davantage l’amour de la nation et, dans cet élan de fidélité à nos glorieux martyrs, de préserver notre patrie et d’abonder dans le sens du progrès et de la prospérité.
Pourquoi réalisons-nous de grandes universités si l’élite émergente n’est pas animée de toutes ces vertus dira M. Abadou qui établira pour chacun la nécessité de tirer les enseignements de cette période dramatique qu’a connue notre pays, une décennie durant, et qui, dira-t-il, ne doit plus jamais se reproduire. C’est à ce titre que nous soutenons et consolidons l’œuvre du Président de la République dans l’œuvre de paix et de réconciliation nationale qui doit mettre fin à cette tragédie et laisser place à la construction et à l’édification, poursuivra Saïd Abadou, qui rappellera ces propos du Chef de l’Etat quand il dira que “c’est dans la construction de l’Algérie que réside notre fidélité à nos glorieux martyrs”.

L’intervenant qui fera état à cet effet des efforts d’envergure déployés au titre des programmes engagés par le Président de la République, s’élèvera ensuite fermement contre ces campagnes qui tentent d’affecter l’image des moudjahidine et l’œuvre glorieuse de nos martyrs.Il soulignera alors cette nécessité de s’unir autour du Président de la République et dans la coordination et la complémentarité qui doivent unir la famille révolutionnaire et tous les Algériens jaloux de leur patrie, et faire que l’Algérie soit toujours plus forte.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus